Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

L'essentiel de Photoshop CC 2015

Régler les niveaux d'une image

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Les niveaux permettent un réglage en se basant sur l'histogramme de l'image. Différents algorithmes offrent des résultats différents. Essayez de les comprendre et faites le bon choix.
07:00

Transcription

Nous allons voir ici comment régler les images, et, en particulier, avec le menu Niveaux. Ce menu se situe dans le menu Image, Réglages, et on retrouvera, ici, la possibilité de gérer les niveaux. La courbe, également, permet de faire des réglages. On va retrouver trois menus automatiques. Tonalité, contraste, couleur. Comme tous les menus automatiques, ils vont apporter un résultat qui peut être satisfaisant ou non, au choix. Nous allons regarder, ici, ce qu'est l'histogramme de l'image. J'ai affiché le panneau Histogramme, et j'ai demandé, en plus, d'afficher l'ensemble des couches. Ce qui va nous permettre de voir, ici que la répartition des pixels sont, sur chacune des couches, différents. On va voir que, sur ce type d'image qui pourtant me semble bien exposée. On voit bien qu'il n'y a pas de pixels noirs, ni de pixels blancs sur la couche du vert, ni sur la couche du bleu et encore moins sur la couche du rouge. Nous allons donc voir comment un réglage automatique va agir sur cette image, sur celle-ci, qui elle, a une répartition différente, ou encore, sur celle-là. Cette image a un histogramme qui est étalé sur toutes les couleurs. Il est même très concentré sur la partie droite dans certaines couleurs, c'est évidemment les parties des hautes lumières, puisque la répartition, quand on va dans le menu de Niveaux nous montre bien la répartition des pixels noirs sur la partie gauche, puis blancs, sur la partie droite. Les plus lumineux et les plus sombres d'entre eux. On va pouvoir demander de travailler de façon automatique. Dans le menu Image, j'ai Tonalité automatique, Contraste automatique, Couleur automatique. On pourra également faire automatique avec ce bouton, il va avoir comme effet d'appliquer automatiquement le réglage. Et, on voit immédiatement l'incidence sur les histogrammes. Notez, au passage que, comme j'ai demandé automatique et que je vous décris trois automatismes, on va pouvoir, à travers le bouton Option, choisir les différentes automatismes, non pas sous trois formes, mais même sous quatre formes. En effet, une forme supplémentaire est positionnée ici, à la fois dans le menu Niveaux, ou dans le menu Courbes, pour accéder à une recherche de luminosité et de contraste. Ce qui aboutit à ce type de réglages. On va pouvoir demander d'appliquer d'autres réglages, recherche couleurs claires et foncées, ce qui change, évidemment, le repositionnement, et permet ici d'atténuer les contrastes. Ici, contraste par couche, qui ne changera quasiment rien, puisque l'image est déjà totalement contrastée, mais qui, dans une autre image, comme celle que l'on vient de voir précédemment, va évidemment changer complètement la donne. Je reviens alors dans le menu Niveaux, avec le raccourcis clavier direct : Cmd (ou Ctrl) + L, comme « Level », en anglais. J'obtiens bien, ici, ce réglage, le bouton automatique va me faire un réglage qui ne va pas étaler complètement les choses et va re-contraster, déjà, mon image. Si je viens sur le contraste par couche, je vois que les histogrammes se ré-étalent en totalité et que la colorimétrie de l'image change du tout au tout. Si je viens sur celui-ci, recherche de couleurs claires et foncées, on peut voir qu'effectivement, le changement est moins significatif, mais qu'il y a un ré-étalement sur la totalité, tout de même. Enfin, le contraste monochrome va ré-étaler pour chacune des couches, en tenant compte de la plus écartée. On va donc conserver, à ce moment-là, la couleur, il s'agira bien du réglage de contraste automatique. Notez, au passage, que l'histogramme que je vais valider en vrai, en cliquant sur ce triangle, se trouve être amoindri maintenant, avec des rayures, à l'intérieur. C'est-à-dire que, l'image étant ici une image 8 bits, automatiquement, les valeurs de réglages vont affecter l'image en donnant moins d'informations qu'il y en avait au début. Si je valide l'opération, je le vois effectivement, ici, sur l'histogramme réel de l'image. Cette image, avant le réglage, je vais donc annuler, correspondait à cela, je l'ai simplement re-contrastée. Pour une autre image, comme celle-ci, si je demande de faire ce même type de réglage, que je fais, ici, dans les niveaux, mais que je pourrais, comme je vous l'ai dit, faire également dans la courbe eh bien, je vais pouvoir le faire en demandant Automatique, on voit que le réglage a été chercher l'accentuation de la luminosité et de contraste sans jouer sur la colorimétrie, rechercher les couleurs claires et foncées, ce qui change totalement le rendu de l'image, accentuer le contraste couche par couche et on voit bien qu'effectivement les couches vont bien se déplacer et s'étaler, ici, on pourrait avoir l'impression que non, mais dans la réalité, il existe bien quelques pixels sur cette valeur-là. Et enfin, le contraste monocouche qui va ré-étaler, sur l'ensemble, pour re-contraster l'image, directement. Donc, des résultats que vous allez pouvoir tester, voir lequel vous convient le mieux et valider, si vous voulez, par rapport à l'automate. Sinon, vous pouvez toujours travailler manuellement et ce, couche par couche, si vous le souhaitez, je vais donc redemander, en appuyant sur la touche Alt, de réinitialiser, pour revenir au moment où je suis rentré dans l'image. Là, je peux jouer sur mes différents curseurs au niveau de la couche du rouge, au niveau de la couche du vert et au niveau de la couche du bleu. Par exemple, je pourrais demander de positionner ce curseur à cet endroit, ce qui explique bien ce qu'on a vu tout à l'heure. Ici, dire qu'il y a peu de pixels aussi donc se mettre là, ou encore ici, se positionner peut-être plus sur cette partie. Lorsque vous demandez de faire de l'automatisme, automatiquement vous analysez l'image à travers ces trois couches et voyez qu'ici, les curseurs n'ont quasiment pas bougé, mais dans d'autres réglages, évidemment, si je viens faire une recherche couche par couche, on va voir qu'ils se repositionnent en fonction du positionnement de la couche. Alors, pourquoi le triangle s'est-il arrêté ici ? Tout simplement parce que, on va considérer que le nombre de pixels au-delà de cette zone, est quantité négligeable, par rapport à la quantité des pixels de l'image contenue sur cette couche du vert, par exemple. Eh bien, dans les options, on retrouve, ici, la valeur d'écrêtage. En réalité, s'il s'est arrêté ici, c'est qu'il a considéré que tous les pixels à droite représentaient moins de 0,1% des pixels. Mais si je lui avais demandé d'aller plus loin, par exemple, lui demander, ici, de mettre 0,2%, il ira, d'une part et d'autre, plus loin, puisqu'on considérera maintenant qu'il faut aller supprimer uniquement les valeurs qui sont inférieures à 0,2%. Ces réglages vont donc permettre de définir les zones d'écrêtage pour les boutons d'automatismes. Je vous rappelle donc, que vous avez fait un réglage automatique à partir du menu Niveaux, mais que vous auriez pu l'obtenir directement en tonalité automatique, ici, j'annule l'opération, en contraste automatique, j'annule encore, ou en couleur automatique. A vous de trouver le meilleur algorithme, par rapport à votre image.

L'essentiel de Photoshop CC 2015

Abordez les principes de l’image numérique pour comprendre son usage dans Photoshop. Parcourez ensuite l’interface, les panneaux, les outils, les calques, les masques, etc.

7h18 (93 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !