Affinity Photo 1.5 : Les nouveautés

Réaliser une fusion HDR

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Fusionnez plusieurs brackets d'exposition dans une seule et même image 32 bits, sans limites. Vous pouvez transformer ces réglages en préréglages et les réutiliser.
09:28

Transcription

Une des nouveautés principales de cette version 1.5, c’est la possibilité que vous allez avoir dorénavant de pouvoir faire des photos HDR, High Dynamic Range, c'est-à-dire des photos qui vont avoir des hautes lumières, des basses lumières et des lumières normales restituées alors que normalement, ce ne serait pas le cas. Donc je vais vous montrer tout de suite un petit peu comment ça fonctionne. Il faut savoir que normalement, on avait des personas qui sont des espaces de travail. Il y en a un supplémentaire qui s’appelle le Tone Mapping Persona auquel on ne peut pas accéder comme ça. Si je clique dessus, il va me dire : « il me manque une image HDR. » Oui, c’est normal. C’est dans cet univers-là, dans cet espace de travail-là qu’on pourra développer nos photos HDR. Donc pour passer en mode HDR, il faut aller dans le menu Fichier et Nouvelle fusion HDR. Voilà, là vous allez avoir une boîte de dialogue avec la possibilité d’aller chercher vos images. Voilà, je vais prendre cinq images d’un escalier. Voilà. Et vous voyez que la première image est avec une pose normale, la deuxième image avec une pose plus sombre, la troisième image avec un pose un petit peu moins sombre, la quatrième avec une pose claire et la cinquième avec une pose encore plus claire. Ce qui me permettra comme ça d’avoir à la fois toutes les nuances dans les parties claires et toutes les nuances dans les parties sombres en plus des nuances normales. En fait, le logiciel va me fusionner ces cinq images pour me garder les détails dans les hautes lumières, dans les basses lumières et dans les lumières moyennes. Comme j’ai pris ces cinq photos avec un appareil photo sans pied, comme ça, à main levée il y a une fonction qui va aligner mes cinq photos les unes sur les autres de manière à ce que si j’ai un peu bougé, les cinq photos restent bien alignées pour que ça ne fasse pas de flous. Il pourra éventuellement aussi me supprimer ce qu’on appelle les fantômes, les ghosts on dit plutôt en anglais. C'est-à-dire que si sur une des images, il y a quelque chose qui avait bougé, ça serait flou. Dans ce cas-là, il ira le supprimer et prendra comme référence une des images où l’élément est resté net et supprimera dans les autres images. On y reviendra dans une autre vidéo. On va avoir aussi une réduction du bruit parce que souvent ça engendre un peu de bruit de faire du HDR. Ce n’est pas une obligation, on va le laisser par défaut pour l’instant Le réglage est tout à fait correct. La dernière coche, c’est le fait justement il va me, qu’il est en train de me dire qu’on va mapper les tons d’une image HDR. Ça, ça veut simplement dire qu’on cochant ça, une fois qu’il aura fusionné mes cinq images, il m’enverra les images dans l’espace de travail, donc justement le persona qui va me permettre de faire le HDR. Donc c’est plutôt bien de le cocher, ce n’est pas une obligation mais c’est plutôt bien. Je vais faire OK là-dessus et vous allez voir le HDR se fabriquer devant vos yeux. Voilà la première, voilà encore la plus claire. Il va y avoir après certainement... Là il est en train, vous voyez, d’aligner les images et vous voyez, vous allez voir défiler les différents temps de pose que j’ai utilisés. Et après, il va me fusionner mes cinq images en une seule. Voilà. Une fois qu’il aura fusionné les cinq images, il va m’appliquer donc le fameux filtre antibruit qu’on lui avait donné et une petite courbe qui va lui permettre d’avoir une espèce de préréglage pour que je ne parte pas d’une image trop moche quoi. Donc en fait, il fait déjà une sorte de préréglage. Alors comment ça se passe ? Là ça y est, je suis dans le persona HDR, vous voyez ? Le Ton Mapping Persona, vous voyez, il est bien coché. Et dedans je vais avoir, sur la partie gauche, des préréglages. Donc j’ai les préréglages par défaut, il est toujours sur Natural. Mais je peux changer déjà l’aspect de mon HDR. Bon. Et si ça ne suffit pas, vous allez avoir d’autres réglages possibles Voilà, si vous trouvez que vous préférez avoir des images un petit peu plus expressionnistes. Voilà, vous avez donc Extreme vous allez avoir Crazy. Donc là ça commence à devenir un peu n’importe quoi. Et puis vous allez avoir aussi des presets qui ont été faits par un des formateurs de Affinity Photo. Donc vous pourrez très bien démarrer avec n’importe lequel des presets et après de toute façon, vous pourrez modifier grâce à tout ce qui se trouve ici. Moi je préfère de loin le preset Natural qui me permet de ne pas avoir les défauts du HDR qui consiste à être trop contrasté. Ici vous voyez, je vais avoir la Compression de tons. La Compression de tons, c’est justement le choix que je vais avoir dans la dynamique de mon image. vous voyez, on va perdre de la dynamique au fur et à mesure. Donc je vais la mettre toujours à fond. Et le Contraste local, c’est le curseur un peu critique, celui qu’il ne faut pas trop toucher. Ça va vous donner des choses qui deviennent très rapidement moches. Vous voyez, ça va vous mettre des choses un peu très, très nettes, une sorte de netteté artificielle que je trouve vraiment très désagréable. Donc je ne vais pas du tout l’utiliser ou éventuellement très, très peu, genre 10%, 8%. Et puis après, je vais avoir des tas d’autres réglages ici qui vont aller de, vous voyez, un réglage Exposition, voilà, que je peux utiliser en cochant sur ces éléments-là. Je vais avoir aussi la possibilité d’accentuer. Et puis des tas d’autres choses qui ne sont même pas cochées avec notamment une courbe qui peut être très utile. Moi, pour l’instant ce que j’aimerais bien c’est être un peu plus sombre. Je trouve que je suis un peu trop clair. Voilà, je vais faire quelque chose un peu comme ça. Je vais ramener un petit peu le point noir par là et la luminosité un petit peu plus par là. Voilà. Bon, le Contraste me convient parfaitement bien. La Saturation vous voyez, le marbre était un peu assez orangé mais pas complètement, non, non, on va le laisser sans trop changer. Les Tons foncés et les tons clairs, vous pouvez éventuellement aussi les régler bien qu’ici, ce ne soit pas fondamentalement nécessaire. Voyez, je vais regarder quand même. Non, là ça me parait très bien comme c’est. Ce que je vais faire, c’est plutôt une courbe. Voilà, je vais me faire une petite courbe pour éventuellement essayer de trouver l’ambiance voilà, qu’il y avait dans la cage d’ascenseur. Et c’est pour ça que j’ai pris la photo. Voilà, c’était plutôt par là. Voilà, c’était quelque chose d’un peu plus comme ça. Voilà, donc là vous voyez, ça correspond déjà plus à ce que j’ai vu. Par contre, il y a quelque chose qui me dérange, alors ça, c’est trop fort. Je n’en veux pas et l’expo, voilà, je vais remettre un petit peu de luminosité. Donc là vous voyez l’intérêt, c’est que je garde du détail dans des parties qui normalement sont complètement brûlées. Et là, j’obtiens quelque chose de tout à fait correct, voilà. Donc là, voilà un HDR qui ne ressemble pas en fait trop à un HDR. C’est ça qui m’intéresse. Il n’y a pas ce côté justement trop net. Donc on va avoir le premier HDR comme ça. Et maintenant, que faut-il que je fasse ? Il va falloir que je l’exporte. Alors là, j’ai deux possibilités : soit il faut que je l’exporte pour que ce soit lisible sur un périphérique qui est en 8 bits. Il faut penser que pour l’instant vous n’êtes pas du tout en 8 bits là. Vous êtes en 32 bits, vous voyez, c’est marqué en bas. Vous êtes en RVB-32 Bits, c'est-à-dire avec une énorme plage de lumières mais qui est totalement impossible d’avoir si vous faites de l’impression ou si vous faites de l’internet ou de toute façon, vous serez obligé de le convertir. Donc je pourrais éventuellement voir un petit peu ce qui se passe mais je vais en rester là, pour l’instant ça me parait bien, je vais l’appliquer. J’applique mon HDR. Voilà, ça y est. Mon HDR est appliqué. Il me parait pas mal du tout, très bien. Et donc maintenant, j’aurais la possibilité éventuellement de voir ce que ça donnerait, vous voyez, je suis en 32 bits, qu’est-ce qui se passe si je passe en 8 bits ? Voilà, vous voyez, il y a une légère différence. Avant. Après mais ça va. Ça ne me parait pas du tout complexe, donc ça va, tout va bien. Je pourrais éventuellement le montrer, voilà, en 8 bits. Maintenant si je désire rester en 32 bits, ça fait partie aussi des nouveautés de la version 1.5, c’est que je vais aussi pouvoir l’exporter dans des formats 32 bits comme le format EXR ou le format HDR Radiance, voilà, cet élément-là qui va me garder la totalité de mes lumières. Alors évidemment, le fichier est assez gros forcément mais ça va me permettre comme ça de pouvoir l’exporter sans problème. Voilà ! Donc vous voyez, on va pouvoir faire du HDR comme ça, 32 bits sans problème.

Affinity Photo 1.5 : Les nouveautés

Passez en revue les nouveautés et les améliorations d’Affinity Photo. Exploitez la possibilité de faire de la photo HDR, d'exécuter de nouvelles déformations, etc.

1h58 (25 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Logiciel :
Affinity Photo Affinity Photo 1.5
Spécial abonnés
Date de parution :23 mai 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !