Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

Rédiger une lettre de motivation

Privilégier la précision, la concision et la clarté

Testez gratuitement nos 1340 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
En suivant les préceptes énoncés dans cette vidéo, vous augmenterez vos chances d'être lu, compris et apprécié par le recruteur.
06:39

Transcription

Un style professionnel se caractérise principalement par trois éléments. La concision, la précision, et la clarté. Ils sont liés les uns aux autres. C'est plus facile d'être concis quand on est précis, et plus on est précis, plus on est clair, aussi. La concision, elle se manifeste comment ? Par des phrases plutôt courtes, brèves, simples. Mieux vaut des propositions indépendantes avec des liens logiques adéquats, plutôt que plusieurs propositions subordonnées dans une même phrase à rallonge. Par exemple, « Après avoir décroché un Bac S avec mention bien en 2014, j'ai entamé des études pour devenir ingénieur en télécommunication au sein de te établissement, et je possède déjà quelques rudiments du métier que ma passion pour cette activité et ma curiosité m'ont permis d'acquérir. » Vous vous rendez bien compte que cette phrase est trop longue. Trop lourde. Trop complexe. Je vous invite à trier, dans un premier temps, les informations dont on peut faire l'économie. Par exemple, l'obtention du Bac, qui doit être signalée dans le CV. Dans un deuxième temps, il convient de fractionner la phrase. De cette façon : « J'ai entamé des études pour devenir ingénieur en télécommunication au sein de tel établissement. Point. Par ailleurs, ma passion pour cette activité ainsi que ma curiosité m'ont permis d'acquérir quelques rudiments du métier. » Point. Voilà. Un de mes étudiants commençait sa lettre ainsi. « Je suis actuellement à la recherche d'un emploi et ayant lu votre annonce, je me permets de vous envoyer cette lettre pour vous proposer ma candidature parce que je pense que mon profil correspond à ce que vous recherchez dans votre annonce. » En dehors de toute considération sur l'utilité de l'information, je lui ai dit qu'on pouvait largement simplifier en « En réponse à votre annonce numéro tant, je vous propose ma candidature au poste de » Sachant que c'est au recruteur de juger si son profil correspond suffisamment. Il ne faut pas exiger trop d'effort intellectuel à votre lecteur. S'il commence à chercher les verbes, et à réfléchir pour savoir quel est le sens de la phrase, on le perdra. Il faut que ce soit court et évident. Et, à moins qu'il ne s'agisse d'une candidature à un poste de rédacteur, le recruteur ne va pas nous juger sur le raffinement de notre littérature. Donc, ne vous compliquez pas la tâche. Surtout si vous n'êtes pas à l'aise avec la grammaire et la syntaxe. Il y a tellement de pièges à éviter. Essayez de toujours faire au plus court. « Je suis quelqu'un qui apprécie le travail en équipe », devient « j'apprécie le travail en équipe ». « Je me permets de vous solliciter » devient « je vous sollicite ». Les adverbes qui n'apportent pas de valeur ajoutée aux verbes et à la phrase, vous les enlevez. Veillez aussi à ce qu'il n'y ait pas de répétitions. Comme dans cette phrase extraite d'une authentique lettre de motivation : « J'aimerais avoir l'opportunité de m'entretenir avec vous au cours d'un entretien. » Des expressions plus ou moins à la mode peuvent être simplifiées. Par exemple, « faire partie intégrante » équivaut à « appartenir ». L'expression « de par » souvent utilisée dans le sens de « du fait de » est à éviter. On écrira simplement « par ». « Tout particulièrement » deviendra « particulièrement ». « Votre entière disposition » devient « votre disposition ». « Participé à l'aboutissement de cinq projets » devient « participé à cinq projets ». « Mettre en application » devient « appliquer », etc. Attention enfin aux pléonasmes du style, « connaissances théoriques », « devoir nécessairement », « curiosité active », « avantage bénéfique », «approfondir davantage », « mes compétences personnelles ». Dans chaque expression, interrogez-vous toujours sur la pertinence de tel ou tel mot. Rien ne doit être là simplement pour décorer. Outre la concision, il faut travailler sur la précision des termes. En tant que noyau de votre phrase, le verbe doit être particulièrement précis. Plus il est riche de sens, plus vous pourrez vous épargner des compléments souvent facultatifs. Évitez donc les verbes très généraux, tels que « faire », « mettre », « avoir », « prendre ». Ou du moins, cherchez s'il existe un autre verbe qui reflète plus précisément ce que vous voulez dire. Pour cela, un dictionnaire des synonymes, même en ligne, pourra faire l'affaire. N'employez pas non plus le pronom personnel indéfini « on ». Dans le même ordre d'idées, les adjectifs approximatifs, tels que « quelques », « plusieurs », « nombreux », sont à bannir. Si vous écrivez « 100 000 euros de chiffre d'affaires en plus » cela aura plus d'impact que « plusieurs dizaines de milliers d'euros en plus ». Privilégiez le concret à l'abstrait et le spécimen à l'espèce. Illustration. Pour parler de ventes, plutôt que le terme « affaire », très vague, et qui regroupe beaucoup plus de choses, je vais parler de « transaction ». C'est comme si je disais « chat » plutôt que « félin » ou « animal ». Le premier est ce qu'on appelle l'hyponyme des deux autres, qui eux sont les hyperonymes. Enfin, troisième et dernier aspect essentiel, la clarté. Elle découle déjà en grande partie des deux autres. Mais pas seulement. Il faut encore veiller à ce que votre lecteur comprenne ce que vous écrivez. Cela implique que votre code de communication soit partagé. Que votre vocabulaire lui soit parfaitement familier. Si, par exemple, pour lui en mettre plein la vue, vous multipliez les termes techniques, les noms de logiciels crypto, des mots de votre jargon, qu'en tant que Directeur des Ressources Humaines, il ne connait pas forcément, vous n'aurez pas son attention. Il ne vous lira pas au delà des premières lignes. Il faut démocratiser votre discours. Faire comme si vous vous adressiez à un néophyte, tout en restant professionnel. J'en profite pour préciser que le « franglais », pour faire « fashion », est généralement malvenu. Je peux travailler « under pressure », j'ai une bonne « hands-on », qui me permet de gérer les « best ongoing solution » Assurez-vous d'être compréhensibles de tout le monde. Et aussi d'utiliser les termes qui collent le plus aux notions dont vous voulez parler. Au moindre doute, n'hésitez pas à consulter votre dictionnaire. La lecture part entière est à recommander aussi pour cela. En définitif, personne ne doit se poser de questions sur tel ou tel mot, tel ou tel passage, à la lecture de votre lettre. Donc, je répète ces trois petits qualificatifs à retenir concernant le style à déployer dans votre lettre. Concision. Précision. Et clarté.

Rédiger une lettre de motivation

Apprenez à rédiger une lettre de motivation. Mettez toutes les chances de votre côté pour attirer l’attention des recruteurs et décrochez l’emploi de vos rêves !

1h43 (29 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :29 juil. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !