Créer des applications professionnelles avec Arduino UNO 

Programmer un jeu de lumière

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Suivez la description de votre premier programme mettant en œuvre les broches digitales de la carte UNO.
07:04

Transcription

Pour notre premier jeu de lumière nous allons utiliser donc un bargraph. Un bargraph n'est juste que de simples LED qui sont toutes alignées avec des cathodes qui sont communes. Donc le moins ira directement à la masse, et je passe entre la broche 0 jusqu'à la broche 9 par le biais d'une résistance de 470 ohm pour alimenter en fait ces LED. Comment je peux déterminer en fait la valeur de 410 ohm ? Eh ben disons que la sortie lorsqu'elle est à 1 logic je suis à 5 volts. Donc là-dessus je retire la chute de tension qu'il y a à l'intérieur de ma LED lorsqu'elle est traversée par le courant, à savoir aux environs de 0.16 volts. Et en utilisant la loi d'ohm qui me dit que R = U : I, les 10 milliampères, dans ce cas-là je vais diviser par 0,01. Ce qui me fait 430 ohm. En valeur normalisée, j'ai mis un petit peu plus, ce qui permettra en fait de limiter le courant à un petit peu moins de 10 milliampères. Nous voici face à notre programme, alors tout de suite j'attire votre attention sur le fait que ce programme est très commenté. Alors c'est vrai que j'en use et peut-être en abuse un peu, mais en tout cas j'insiste bien sur le fait que commenter un programme, c'est quand même quelque chose de fondamental, surtout si vous décidez en fait de participer à la vie communautaire si je puis dire d'Arduino. Simplement parce que pour les utilisateurs, plus vous allez mettre de commentaires, plus ça va être transparent et évident pour les gens qui vont utiliser vos propres librairies. Donc à partir de là, je vous conseille de vous engager dans cette voie et de ne pas y déroger. Alors tout d'abord, nous allons donc déclarer en fait l'endroit où nous avons connecté nos LED. Alors par exemple ici, LED1, elle sera connectée à la broche 0. Alors ce qui est un peu délicat en fait pour les gens qui ont l'habitude de pratiquer le C, ou le C+ +, C'est que int est promouvable à integer, donc à une variable sur 32 bits selon la norme C11. Et là, la chose qui se passe, c'est que ben le int va vous servir aussi pour déclarer des variables de type int, il n'y a pas de problème, mais aussi pour déclarer en fait les broches sur lesquelles vous allez travailler. Alors là par exemple, j'ai ma LED1 qui est connectée à ma broche 0, ben je dis int LED1 = 0. Donc je fais de même pour toutes mes autres LED, et en fait il interprète ça directement comme l'affectation de la LED à la broche 0. Donc il y a vraiment plusieurs utilisations en fait du mot clé int. Après donc, je déclare un tableau de 10 éléments, en fait où je vais recevoir mes dix LED. Alors j'aurais pu très bien le remplir avec 0 1 2 3 4 5 jusqu'à 10, enfin jusqu'à 9, mais bon c'est toujours plus explicite de pouvoir mettre les noms plutôt que des numéros en termes de lisibilité, c'est quand même plus convivial. Après vous avez une nouvelle fonction, qui est la fonction de setup, où vous allez en fait effectuer de la configuration. Alors là dans notre premier programme, nous allons juste configurer en fait nos pin en sortie. Dans ce cas-là, vous allez faire pinMode donc qui est en fait une méthode calée, parce que vous la voyez en fait d'une couleur différente, donc elle a été automatiquement reconnue, et vous mettez le numéro de la pin. Alors nous ici elle est bien associée à la pin 0, pas de problème, et vous mettez son état, donc soit en INPUT, soit en OUTPUT. Il n'y a pas de problème là-dessus, et vous voyez que le mot clé OUTPUT a bien été reconnu. Donc cette méthode reçoit 2 paramètres. Alors on peut très bien faire ça, de façon, comme je l'ai fait, un peu barbare, et nous verrons qu'il y a possibilité de faire ça en deux lignes. Et après vous avez donc la fonction loop qui porte bien son nom, c'est-à-dire que vous allez faire une boucle à l'infini. Alors cette boucle à l'infini en fait, vous allez avoir une première structure de contrôle qui est le for, dans laquelle en fait je vais déclarer à la volée en fait une variable qui va être du type int une fois de plus, et que je vais appeler incrément. Et puis alors cette variable va commencer à 0 et puis elle va se finir lorsque je vais arriver à un 9 avec un pas de un. Et qu'est-ce que je vais faire à chaque fois ? En fait, je vais faire une écriture donc digitalWrite, ça veut dire que je vais mettre à 1 la sortie de mon bargraph qui correspond à la 10 qui va être mis ici. Donc quand je serai au premier passage, je vais avoir mon incrément qui sera à 0, donc bargraph 0 correspond à ma LED 0. Et donc cette LED, je vais faire quoi, je vais la mettre à l'état O. Je fais un delay donc de 250 millisecondes et après que fais-je ? Eh ben je vais simplement l'éteindre, et je reboucle et je passe à la LED suivante. Donc j'effectue ça à l'aller, mais après j'effectue ça au retour. Donc le même principe, hein, mais là j'attire votre attention sur le fait que j'ai 2 fois la même variable. Et en fait là pour le coup, l'IDE d'Arduino respecte bien la norme C11, à savoir que la portée de la variable en fait s'effectue entre les 2 accolades. Donc increment n'existe plus dès que je suis arrivé ici. Donc je peux très bien la réutiliser, ce qui est très sympathique en fait pour des microcontrôleurs, puisque les tailles mémoire ne sont pas excessives, on ne travaille pas sur des PC. Donc le fait en fait de pouvoir déclarer et après en fait tuer une variable comme ceci pour la redéclarer, ça évite d'effectuer plusieurs déclarations globales, et en fait de prendre plus de mémoire. Donc à partir de là je regarde si je suis sur le bon port COM, pas de souci, je suis avec ma bonne carte, il n'y a pas de problème. Donc je peux effectuer le téléversement, sachant que lorsque j'effectue le téléversement, voilà, la compilation se fait aussi dans la foulée. Et là tout fonctionne normalement et comme tout était prévu initialement. sachant que I, je ne veux pas dépasser

Créer des applications professionnelles avec Arduino UNO 

Mettez en œuvre des périphériques de communication de votre carte Arduino UNO. Abordez les protocoles de communication et concevez des applications ludiques et professionnelles.

3h12 (39 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Arduino UNO Arduino UNO Rev3
Spécial abonnés
Date de parution :31 août 2017
Mis à jour le:22 sept. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !