Excel 2013 : La validation des données

Préciser sa validation numérique avec les décimales

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Les validations de données sur décimales sont extrêmement utiles lorsque vous devez travailler avec des nombres précis. Voyez comment en tirer parti.
04:59

Transcription

Durant cette séquence, nous allons apprendre ensemble à préciser notre validation des données avec des nombres décimaux. Que vous utilisiez des nombres entiers ou décimaux, pour Excel, c'est strictement la même manipulation, à quelques choses près. Sélectionnez la cellule qui vous intéresse, allez dans l'onglet "Données", puis "Outils de données", "Validation des données". Cliquez. Et là, à vous de choisir ce que vous autorisez. Soit les nombres entiers, sans virgule ; soit les nombres décimaux, avec des virgules possibles. Si vous cliquez sur l'un, vous avez des champs qui apparaissent ; si vous cliquez champs qui apparaissent. C'est à vous de préciser. Partant de là et pour nous entraîner, poursuivons avec un exemple très concret. Là, j'ai la base d'un tableau très simple, pour mon activité commerciale par exemple. J'ai des produits que je vais écrire au fur à mesure de mes commandes, avec des prix de vente initiaux, et pourquoi pas pour certains de mes clients, des prix de vente après réduction. Je vais m'imposer des conditions. Pour mes prix de vente après réduction, je veux 10 % maximum de réduction. Également, je ne veux pas que mes réductions excèdent 500€. Donc là, je l'écris juste à titre indicatif. Comment faire pour mon tableau ? Pas besoin de toucher au produit, pas besoin de toucher au prix de vente initial, ce sera à moi de l'ajouter à la main. Pour les prix de vente après réduction, je pourrai les rajouter à la main ou les calculer, pas de problème, mais c'est ici que j'appliquerai ma validation des données. Clic-gauche en français sur la première cellule, je déroule, et je lâche le clic. Je vais ensuite dans "Données", "Outils de données", "Validation des données". Là, je vais autoriser des nombres décimaux. C'est ici qu'il va falloir commencer à réfléchir. Je veux un certain montant, 10 % de réduction maximum, et je ne veux pas que ça excède 500€. Réfléchissons. Je sais que j'aurai un montant supérieur ou égal à un montant précis que j'aurai calculé. Ici, il y a plusieurs solutions possibles. Pour ce cas, je vais choisir d'utiliser la fonction max. grand nombre possible, entre plusieurs calculs ou plusieurs cellules. Voyons voir. "= max", j'ouvre la parenthèse, et je commence avec ma première condition, 10 % de réduction. Je choisis le prix de vente initial, et je multiplie par 0,90. Ça me permettra d'avoir ce montant moins 10 %. Je peux l'écrire comme ça. Je peux l'écrire comme ça : *10 %. Mathématiquement c'est la même chose, c'est juste plus long. Choisissez le calcul avec lequel vous êtes le plus à l'aise. Maximum, ce calcul, point-virgule, et là je vais pouvoir rentrer mon nouveau calcul. Je veux 500 € de réduction maximum. Je choisis mon prix de vente initial, moins 500, et je ferme la parenthèse. Que va faire Excel ? Il va effectuer les deux calculs, et pour imposer sa condition, il va choisir le résultat le plus grand. Une fois que j'ai ce résultat le plus grand, il va effectuer la validation des données, il va poser la question : est-ce que ce que j'ai écrit n'est pas en dessous de ce calcul ? Ça peut sembler confus, alors partons d'un exemple pour que ce soit simple. Je fais Ok. J'écris par exemple 1000€. Et ici j'écris 950. Entrer. Ça respecte mes deux conditions. Mettons que j'écrive 900. C'est bon. Mettons que j'écrive 850. Là, il me bloque. Pourquoi ? Qu'a fait Excel ? Il a calculé ce montant moins 10 %, donc 1000 moins 10 %, on est à 900. Puis il a calculé 1000 moins 500, ce qui fait 500. Dans la validation des données, j'ai mis une fonction max qui me permet de choisir entre les deux. Je vais la réécrire ici : "= max". Il a pris ces deux nombres. Et évidemment, entre 900 et 500, le nombre le plus grand c'est 900. Donc Excel se dit : les seuls nombres que j'autorise, c'est tout ce qui est supérieur à 900. Donc 900 ça marche, mais si j'écris quelque chose en dessous, 850, ça ne marche plus. Évidemment, j'ai mis une validation des données avec des décimales. Si j'avais pris un autre montant : 999,99. Et là je mets 899,99. Là, la réduction est trop forte. 159,99 : là pour Excel, la réduction est acceptable, et c'est un nombre à virgule, pas de problème. Excel a suivi les règles de validation des données, donc il a validé et les décimales et le calcul que je lui ai demandé de faire. Vous avez donc ici un exemple concret de validation de données qui utilise des décimales. La fonction max me permet d'obtenir le plus

Excel 2013 : La validation des données

Maîtrisez la saisie dans Excel, notamment si vous l’utilisez comme base de données ou pour remplir des formulaires, avec cette formation sur les méthodes de contrôle.

1h51 (29 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Spécial abonnés
Date de parution :9 févr. 2018
Mis à jour le:4 avr. 2018

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !