Photoshop CC 2017 pour les photographes

Préparer un masque vectoriel pour le metteur en page

Testez gratuitement nos 1324 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Le masque vectoriel peut être associé à un calque. Pour livrer une image masquée en JPEG, enregistrez le masque actif. De cette manière, le metteur en page pourra le retirer et ainsi, récupérer l'image d'origine.
03:35

Transcription

Le photographe qui travaille sur des sujets en lien avec des gens qui vont faire de la mise en page, est amené parfois à faire du détourage. Le détourage réalisé peut être fait de différentes façons. On peut utiliser, bien sûr, les fonctions de masque de fusion, qui vont permettre de faire des détails au niveau des finesses comme les cheveux par exemple. Par contre, pour des détourages de zones nettes, on va souvent utiliser la fameuse plume. L'outil qui est situé ici. Cet outil permettrait de tracer des formes par clics successifs ou cliquer et glisser pour réaliser des courbures. Lorsqu'on va travailler, cela va réaliser ce qu'on appelle un « Tracé de travail ». Si vous êtes sur un « Tracé de travail », quand vous cliquez et glissez, vous réalisez bien la forme en question. Je vais donc, demander puisque le « Tracé de travail » est déjà mémorisé, de l'utiliser pour masquer l'image. Bien sûr, on est tenté, en tant que photographe, de masquer l'image pour la voir masquée. En cliquant sur ce bouton par exemple, qui va me permettre, en appuyant sur la touche « Ctrl », « Commande » sur un Mac, de réaliser un masque de fusion. L'image se trouve alors sur un fond transparent. Mais le problème, c'est que cette image, je vais l'envoyer probablement à mon client sous la forme d'un format « Jpeg ». Or, le format "Jpeg" lorsqu'on va demander d'enregistrer cette image sous, va me donner comme possibilité d'enregistrer sans avoir de transparence. En effet, si je coche la case « Aperçu », je m'aperçois que le blanc remplace la transparence. Si c'est le souhait du client, c'est tout à fait possible. Mais, il est plutôt préférable de conserver le masque avec l'image entière, de telle sorte qu'il puisse s'exploiter avec le masque, ou sans le masque. Ce que je vais vous proposer, c'est donc, non pas d'utiliser le masque sous cette forme, mais de l'utiliser sous la forme d'un masque qui sera un tracé. On va donc demander à ce que le « Tracé de travail », celui que l'on vient de dessiner avec l'outil, devienne un tracé faisant office de masque pour l'utilisateur que sera le metteur en page. Pour ça, je vais faire un double-clic sur mon « Tracé de travail », pour le nommer. Vous pouvez le laisser d'emblée le nom « Tracé 1 ». Ce tracé va pouvoir donc être mémorisé maintenant comme un masque externe. Un masque qui coupe bien toute la partie de derrière au niveau de l'image, mais qui permette de conserver la fleur, mais permet également à l'utilisateur de pouvoir potentiellement supprimer le masque, et récupérer la totalité de l'image. C'est donc, pour lui, plus avantageux d'avoir, d'avoir dans un unique fichier, les deux possibilités. Je clique sur ce menu. Et je vais demander de transformer ce Tracé 1 en « Masque ». Vous cliquez simplement sur « OK », et vous voyez que le texte se met en plus gras. La différence n'est pas énorme, mais elle existe. Et elle montre bien que ce fichier est le tracé de référence. Si en effet, vous aviez un autre tracé par ailleurs, ce tracé qui s'appellerait « Tracé de travail » en italique, n'a pas d'influence à l'extérieur de Photoshop. Par contre, avec un double-clic, il est devenu un tracé, mais vous pouvez voir que celui-ci est plus fort que le suivant. Et donc, c'est bien lui qui sert de masque. Je supprime mon second tracé. Et j'enregistre donc ce document. On pourrait l'enregistrer avec plusieurs tracés. Si, par exemple, votre objet contient plusieurs pièces mécaniques, et que vous voulez avoir le choix entre l'ensemble, ou l'une ou l'autre, Eh bien, vous pourriez créer plusieurs tracés. Un seul servirait de masque de base, mais l'opérateur PAO pourrait très bien aller piocher l'un ou l'autre directement. Donc, voilà pour le travail du photographe. Le tracé qui sera enregistré dans un fichier de ce type est là sans crainte, vous pouvez l'enregistrer au format « Jpeg ». Le masque est associé et sera bien dans le document en finalisation. Et lorsque le document sera mis en page, automatiquement, on verra de la transparence masquée par cet élément vectoriel, au-delà de la fleur rouge.

Photoshop CC 2017 pour les photographes

Découvrez les fonctionnalités spécifiques à la correction d'images avec Photoshop. Utilisez Camera Raw, configurez votre espace de travail, réalisez des sélections, etc.

8h05 (101 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :18 janv. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !