Créer un site web avec Dreamweaver CC

Préparer un fichier .htaccess

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Vous verrez ici comment apporter quelques réglages au fichier .htaccess et comment les vérifier. Ainsi, vous affinerez la compression, le cache, l'expiration et le type mime.
03:44

Transcription

Sans relation directe avec Dreamweaver mais dès l'instant où on publie un site, on ne peut pas ne pas inclure un fichier « htaccess » Le fichier « htaccess » s'adresse au serveur Apache. Ils sont placés soit à la racine du site et à ce moment-là englobe l'intégralité du site sauf si on rencontre par exemple à l'intérieur un autre htaccess qui pourrait prendre le dessus, mais le htaccess s'adresse au niveau d'un local ID plus toute la récurrence qui descend. Donc si vous placez votre fichier access à l'intérieur de « sass » il n'affectera que ce dossier et ses enfants. L'idéal est de le placer à la racine. Rapidement on le survole parce que ça déplace un peu le cadre de cette formation, mais déjà on va demander au départ de pouvoir lister les fichiers c'est-à-dire on va pouvoir naviguer comme si on était dans une arborescence. Mais il est très important au moment de la production de venir rajouter un « - » là devant, sinon n'importe quel internaute pourra parcourir votre arborescence depuis votre site. Donc pensez à jongler avec ce petit « - » sur « Indexes ». Ensuite on lui dit si le type « mime » est pris en compte, tu vas me rajouter tous les type « mime » déjà au niveau des font/truetype parce que certains ne les gèrent pas et puis sur toutes les vidéos et tous les audios, type « mime » plus les formats de fichier qui sont en correspondance. Tout ça va permettre au serveur de livrer vos vidéos surtout en étant sûr d'être dans le bon format si le serveur ne l'avait pas prévu au niveau de son type « mime ». Au niveau des filtres, il est important de rajouter si le navigateur déjà envoie une prise en compte « DEFLATE » à ce moment-là on va pouvoir dire ajoute-moi du « DEFLATE » sur le javascript, json and ld+json puisque l'utiliser, ça pourrait être un format intéressant. Le font « truetype, eot, opentype » les « css, le html, le javascript » ça va compresser côté serveur les fichiers avant de les envoyer et le navigateur les décompressera. Ça fait gagner une paire d'octets qui ne sont pas négligeables. Ici, c'est la gestion du cache. On va dire tu garderas le navigateur dans ton cache pendant 15 jours ici au moins les « ICO, JPG, JPEG » les « PNG, GIF, SVG » pendant une heure les css javascript, json, xml. Attention si vous travaillez là-dessus, il va les garder une heure. Vous devrez vider le cache à chaque fois, essayez de minimiser les css, javascript, json, xml avec lesquels vous travaillez à zéro, c'est-à-dire aucune dans ce cas-là, comme ça. Puis dès que vous passez en production, vous les mettez à 3600, ils ne seront gardés qu'une heure. Et si vous dites attention tout ce qui est « PERL, PHP, CGI, HTML ». « Htm » ou « html » point d'interrogation dans l'expression régulière ici, tu ne me caches rien du tout. Et là l'expiration, c'est côté serveur c'est-à-dire que chaque fois que le navigateur va arriver dire file-moi tel fichier, il va dire attention, si c'est du text/css, je te l'ai déjà filé il y a plus d'un an je te le renouvelle. Moins d'un an, je te le renouvelle pas. Et ça c'est intéressant. En gros, c'est le cache de service du serveur et là pas besoin de vous les expliquer, ça parle fichier par fichier. Pensez que le fichier htaccess est lu à chaque requête. Pensez plutôt à le minimiser et à l'optimiser aux petits oignons, c'est-à-dire si vous n'utilisez pas de « font-woff », ce qui serait un scandale, dégagez cet élément-là. Si vous n'utilisez pas de « ttf », dégagez cet élément là. Faites-le aux petits oignons pour vos besoins, je vous invite éventuellement à rejoindre notre catalogue et à regarder les formations sur l'optimisation côté serveur pour pouvoir aller justement régler dans le détail. Derniers éléments ici, « FileETag None » et « unset ETag » de façon à dire le serveur peut pointer les fichiers qu'il vous a déjà donnés. Ça lui permet de ne servir que ceux qu'il ne vous a pas donnés. Le problème c'est qu'il prend plus de temps à aller vérifier s'il a checké que de vous les servir directement. Donc décochez cette fonctionnalité et puis placez tout ce fichier « htaccess » sur votre serveur pour pouvoir optimiser la livraison de vos fichiers.

Créer un site web avec Dreamweaver CC

Réalisez votre premier site web avec Dreamweaver. Abordez les principales étapes de conception, telles que la création d’une page web, l’ajout de contenu multimédia, etc.

3h04 (37 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Thématiques :
Design web
Standards du web
Spécial abonnés
Date de parution :25 janv. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !