Windows Server 2016 : Les stratégies de groupe et l'Active Directory

Régler les préférences

Testez gratuitement nos 1250 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Les préférences étendent les possibilités des stratégies de groupe. Ainsi, vous serez en mesure de déployer des configurations spécifiques aux ordinateurs ou aux utilisateurs, sans leur interdire d'opter pour une autre configuration.
08:00

Transcription

Découvrons ensemble les préférences. Donc, les préférences étendent les possibilités des stratégies de groupe. Elles permettent, entre autres, de déployer des configurations spécifiques pour les ordinateurs et les utilisateurs, sans toutefois de limitation de l'utilisateur de choisir une autre configuration. Donc, ici, je vais créer un autre objet de stratégie. Nouveau, je vais l'appeler Configuration_Clients_CSE. CSE, pourquoi ? Pour Client Side Extention. Parce que les préférences utilisent donc les extensions côté clients des objets de stratégie de groupe. Donc, on y va. Donc, configuration clients. Ici, je modifie donc cet objet de stratégie de groupe et les préférences, j'en ai donc côté ordinateur et côté utilisateur. Donc, dans les paramètres Windows, côté ordinateur, paramètres Windows, côté utilisateur. La différence, réellement, entre les objets de stratégie de groupe et les préférences, encore une fois, les préférences ne limitent pas l'utilisateur à choisir une autre configuration, alors que les objets de stratégie de groupe, elle applique des paramètres et ces paramètres ne peuvent pas être modifiés par les utilisateurs, alors que les préférences, elles, on va envoyer des informations et des paramètres côté clients et si l'utilisateur décide de changer le paramètre que j'ai envoyé, il aura, tout à fait, l'autorisation de le faire. Donc, qu'est-ce-qu'on va retrouver ? On va retrouver des choses quand même, malgré tout, très intéressantes. Ici, le fait de pouvoir créer notamment des variables d'environnement. Alors, ça, c'est vraiment excellent parce que ça, c'est vraiment le genre de choses qu'on faisait précédemment par script, notamment. Et les scripts ne passaient pas toujours, donc là, maintenant, je peux utiliser une préférence pour créer ici, alors soit créer, bien-sûr, soit remplacer, soit mettre à jour, soit à l'inverse, supprimer une variable. Donc, par exemple, on va créer une variable. Le nom, bien-sûr, de cette variable et par exemple, ça pourrait très bien être le nom d'un serveur ou le nom d'une variable qui est utilisée par une application cliente spécifique qui nécessite d'aller chercher dans le système et bien la valeur de cette variable. Par exemple, on va l'appeler SERVEUR BDC. Voilà le nom de ma variable, ici et sa valeur, et bien, ce sera SRV-INFO-01. Donc là, je vais faire une création, un remplacement ou une mise à jour, potentiellement. Là, je fais appliquer. Voilà ma première variable et puis je pourrais en créer comme ça. Je pourrais également lui demander tout simplement de rajouter des fichiers. Alors, soit c'est une mise à jour, soit une création ou encore une fois un remplacement. Et là, le fichier source, je vais le chercher par exemple, tout simplement, sur mon système. Tant qu'à faire, faut que ce soit un partage réseau. Je vais prendre n'importe quel fichier, juste pour vous montrer. Mais, il faut quand même que ce soit un fichier qui soit utilisable parce que là, l'utilisateur, sinon, il ne pourra jamais accéder au C: qui va chercher l'extension côté clients. Donc là, en principe, ce serait plutôt un chemin UNC qu'il va falloir mettre. Et ici, le fichier de destination, et bien ça, par contre, côté clients, et bien, on va le mettre sur C:, on va agrandir un petit peu la fenêtre parce qu'elle est un peu petite. Et puis, nouveau, nouveau dossier, FichiersCorporate. Et donc, le nom du fichier à mettre en œuvre, je vais l'appeler donc FichierTest.bat. Donc, voilà ce fichier qui est là, qui sera accessible d'un réseau, va être créé physiquement à cet emplacement. Je peux même définir ici des attributs spécifiques pour ce fichier. Donc voilà, je n'ai plus qu'à faire OK, valider, encore une fois et je me retrouve avec ça. J'ai également des dossiers, donc je vais pouvoir tout simplement créer, mettre à jour des dossiers, ainsi que leurs attributs. J'ai des fichiers .ini, des clés de registre carrément. Nouveau, nouvel élément de registre ou d'assistant. Là, je peux aller chercher tout simplement mes clés. Par exemple, je vais chercher la clé x dans ma base de registre. Ici, je vais aller créer tout simplement sur la machine cible cette même clé. Des partages réseau également, alors ça, c'est vraiment excellent. Ça, c'est pareil, c'est le genre de choses qu'on faisait plutôt par script auparavant ou maintenant par stratégie. Et enfin maintenant, le nom du partage, le chemin du dossier associé à ce partage réseau. Les raccourcis, pouvoir placer ici des raccourcis, alors où ? Donc, je vais pouvoir choisir la cible. Donc, soit c'est un objet du système de fichiers, soit c'est une URL ou un objet d'environnement. Si c'est un objet du système de fichiers, je n'ai plus qu'à lui donner un nom, le chemin cible et surtout à spécifier où est-ce-que je veux créer ce raccourci : sur le bureau, le menu démarrer, dans le dossier programmes, au niveau du démarrage, dans les favoris de l'explorateur, dans les liens de l'explorateur, dans le envoyer vers, le menu contextuel, dans les récents, etc. Vous voyez donc, on peut créer des raccourcis déjà et fournir aux utilisateurs, en fait, une configuration qui va contenir déjà tout un tas d'éléments. Côté utilisateur, donc on retrouve effectivement la même chose. Et puis, dernière chose pour vous montrer. Donc, le mappage de lecteurs, environnement. Donc, si je prends par exemple, donc, ce que j'ai créé tout à l'heure, Fichiers .ini, fichiers, celui-ci. Si je reprends ces propriétés, dans l'onglet qui s'appelle commun, je vais même pouvoir activer, et ça, c'est valable pour tous les paramètres de préférence que vous mettrez en œuvre, vous aurez cette option. Je clique sur ciblage et là, j'ai la possibilité de dire en plus, et bien, soit créer une nouvelle collection, soit créer un nouvel élément, de dire OK, le domaine, le nom NetBIOS du domaine, MOJI.TO pour moi. Ordinateur dans le domaine et le domaine que je spécifie. Je rajoute un nouvel élément, la vitesse du processeur est supérieure ou égale à x MHz. Alors, c'est du ET, ici, vous avez vu. Et sinon, je pourrais faire du OU. Donc, en fait, on est en train de faire quoi ? Un ciblage conditionnel qui va nous permettre et inversement, ici, je pourrais dire Est ou N'est pas. Donc, la vitesse du processeur n'est pas supérieure ou est supérieure. Et donc après, je pourrais, vous voyez, chercher des plages IP spécifiques, par exemple, toutes les machines qui sont dans la plage 192.168.17.10, entre 17.10 et 192.168.17.25, par exemple. Et puis, on peut aller très très loin, on peut même faire des requêtes WMI. On a déjà parlé de ces requêtes. Et là, je n'ai plus qu'à insérer ma requête WMI et encore une fois, à chaque fois, je peux changer l'élément et, ou, ou, et. À moi de créer en fait, tout simplement, ici, l'ensemble de mes données liées au ciblage, la mémoire RAM qui est égale ou supérieure à combien, et bien 4 Go, au moins. Et puis, vous voyez, on peut faire beaucoup de choses : les sites, les groupes de sécurité. Et l'ordinateur est membre de, alors, quel groupe ? Ordinateur dans le groupe, j'ai plus qu'à aller chercher les groupes. Là, si je prends un groupe G_ que je dois avoir dans mon domaine, il est membre de ce groupe. OK. Je n'ai plus qu'à valider. Et grâce à ça, je peux revenir dans les propriétés, vous allez voir, sur l'onglet commun. Il a bien conservé l'ensemble des modifications que j'ai apportées au ciblage. Donc, grâce à ça, on va pouvoir justement cibler à quelle machine, à quel utilisateur, tel ou tel paramètre de préférence va s'appliquer. Donc, voilà comment mettre en place les préférences dans les objets de stratégie de groupe. Encore une fois, je vous rappelle, les préférences ne limitent pas l'utilisateur à changer de configuration, contrairement aux objets de stratégie de groupe qui, eux, une fois qu'ils ont été appliqués, et bien, ne peuvent plus être modifiés par les utilisateurs.

Windows Server 2016 : Les stratégies de groupe et l'Active Directory

Prenez en main les services de ​l’annuaire Active Directory et les stratégies de groupe dans Windows Server. Paramétrez, analysez et diagnostiquez les stratégies de groupe, etc.

3h54 (37 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :24 mars 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !