Découvrir PostgreSQL

Réaliser un padding et une conversion de type

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Vous allez prendre en main les fonctions pour réaliser un padding. Puis, vous allez découvrir les conversions de types.
04:08

Transcription

Je vais essayer de faire quelque chose en plus. Je vais faire une première colonne, où je vais récupérer le " contactid ", comme ceci. Le " contactid ", c'est donc un " integer ". Et ce que je voudrais faire, c'est faire ce qu'on appelle du padding, un affichage un peu mieux, et mettre des 0 avant mes nombres. Le padding a ses propres fonctions en PostgreSQL, qui sont assez pratiques pour de l'affichage. Et elles s'appellent " lpad " ou " rpad ". Donc, " lpad ", l pour left, " rpad ", r pour right. Je vais faire du padding à gauche ou à droite. Mais c'est comme ça, ce sont des fonctions de chaînes, c'est-à-dire qu'elles s'attendent en premier paramètre à avoir une chaîne de caractères, un varchar, ou un texte. On va voir ce que ça donne, donc " lpad ", c'est donc une fonction. Je lui place en premier paramètre la valeur sur laquelle je veux faire du padding, ici en l'occurrence, le contenu d'une colonne qui est " contactid ". Je lui donne la taille totale du résultat. Je veux faire du padding sur combien de caractères ? Je veux que le résultat revienne sur dix caractères. Et qu'est-ce que je veux utiliser comme caractères de padding ? Le " '0' ". Je vais faire un alias, " AS Id ", voilà. Et normalement, je devrais avoir 0000000017 sur en tout dix caractères. Sauf que, comme je vous le disais, " lpad " et " rpad " fonctionnent avec des chaînes de caractères, je vous montre le résultat. On va me dire non, non, non, stop, arrête tes bêtises. Parce que la fonction " lpad " où tu envoies d'abord un " integer " ici, ensuite un " integer ", etc, je ne la connais pas, ce n'est pas une signature que je connais, ça n'existe pas. Ce que je veux, c'est une chaîne de caractères, valeur numérique, et puis ici une chaîne de caractères. Donc ceci, c'est un entier, ça ne va pas marcher. Comment est-ce qu'on va faire, il faut faire une conversion, donc un transtypage de type, pour partir du " contactid " en entier, et le mettre en varchar. Je peux utiliser une fonction de la norme SQL qui s'appelle " cast ". Et je vous le montre, comme ceci. Elle vient de la norme SQL, donc elle totalement portable. Elle va fonctionner dans d'autres moteurs de bases de données. Elle a les caractéristiques des fonctions de la norme SQL. Vous voyez, c'est un peu bizarre, mon petit " AS " à l'intérieur d'un paramètre. Les fonctions de la norme SQL sont souvent assez verbeuses, et elles n'aiment pas trop la virgule, qui pourtant est une séparation de paramètres traditionnelle, dans tous les langages de programmation, pratiquement, une chose un peu particulière. Vous pouvez le faire comme ça, et ça va marcher. Et vous voyez, on a nos " 0 ", etc. Mais je vais en profiter pour vous montrer une autre façon de faire un transtypage, qui est beaucoup plus court, mais qui est propre au dialecte SQL de Postgres. Je vais commenter ceci et, vous faire une deuxième ligne, voilà, qui est de prendre mon " contactid ", directement, et un double deux points, et lui donner le type de données de destination. Ça, c'est un transtypage, une conversion de types également, dans PostgreSQL. Et j'obtiens la même chose, c'est plus court à exprimer. Mais c'est comme vous voulez, ceci ne fonctionne que dans PostgreSQL. Et ceci est normé donc va fonctionner dans plusieurs moteurs. Si vous voulez faire du code portable, vous préféreriez ceci. Entre nous, la portabilité du code SQL, c'est quand même assez mythologique. Parce que c'est quand même très difficile, lorsqu'on fait des requêtes un peu compliquées, de les porter, les doigts dans le nez, dans tous les moteurs. Il faut quand même un peu lutter. De toute façon, si vous faites des requêtes dans Postgres, et vous les passez ensuite à un autre moteur, il y aura du boulot.

Découvrir PostgreSQL

Comprenez le fonctionnement de PostgreSQL ainsi que son architecture. Effectuez les tâches courantes de sécurité, de création de bases de données et d'objets, etc.

2h46 (30 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
PostgreSQL PostgreSQL 9
Spécial abonnés
Date de parution :31 mars 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !