Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

Découvrir IPv6

Pratiquer la notation hexadécimale

Testez gratuitement nos 1341 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Appréhendez le fonctionnement de la notation hexadécimale de IPv6. Intéressez-vous également aux règles de simplification des adresses.
04:43

Transcription

À la base, la chose la plus déroutante peut-être avec IPv6, c'est la notation des adresses. Évidemment, on passe d'une adresse en 32 bits à une adresse en 128 bits, donc ça ne donne pas vraiment la même chose. La notation a été définie dans un RFC, bien entendu, qui est le RFC 5952. 128 bits, ça donne donc 16 octets. En 32 bits, on a 4 octets, on peut donc se permettre d'avoir une notation en IPv4 à quatre nombres, par exemple, 255.255.255.255. Chaque octet va de 0 à 255. Par contre, si on devait faire un numéro à 16 positions, ce serait un peu long. Donc, on a opté pour une notation différente qui est une notation hexadécimale basée donc sur des nombres hexadécimaux, donc pas un système décimal, mais un système hexadécimal, et on regroupe 2 octets dans chaque nombre, ce qui fait donc huit groupes. Voici un exemple de notation d'adresse IPv6. Alors, ça calme un peu. Vous imaginez devoir manipuler tout ça à la main, ça va devenir beaucoup plus difficile. Mais c'est la vie. On veut avoir une plage d'adressage beaucoup plus large, et il faut en passer par là, bien entendu. Comment est-ce qu'on va pouvoir simplifier cette notation ? Alors, c'est tout à fait possible, et c'est totalement défini dans le RFC 5952 dont je vous parlais. Si je reprends ma notation, on peut avoir certaines notations simplifiées. Vous voyez ici notamment qu'il y a un certain nombre d'éléments qui se répètent, par exemple, nos zéros. Ici, on a des parties qui sont toutes à zéro, donc on peut prendre ces différentes parties, on va dire inutiles, notamment les adresses complètement à zéro ou bien les adresses qui commencent par un zéro. On a donc des vides, si vous voulez, on n'a pas d'information à ces endroits-là, eh bien, on peut purement et simplement les enlever. Voici une notation simplifiée. Vous notez que 2001, on ne peut pas y toucher. Ensuite 0db8, on enlève le 0 pour faire db8. 0000, on garde le dernier 0, etc. Ici, j'ai deux fois quatre zéros, on garde deux fois le dernier zéro. Et on a simplifié un petit peu la notation. Alors, la règle veut qu'on puisse aller encore un petit peu plus loin, parce que si vous observez, j'ai quand même ici deux zones, c'est-à-dire celles-ci qui forment en tout 16 bits qui sont totalement à zéro. Eh bien, la règle veut que si j'ai des zéros qui se suivent comme ceux-ci, je puisse simplifier en enlevant totalement le zéro. Donc, je peux me débarrasser de ces zéros, et même je peux me débarrasser du point au milieu pour arriver à ceci. Je peux me débarrasser d'une zone complète qui est uniquement constituée de zéros pour la simplifier avec cette notation particulière « :: ». Je pourrais ici également supprimer le zéro pour faire « :: ». Je dis bien « je pourrais », parce qu'en fait je ne peux pas. Réfléchissons. Ici, j'ai, si je reviens là, une zone, deux, trois… on se souvient, il faut qu'on arrive à un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit sections. Chaque section représentant 2 octets. Ici, j'ai toujours mes 8 sections, mais là je vais simplifier deux sections, comme ceci, pour les éliminer toutes les deux. Si je fais la même chose ici pour éliminer une section, je n'ai plus moyen de savoir si les deux sections que j'ai enlevées se trouvent ici ou là. Ce que je veux dire par là, c'est que si j'utilise cette notation, il faut que tout le reste soit complet de façon à ce qu'on puisse déterminer ici combien de sections ont été simplifiées. Donc, je ne peux pas avoir cette notation « :: » deux fois dans la même notation simplifiée d'une adresse IPv6, c'est interdit. Donc, vous choisissez. Vous pourriez le mettre ici, par exemple, et garder « 0:0 », ici. Donc, ça voudrait dire qu'on enlève ceci et qu'on laisse « 0:0 », ici. Mais ici évidemment, il serait plus logique d'enlever la partie la plus grande de façon à simplifier au maximum la notation de l'adresse IPv6.

Découvrir IPv6

Comprenez le protocole IPv6, indispensable à la croissance d'Internet. Abordez l’écriture des adresses IPv6, les types d’adressage ainsi que les adresses spécifiques.

50 min (12 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Thématiques :
IT
Administration réseau
Spécial abonnés
Date de parution :6 févr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !