Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

Jeff Weiner – Définir une culture et un plan d'évolution

Quelles leçons avez-vous tirées de votre double activité membres B2C et entreprises ?

Testez gratuitement nos 1341 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
La communication narrative est un processus humain. Jeff Weiner décrit les composantes du message de l'entreprise : mission, vision, stratégie, proposition de valeur, culture et valeurs. Parmi les six valeurs de LinkedIn, la première est que la priorité revient aux membre.
03:33
  Ajouter à vos favoris

Transcription

Quelles leçons avez-vous tirées de votre double activité membres B2C et entreprises ? Primo, si vous y arrivez, c'est génial parce qu'il est très dur de gérer non pas une mais deux activités. Plus vous jonglez entre les activités, plus le degré de difficulté est élevé. Il augmente sans doute de manière exponentielle à chaque nouvelle activité entreprise. C'est autant de nouvelles communications à faire, autant de nouvelles informations à assimiler, autant de nouveaux objectifs à concrétiser. Cela favorise la multiplication des erreurs. Dans l'idéal, votre entreprise ne fabriquerait qu'un produit, avec l'équipe la plus réduite possible, et tout serait plus simple. Mais ce n'est pas réaliste si vous souhaitez évoluer. Les choses ont changé. L'évolution d'une entreprise ne nécessite plus la même quantité de ressources, le même capital, ni la même approche en matière de portefeuille d'investissement, grâce aux technologies et au monde globalisé, interconnecté dans lequel nous vivons. Mais, si vous souhaitez cumuler les activités, vous devez savoir qui vous êtes et ce que vous voulez accomplir. Tout commence par votre message. Nous sommes nos histoires. La narration est mère de toutes les communications. Pas vrai ? Par exemple, les peintures rupestres. C'est inné chez les êtres humains. Nous communiquons par le récit. Mission, vision, stratégie, proposition de valeur, culture et valeurs : tout cela forme le message de l'entreprise. Il faut le définir, mais aussi le codifier et le renforcer. L'un des points cruciaux que nous avons commencé à renforcer dès que nous avons augmenté le degré de difficulté – en superposant une activité « entreprises » à une plateforme pour membres B2C – est notre valeur première. Nous en avons six. La première est : « Priorité à nos membres ». Or, dans une culture d'entreprise, surtout commerciale, cela ne devrait pas être le cas. Ni la priorité aux membres, ni la priorité à une plateforme web membres B2C. La priorité reviendrait plutôt aux ventes, quotas et résultats. Les résultats comptent. Ils font aussi partie de notre culture et l'exigence d'excellence est l'une de nos grandes valeurs. Mais nous donnons la priorité à nos membres parce que notre activité orientée entreprises échouerait faute d'un environnement valorisant pour eux. Donc priorité à nos membres. Si nous avons réussi avec cette idée de superposer une activité B2B et une plateforme web B2C, c'est parce que le chef de nos milliers de commerciaux « entreprises » donne la priorité à nos membres. Et c'est l'un des cadres les plus loyaux de notre entreprise en ce qui concerne sa culture et ses valeurs. Croyez-moi, il s'investit à fond. Il les incarne véritablement au quotidien. Il montre l'exemple en permanence, au point que c'en est parfois incroyable ! Au fil du temps, vous reconnaissez et appréciez l'avantage concurrentiel que ce comportement vous procure. Il s'appelle Mike Gamson. Il le dit lui-même : il ne recrute pas des commerciaux ; en réalité, il recrute des professionnels. Et il joint en effet le geste à la parole. C'est l'une des raisons pour lesquelles cela a marché. Mais cela reste ardu, vous le savez.