Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Android : La publication d'une application

Remonter les informations

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Dans cette vidéo, vous verrez comment remonter les erreurs sans crasher l'application. Vous apprendrez aussi à transmettre vos propres informations.
05:46

Transcription

Actuellement, Crashlytics ne remonte des informations que si notre application crashe, c'est-à-dire le pire des cas. Je vais vous montrer dans cette vidéo, comment faire en sorte de remonter des erreurs sans que l'application ne crashe et comment faire en sorte de remonter des informations personnalisées. Pour cela, je vais prendre le cas d'une erreur qu'on peut traiter, qui, ici, n'aurait pas grand sens à remonter, mais c'est pour l'exemple. Cette méthode est appelée lorsque je clique sur la fenêtre d'une station. Je clique sur une station. Lorsque je vais cliquer sur cette fenêtre, cette méthode sera appelée. Normalement, je suis sensé afficher sur l'application un trajet entre ma position et la borne. Sauf que le cas qu'on va détecter, c'est si ma position n'est pas activée, donc si je n'ai pas de localisation. Pour le moment, je ne fais qu'afficher un « toast ». Ici, je vais remonter une erreur à Crashlytics. Comment vais-je gérer cela ? Je vais simplement faire un « Try » et un « catch(Exception) ». Et le but, c'est que si je rencontre une exception, je fasse « Crashlytics.logException » et je transmets mon exception à Crashlytics. Donc, dans ce cas-là, une fois que j'ai affiché mon « toast », que je vais pouvoir mutualiser, je vais provoquer une exception « throw new Exception » et je vais me contenter de remettre le même message. Si jamais je n'ai pas ma position, je déclenche une exception, j'affiche un « toast » pour indiquer le message et je le remonte à Crashlytics. Testons. Donc, ici, mon application ne crashe pas, je vais sur le site de Crashlytics, j'ai mon événement qui est apparu, j'ai ici mon message, ma « StackTrace », le téléphone. Je peux aller sur un écran plus généraliste de l'erreur. Il est possible que l'événement n'arrive pas de suite. Alors, pour quelle raison ? Pour cela, il suffit de lire la documentation et ce passage-là qui indique que Crashlytics, pour éviter d'impacter les performances de votre application, va stocker les erreurs et ne les enverra qu'au prochain lancement de votre application. Ce qui fait qu'il faudra, en fait, relancer l'application. Autre façon de faire, c'est de cliquer ici, et là, vous pouvez lancer votre application et lui, il est en mode où il attend des événements. Voilà donc comment envoyer des informations à Crashlytics même si l'application ne plante pas. Maintenant, je vais vouloir envoyer des informations plus pertinentes. C'est-à-dire envoyer l'état de mon application, l'utilisateur qui est connecté, par quel écran je suis passé, quel est le dernier bouton que j'ai appuyé, l'état de ma fenêtre, etc. Plus on envoie d'informations, plus on a de facilités pour retrouver le « bug ». Pour envoyer des informations, on va pouvoir utiliser la « library » Crashlytics où on va stocker des informations et, en cas de « log » d'exception de crash d'application, il enverra toutes les informations qu'on a stocké au passage. Ces informations ne seront envoyées que s'il y a un « log » ou un crash qui s'est produit. Pour cela, je vais dans la partie « Crash Reports » et dans la partie « Custom Logging » on va avoir cette partie ici qui nous intéresse, où je vais pouvoir lui transmettre, sous la forme d'une « HashMap », des informations. Par exemple, je vais pouvoir lui transmettre une clé, une valeur. Après, à moi de gérer mes clés-valeurs en fonction de mes besoins. Par exemple, je travaille avec un composant Bluetooth, ici, je vais mettre une clé Bluetooth activée et je vais envoyer « true false ». À chaque fois que je changerai, je mettrai à jour cette valeur. Ce qui fait qu'en cas d'erreur, je saurai si mon composant Bluetooth est activé ou non. Et il y a des éléments génériques qui sont utilisés régulièrement, comme « setUserIdentifier » où je vais pouvoir transmettre directement l'identification de mon utilisateur, donc la personne se logue à mon application, j'appelle cette méthode en faisant « Crashlytics.setUserIdentifier » je transmets mes informations. Je peux utiliser également « userName » et « userEmail » pour savoir quelle personne a provoqué le bug et, en cas de crash, il enverra ces informations. Je vais vous montrer par l'exemple, en appelant ces trois méthodes. J'ai donc rajouté ces trois lignes dans mon projet, dans ma méthode « unCreate » donc à l'arrivée sur l'application. Admettons qu'avant l'affichage de ma carte, j'ai un écran de « login » qui m'amène sur cet écran. Je stocke quel utilisateur est connecté, tant qu'il n'y a pas d'erreur, c'est juste stocké quelque part. À partir du moment où il y a une erreur, il m'enverra ces informations. Donc, je vais tester. Je déclenche mon erreur, je relance mon application pour que Crashlytics le prenne en compte et donc pour qu'au prochain lancement il m'envoie les erreurs du précédent lancement. Et j'ai donc bien mon erreur qui apparait. En cliquant sur « View all sessions » j'ai ici toutes les données que j'ai envoyées. Donc, je peux savoir à qui est arrivé cette erreur. Vous savez comment manipuler Crashlytics.

Android : La publication d'une application

Abordez la publication d’une application Android sur le Google Play Store. Nettoyez votre code avant la diffusion, gérez les éventuels crashs, récupérez un exécutable signé, etc.

1h04 (13 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :6 juin 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !