Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

L'essentiel d'Access 2016

Préparer un projet

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Voici venu le moment de passer à la pratique. Mais auparavant, réfléchissez et travaillez la conception de vos tables sur le papier.
04:29

Transcription

La dernière étape à accomplir pour pouvoir passer à l'ordinateur, c'est d'aller plus loin par rapport à ce modèle relationnel. Il va falloir maintenant que je définisse pour chacune des tables, les différents champs qui me sont nécessaires. Mais pas seulement. Lorsque vous en êtes à ce niveau-là, il vous faut travailler par rapport à ce type de formulaire. J'ai ici le nom de la table et son type. Une table peut être une table dite de base ou une table dite de mouvement. Une table de base, c'est une table dont le contenu ne change pas fréquemment. Une table de mouvement, c'est une table comme son nom l'indique, dont le contenu change en permanence ou quasiment. Donc, je vais indiquer pour chacune de mes tables, table client, table biens immobiliers, table visite, de quel type il est. Le client, ça ne change pas tous les jours. J'aimerais bien avoir des clients tous les jours mais bon, ce n'est pas le cas. Donc, j'ai besoin d'une table client en tant que table de base. Les biens immobiliers, identique. Il n'en rentre pas tous les jours. C'est dommage, j'aimerais bien, mais bon. Donc, c'est aussi une table de base. Par contre, des visites, j'en fais très fréquemment. C'est vraiment une table de mouvement. C'est une table de mouvement d'autant plus que, je ne peux pas enregistrer dans mon système une visite, si j'ai pas de client à faire visiter ou si j'ai pas de bien à faire visiter. Donc, la table visite c'est bien une table de mouvement. Alors, pour chacune des tables maintenant je dois indiquer le nom de chacune des colonnes, le type, à quoi c'est liée, la description, la légende, le valide si et les autres propriétés. Qu'est-ce que ça veut dire ? Le nom du champ. C'est le nom sous lequel Access va connaître la colonne. Alors, le nom du champ, on donne en général des noms concis. Des noms que seul, le développeur, celui qui fait la base données, est censé connaître. Les utilisateurs ne les verront jamais, ces noms. Le nom du champ, ça va donc nous permettre de dire, par exemple, j'ai un champ ID client pour identifiant client. Ça va être quelque chose comme le nom, comme le prénom, comme l'adresse. Voilà, ce sera ça, les noms des champs. Ensuite le type. C'est quel est la nature de l'information que je stockerais dans ce champ ? Je vais stocker du numérique ? Je vais stocker de l'alphabétique ? Je vais stocker de l'alphanumérique ? Je vais mettre quoi dans ce champ ? Je dois indiquer dans ce tableau pour chacun des champs, de chacune des tables, quel est le type du champ. Ensuite éventuellement, à quoi ce champ est lié ? Notamment, quand je vais définir le champ identifiant client, je mettrais qu'il est lié à identifiant client de la table visite. Je vais ensuite mettre une description. Ce champ il sert à quoi ? Je l'ai mis pour me faire plaisir ou il a un intérêt particulier ? Par exemple, en description, s’il s'agit du champ nom, je mettrais description, nom complet du client. En légende je mettrais nom du client. Valide si. Valide si, c'est, à quelle condition j'accepte la saisie de l'utilisateur. Ça c'est très important. Moi, par exemple, le nom d'un client, il faut au moins deux caractères. Parce que je ne connais personne qui s'appelle A ou B ou C. Donc, en général, il faut au moins deux caractères pour donner un nom. Si vous prenez des noms asiatiques, il y a des noms M. Ho par exemple, h o. Il n'y a que deux caractères. Donc, valide si, je dirais, valide si la longueur fait au moins deux caractères. Et puis, je vais définir les autres propriétés. Les autres propriétés, c'est, est-ce que par exemple je veux appliquer un format précis. S'il s'agit d'un prix, je voudrais qu'il soit en millier, avec deux chiffres après la virgule. En autres propriétés, ça peut être que le masque de saisie, c'est-à-dire l'information permettant d'afficher la valeur, par exemple, pour une date ce sera la barre oblique entre le jour et le mois. Et cetera et cetera. Je vais définir pour chacune de mes tables, pour chacune des champs dont je vais avoir besoin, toutes ces caractéristiques. Et ça, ça peut prendre un temps certain. Une fois que tout ceci sera fait, et sur papier s'il vous plaît, là, on peut commencer à songer à éventuellement allumer l'ordinateur. Mais pas avant. Avant, vous courez à la catastrophe si vous vous jetez sur l'ordinateur pour traiter votre problème. Sachez perdre du temps avec un papier et un crayon pour ensuite en gagner énormément le jour où vous serez face à l'ordinateur.

L'essentiel d'Access 2016

Apprenez à concevoir une base de données relationnelle avec Access. Utilisez les tables, saisissez des données, effectuez des requêtes de sélection, créez des formulaires, etc.

5h30 (78 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Votre/vos formateur(s) :
Date de parution :9 févr. 2017
Durée :5h30 (78 vidéos)

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !