Linux : Les disques et le stockage

Régler les problèmes de fiabilité

Testez gratuitement nos 1270 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Avec Yves Rougy, découvrez les solutions permettant de continuer à travailler lorsqu'un disque tombe en panne.
05:21

Transcription

La panne des disques est un véritable problème sur nos serveurs, sur nos machines. On sait que nos disques durs vont tomber en panne. On sait également quelques fois on aura des signes avant-coureurs dans les paramètres du « smart » mais ça ne veut pas dire qu'on aura systématiquement des signes avant-coureurs dans les paramètres du « smart » et ça ne veut pas dire que nos données seront sûres pour autant : quand le disque tombe en panne, on n'a plus de données. Sur la machine sur laquelle je me trouve actuellement, j'ai plusieurs disques durs. Cela va me permettre de jouer avec ces disques durs-là pour illustrer tout cela. J'ai mon disque « sda », là j'ai la partition « sda » que je montre mais j'ai plusieurs disques donc j'ai « sda » qui contient notamment le système, j'ai « sdb » qui est un disque de 500 Go avec une partition de 100 Go qui est montée dans le répertoire « /export » et j'ai le disque « sdc » qui contient également plusieurs partitions dont une partition de 100 Go qui, lui, est monté dans « /partage ». Si je regarde les différents disques, je vois que j'ai différents disques là « sda » fait 40 Go, c'est visible ici. « sdb » fait 500 Go, c'est visible sur cette ligne-là, à cet endroit-là et « sdc » fait deux To, c'est visible à cet endroit-là. Ici, j'ai plusieurs types de disques qui sont avec différentes capacités, différents mécanismes de partitionnement puisque le disque de deux To est partitionné avec l'architecture GPT mais j'ai des disques avec des données dessus. Si je vais dans mon répertoire « /partage », je vais effacer la page pour que ce soit un peu plus joli, je regarde ce que j'ai dans « /partage », j'ai plusieurs fichiers et j'ai les sources du noyau Linux. La manipulation que je vais faire, ce n'est pas une manipulation à faire chez vous puisque je vais arracher le disque dur. Heureusement, je suis dans une machine virtuelle donc ça n'aura pas de conséquences mais je vais mettre ce disque dur en panne pour voir ce qui se passe dans le système. Je vais, tout d'abord, voir que j'ai accès à mes données, je peux accéder aux derniers messages du noyau à l'aide de la commande « dmesg » différentes données qui sont là. Rien d'extraordinaire, tout se passe bien. J'ai des données qui sont affichées, voilà. Il n'y a pas grand chose d'autre à en dire. Je fais « ls » je suis bien dans le répertoire « partage ». Ce que je vais faire maintenant, c'est débrancher le disque. J'ai débranché le disque, que se passe-t-il ? Si je fais un « ls », j'ai toujours accès à mes données. Si j'y ai toujours accès, c'est parce que le contenu du répertoire, la liste des fichiers avait été mise en cache en mémoire la première fois que j'avais fait le « ls » quand le disque était disponible. Je refais un « ls » et il continue d'y accéder, c'est toujours visible. Par contre, si j'essaye d'aller dans le répertoire « Linux -4.10.6 » il ne va pas utiliser la complétion, ce qui veut déjà dire qu'il y a un problème. Là j'ai une erreur d'entrée/sortie. Forcément, il n'est pas allé voir précédemment ce qu'il y avait dedans et quand j'essaye d'y aller, il tente d'accéder au disque mais le disque, je viens de l'enlever donc il n'a plus accès à ces données. Je refais mon « ls », effectivement on voit que commencent à apparaître des erreurs d'entrée/sortie. Là où je suis très gentil dans la manipulation que j'ai faite, c'est que j'ai fait cette opération-là sur un disque qui n'est pas utilisé par des processus en arrière-plan, qui n'est pas utilisé par un serveur de base de données qui n'est pas utilisé par un serveur Web ou autre. Dans ce cas-là, le processus de la base de données ou du serveur Web, ou de n'importe quel autre processus qui utilise ces données-là, recevrait ses erreurs d'entrée/sortie et puis il risquerait de crasher. Si je regarde les derniers messages du noyau, cette fois. En les regardant, je vais voir qu'il y a un gros problème qui commence à apparaître ici puisqu'il me dit que les opérations sont figées, « frozen » veut dire que c'est figé. Il essaye de réinitialiser, ici, le lien « SATA » parce qu'il y a un problème, le lien est désactivé, il ne sait pas pourquoi. Oui, j'ai débranché le disque donc forcément... Il n'arrive pas à synchroniser le « Cache », il n'arrive pas à atteindre sa « Target » c'est-à-dire le disque qui est branché sur le périphérique donc il arrête le disque. Il ne peut rien faire, on est complètement bloqué. Et, ici, « xfs », le driver « xfs » possède des erreurs. A partir du moment où j'ai débranché le disque alors qu'il était en cours d'utilisation les « buffers » d'entrée/sortie, toutes ces choses-là génèrent des erreurs maintenant. Je suis vraiment dans une situation problématique. Je ne vais sans doute pas retrouver mes données. C'est assez dommage de se trouver dans cette situation quand on a plusieurs disques avec des capacités inutilisées. Je vais faire « Ctrl + L » pour effacer la page et réafficher les disques qui sont présents. Mon disque « sdb1 » / ma partition« sdb1 » a à peu près la même capacité que « sdc1 » et dans « sdb1 », j'aurai pu avoir les mêmes données que dans « sdc1 ». Les deux répertoires qui sont là pourraient n'être qu'un seul répertoire et que les données soient réparties sur ces deux disques-là. L'intérêt est que ça n'aurait pas empêché mon disque de tomber en panne quand je l'enlève mais je n'aurais pas eu ces erreurs d'entrée/sortie. J'aurais eu des erreurs d'entrée/sortie sur mon disque « SATA » mais pas au niveau du système de fichiers, pas au niveau des données puisque les données ont toujours été accessibles sur un deuxième disque. C'est cette approche-là qu'on va étudier maintenant avec le principe du « Raid » qui va jouer sur la redondance que l'on va avoir au niveau des disques pour me permettre de continuer à accéder à mes données malgré la panne d'un disque. Le « Raid » n'empêche pas la panne du disque, le « Raid » permet que l'on continue d'accéder aux données malgré la panne d'un disque. Intéressons-no us donc un peu plus en détail à cette technologie qu'est le « Raid ».

Linux : Les disques et le stockage

Initiez-vous à la gestion des volumes de stockage sous Linux. Abordez les notions de fichier et de partitionnement de disques, découvrez les systèmes RAID, etc.

2h28 (25 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :25 avr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !