Traiter et corriger les défauts de ses images avec Lightroom Classic CC

Renforcer la présence dans une photo aérienne

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Même une photo originale, qui semble impeccable, demande toujours du travail. Examinez une photo aérienne, puis rendez-la moins dense, plus détaillée et plus colorée.
07:31

Transcription

Cette image est un cas intéressant, parce qu’au premier abord l’original semble correctement exposé, bien cadré, on va voir comment en tirer plus avec les outils de LightRoom. Alors, toute première chose à faire, c’est bien évidemment correction de l’objectif. Alors, sachez que les corrections de l’objectif peuvent être appliquées dès importation à l’aide d’un paramètre prédéfini de développement. Alors là, on va le faire directement dans le module de développement et je vais cliquer sur « Activer le profil de correction ». On voit un éclaircissement du bord de l’image, mais malheureusement la correction de distorsion entame un petit peu plus de surface d’image et on perd cette forme intéressante, voyez c’est tronqué de chaque côté, voyez si je désactive la correction de la distorsion, je récupère quand même un petit peu plus de surface d’image. Alors, que faire dans ce cas-là ? À vous de voir aussi vous préférez conserver l’image telle qu’elle, ou si vous voulez quand même appliquer un profil de correction. Sinon, éventuellement il y a la possibilité de passer en mode «Manuel » et de corriger uniquement le vignettage sans toucher à la distorsion. Voyez donc je vais éclaircir un peu les bords de mon image comme cela et voilà pour les corrections de l’objectif. Ensuite cette image a une orientation un peu particulière. Est-ce que les bâtiments sont bien verticaux ou pas ? C’est ce qu’on va voir avec l’outil de recadrage plus simplement et on peut voir effectivement qu’on a l’impression que l’image bascule légèrement vers la gauche. Alors on va voir si on peut récupérer un peu cet effet en penchant légèrement, très, très légèrement l’image à droite, pour éviter justement de tronquer encore plus les bords de la photo. On clique sur « Terminer » pour enlever la grille. Donc on peut faire un avant/après rapidement avec les touches majuscules et « S», voyez donc on ne perd pas trop de surface, en fait si on fait cette correction plus la correction d’objectif on perdrait beaucoup plus, donc là on a trouvé à bon compromis. Alors, évidemment l’idéale c’est, en faisant des photos, c’est de cadrer suffisamment large, sachant qu’on risque de redresser un horizon ou de faire une correction de perspectif, qui vont forcément nous pousser à sacrifier une partie de la surface de l’image. Alors cette photo à l’air également d’être un petit peu dense, et ce que confirme l’histogramme qui est calé vers la gauche, donc on peut corriger l’exposition soit avec les curseurs de la section « Tonalité » ou tout simplement avec l’histogramme interactive lui-même. Voyez je me cale au milieu, donc ça correspond au curseur « Exposition », on va agir essentiellement sur les tons moyens, voyez je décale mon histogramme vers la droite, ma photo s’éclaircie. Alors je vais perdre du contraste petit à petit, mais ça je pourrais toujours le rattraper plus tard. Donc le but pour moi c’est de recaler l’histogramme correctement vers la droite et de faire en sorte qu’il occupe toute la plage tonale. Donc on va également densifier les ombres et les noirs, pour arriver à l’extrémité gauche, sans écrêtage évidemment comme l’indicateur ici éteindre, on n’a pas d’écrêtage et même chose en jouant sur les tons moyens et les hautes lumières, on va également bien répartir l’image ou tout au moins on va répartir les différents nivaux dans la totalité de la plage tonale, donc histoire d’avoir des informations partout dans les parties claires et dans les parties sombres de l’image. Donc là effectivement par rapport à avant j’ai perdu un petit peu de densité de contraste, ce qui n’est pas vraiment un problème, puisque je vais pouvoir rajouter du contraste avec le curseur du même nom. Voyez donc si je vais vers la droite, je renforce les cas entre les noirs et les blancs, donc ça redonne de la pêche à l’image et si je vais vers la gauche je la rends beaucoup plus plate. Alors on va rester à +10 de contraste et on peut donner encore plus de pêches éventuellement avec les curseurs « Clarté » et « Vibrance », ou alors dans le panneau « Effets » on peut également introduire un type de correction du voile, ce qui a également tendance à extraire les détails de l’image. Voyez donc là une correction modérée à +10, que je vais pouvoir combiner avec le curseur « Clarté » que je vais utiliser également de façon assez modérée, donc là je suis également à +10, et je vais également agir sur la « Vibrance » pour renforcer les couleurs du paysage mais de manière non linéaire, c’est-à-dire que les couleurs qui sont déjà très saturées ne vont pas beaucoup bouger, par contre toutes les autres teintes qui sont un peu moins présentes à l’image, vont être renforcés avec le curseur « Vibrance ». Voyez, là je suis à plus de 25, par contre si je prends « Saturation » et que je le pousse, voyez, je vais vite dans des dérives de couleurs, les verts deviennent plus au récent, donc le meilleur outil pour ça c’est vraiment le curseur « Vibrance » qui travaille de façon plus intelligente. Et ensuite une image comme ça doit être bien nette, évidemment on va passer dans la section « Détails » et là je vais zoomer dans la photo pour me mettre à 100 % et je vais augmenter le « Gain » dans la section « Netteté » pour renforcer la netteté globale de l’image. Je peux éventuellement toucher au « Rayon », en fait le « Rayon » va tout simplement agir sur l’accentuation des contours et « Détail » va également permettre de faire de l’extraction de détails. Le problème c’est qu’on risque de trouver des halos, voyez je me déplace à fond vers la droite, là on peut voir beaucoup de détails, qui montent au niveau des bâtiments. Mais on peut faire un travail beaucoup plus subtil, non pas avec le curseur « Détail » du panneau « Détail », mais tout simplement avec le pinceau de retouche local, je fais double clique sur « Effet » pour réinitialiser les corrections précédentes. Et là je vais pousser légèrement le curseur « Netteté » vers la droite, donc c’est le renforcement de netteté qui correspond au curseur « Gain », mais qui va s’appliquer uniquement je passe le pinceau et éventuellement un petit peu de clarté et voyez, je peux peindre directement dans le bâtiment pour renforcer sa présence à l’image. Je peux passer sur l’autre également. Alors, essayez toujours de faire des corrections qui soient le plus subtile possible, éviter de travailler à la truelle, alors par contre évidemment vous pouvez pousser les réglages pour voir jusqu’à où vous pouvez aller, quitte à revenir un petit peu en arrière. Donc voilà, le renforcement de la netteté des bâtiments, je ferme le pinceau et je reviens à mon image en affichage adapté, c’est-à-dire qui occupe toute la surface de l’écran et je vais faire une comparaison avant/après. Donc ça c’est l’image après correction, voici la version avant, qui est plus dense moins détaillée, moins pêchue, mais qui est bonne quand même. Et là l’image après correction qui est beaucoup plus contrastée et qui a beaucoup plus de présence. Et voyez, on a pris plusieurs minutes pour faire ces corrections, mais c’est avec les explications, mais si vous faites ce travail vous-même ça va très, très vite, il faut en générale deux ou trois minutes pour corriger une photo comme celle-ci.

Traiter et corriger les défauts de ses images avec Lightroom Classic CC

Effectuez le traitement de vos images avec Lightroom. Progressez rapidement avec des ateliers pratiques et variés, et utilisez les outils et fonctionnalités adaptés.

2h20 (21 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !