Photoshop CC : Retouche du corps et du visage

Prendre en main l'outil Fluidité

Testez gratuitement nos 1300 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Apprenez à faire une première intervention simple sur une image. Ainsi, comprenez bien comment fonctionne le filtre Fluidité.
06:05

Transcription

On en arrive à un point où il faut quand même qu'avant de continuer l'étude des autres menus ici on va faire une petite démonstration pour voir comment la fluidité marche et comment il faut travailler avec ces outils. Donc on va dire que j'aimerais bien éventuellement changer un petit peu la taille du mannequin, je trouve qu'elle a une taille qui et très arrondie, j'aimerais qu'elle soit un peu plus comme ça, vous voyez un peu plus en amphore. Et puis éventuellement on pourra changer un petit peu les épaules et des choses comme ça, comment je vais faire, je vais venir zoomer sur la partie qui m'intéresse pour la voir en grand, ça c'est super important. Et puis là, je vais prendre l'outil, qu'on appelle outil « Déformation devant » et qui me permet de pousser les pixels et là c'est ça qui est le plus important à comprendre. Il va falloir que le diamètre de ma brosse enrobe bien la partie que je veux modifier, donc là éventuellement je voudrais faire un petit bombé. Je voudrais que ça fasse ça et après on fera quelque chose un petit peu comme ça. Je sais que je vais pousser mes pixels et donc je vais venir positionner ma croix ici de manière à ce que voyez, l'outil est suffisamment grand pour que ça prenne tout. Donc là j'ai mis quoi, j'ai mis la taille comme ça et la densité voyez je l'ai pas mise trop forte pour que je puisse travailler. La pression j'ai fait quelque chose que je vais mettre à un peu plus nerveux je mets du soixante et le pas ne m'intéresse pas. Je viens cliquer ici et je clique et je pousse, regardez ce qu'il se passe, voyez ? Vous pouvez remarquer que ma brosse bave un peu sur le bras ici et que ça n'a pas eu d'impact, parce que j'ai une densité qui fait que, quand je suis à 43%, voyez la forme ici va se diffuser du centre vers la périphérie et quand ça arrive à la périphérie il y a plus de toute puissance, donc il n'y a pas de problème. Voilà je vais le refaire encore un peu. Je vais aller faire de l'autre coté la même manière, donc voyez ce qui est très important, c'est le diamètre de la brosse qui va vous permettre de déterminer la zone, dans laquelle vous allez faire la déformation. Voilà je vais continuer un peu comme ça. Voilà très bien. Comment je fais éventuellement pour voir ? Quand j'en suis là je cherche pas à faire 15000 déformations, je fais OK. Et ça va me permettre de voir avant après « Ctrl+Z », avant et « Ctrl+Z », après, donc voyez que là je peux voir exactement ce qu'il se passe. Alors là vous voyez que ça s'est légèrement bougé. On en reparlera quand on fera les masques, on verra comment bloquer les bras pour être sur que ça ne bouge pas. Mais là vous voyez que j'ai déjà fait une déformation qui marche très très bien et voyez on ne voit pas du tout l'effet. Alors on verra dans certains cas que quand vous faites des déformations trop fortes, le fond peut avoir des espèces de petites stries et on verra comment les corriger plus tard. Il y a un inconvénient à ça, c'est que je vais dire c'est pas trop mal bon premièrement si je retourne maintenant dans le filtre « Fluidité » et je repars à zéro et ça, ça me dérange. En fait ce que j'aurais bien aimé c'est pouvoir continuer ma fluidité. Donc en réalité ce qui va falloir que je fasse c'est qu'avant toute chose je convertisse mon calque en objet dynamique, donc je vais revenir à zéro, donc je vais enlever la fluidité. Et avant de commencer ma fluidité je vais venir faire un clic droit, Convertir en objet dynamique. Et puis maintenant je vais faire une petite Fluidité. Donc je refais la même chose, je zoome bien, sur ce que j'ai fait, vous voyez qu'ici je veux absolument avoir cet outil-là. Je lui dis que je veux d'ici ça s’arrondisse un peu plus, vous voyez que mon bras la bouge légèrement, bon je peux éventuellement le remettre en place. Je vais faire la même chose de ce coté-là. Oui, je vais rentrer un petit peu à l’intérieur donc de la poitrine. Voila, et là je suis content, je fais OK. Mais cette fois-ci je retrouve ma fluidité ici, maintenant je vais pouvoir enlever le petit œil, d'accord et je le remets. Très bien je me rend compte que mon arrondi me convient mais là il ne convient pas trop. Je double clique sur fluidité et je continue. Voilà je ramène ça par-là. Donc pour l'instant je suis en train de déformer un peu l'aisselle, mais c'est pas grave, dans la mesure où ça ne dérange pas, si je veux pas la déformer, on verra comment là bloquer. Donc là je commence à voir quelque chose qui me convient mieux, on va l'arrondir encore un petit peu. On pourrait éventuellement passer sur cette épaule et pareil je mets ma croix. À l'endroit où je veux que le contour de mon épaule bouge et je clique et je glisse, je fais des touts petits clics et des touts petits glissés. Ne faites pas de grosses choses sinon ça va devenir vite impossible et je me rends compte que c'est vraiment pas beau, je vais prendre un deuxième outil en dessous, qui est l'outil de reconstruction. Même chose je vais descendre ma taille et je vais venir peindre sur ce que j'ai fait et voyez ça va me permettre d'annuler uniquement cette partie-là sans changer le reste. Ce qui me permet de pouvoir revenir ici de rebouger un tout petit peu ça vers le haut, voilà, et contraire c'est là je la réduis un petit peu mon épaule, la voilà. Donc la vous voyez on a commencé à faire par exemple ça, on verra après qu'on d'autres outils, mais je vous en parlerai en détails après, je vais éventuellement me dire que si j'ai ça qui part là c'est assez joli, ça me plaît. Ici je vais éventuellement rentrer un petit peu à ce niveau-là donc ALT, je vais faire une brosse un peu plus grande, pour que ça enveloppe bien la totalité de la jambe et je vais pousser un peu comme ça. Je vais venir ici, voilà très bien. Et toujours la même chose, je fais OK là dessus, je reviens ici double clique sur la main et la « fluidité » avant. et après. Alors, c'est assez énervant, parce que la fluidité doit se recalculer à chaque fois et donc vous avez pas la fluidité complètement tout de suite. C'est vrai que c'est un peu désagréable. Mais sinon, ça va me permettre d'avoir la possibilité de pouvoir continuer à chaque fois ma retouche et de pas recommencer à chaque fois une nouvelle fluidité. Là on a vu comment ça fonctionnait, comme ça vous avez une bonne idée de qu'on parle et on va continuer de voir un petit peu les autres menus. Voir comment ça fonctionne avant de se lancer dans des cas pratiques pour dévoiler la totalité des outils.

Photoshop CC : Retouche du corps et du visage

Prenez en main les outils de Photoshop pour une déformation subtile et réaliste du corps et du visage. Utilisez la transformation manuelle, la déformation de la marionnette, etc.

2h43 (28 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :19 oct. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !