Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

Les fondements du dessin : Les personnages

Poser le squelette du torse et du bassin

Testez gratuitement nos 1343 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Vous allez découvrir un ensemble d'os assez important à assimiler. Cette partie va vous permettre de créer des dessins crédibles.
05:36

Transcription

Une petite précaution : il faut toujours se méfier des squelettes que l'on voit car il y a toujours une création artistique quelque part même si ici, c'est vraiment très marqué. Mais dans la façon de sculpter un squelette en trois dimensions, il y a aussi des partis pris. Donc ce n'est pas toujours très juste sur le plan anatomique. Mais ici, on va quand même voir le bassin et le torse, de face et de profil. Alors, on voit que le torse a une forme qui vient en avant, donc c'est une cage, et puis qui va repartir vers l'arrière. Et ce qui est très intéressant à noter au niveau du bassin, c'est la très grosse différence que l'on a entre un bassin de face qui prend donc un certain volume, et puis le bassin de profil qui est beaucoup plus petit. Avec aussi le mouvement de la colonne vertébrale qui porte très mal son nom puisque ce n'est pas une colonne. Une colonne, généralement, c'est tout droit. donc il y a une torsion. On va mettre ça en évidence avec un calque. Là, vous voyez le rond qui symbolise le volume du bassin. Et puis, à droite, le torse que j'ai entouré de rouge pour montrer un petit peu les directions qu'il prend. Mais le squelette, ce n'est pas tout. Nous avons des muscles et des organes qui vont recouvrir en partie des fois le squelette pour être compris à l'intérieur. Donc, on voit que la forme du squelette du torse, de la cage thoracique, est vraiment englobée. Donc, on n'a évidemment pas un creux à cet endroit-là. Sauf que le fait qu'ici, nous n'ayons rien de dur ça va nous permettre d'avoir des torsions au niveau du torse. Encore une petite image de squelette pour que vous mémorisiez bien la torsion en zigzag de la colonne vertébrale. Sur ce schéma, on voit aussi que la colonne vertébrale est vraiment à l'arrière de notre torse. Donc il ne faut pas penser à quelque chose qui serait vraiment de façon centrale. Et on voit là ici, un torse qui est assez bien simplifié. Le bassin est lui-même assez complexe, de toute façon, à dessiner. Ce qui va nous intéresser, c'est vraiment tout ce qui va habiller cette zone-là plutôt que l'os en lui-même. Alors chez le jeune enfant, le torse et le bassin, tout ça est assez tubulaire. Donc chez la femme, nous allons avoir une partie du torse qui logiquement dans sa partie la plus large, doit être inférieure au bassin. Même si, évidemment, c'est un type physique qui n'est pas tellement mis en avant dans les publicités que l'on voit un petit peu partout. Alors, il faut arriver à préserver, lorsque vous dessinez un torse allongé ou un torse de profil, des différences de volume comme ce qu'on voit ici, c'est-à-dire de ne pas essayer de faire une espèce de tuyau qui serait trop régulier. Alors ici, ça n'a l'air de rien mais le fait que ce soit tout de même biaisé, qu'il y ait un départ au nouveau du bassin ici, donc qu'on ait une différence, qu'on ne soit pas dans quelque chose qui soit complètement régulier dans ces dimensions-là, ça va être très important pour donner de la crédibilité à votre dessin. Alors, sur un homme, on va dire d'un type assez courant, pas extrêmement musclé, on voit que le creux est beaucoup moins prononcé ici que chez la femme, pour peu qu'en plus, il y a un petit peu de ventre. Notez aussi la façon dont s'attachent les bras, On a trop tendance à faire monter parfois ce trait dans ce sens-là c'est-à-dire une espèce de placage du bras qui serait collé sur le torse parce qu'évidemment, il y a beaucoup de muscles qui interviennent ici, des muscles en surface et des muscles aussi à l'intérieur. Dans une position repliée, on va avoir la colonne vertébrale éventuellement qui va saillir, sauf si évidemment, il y a beaucoup de gras. Mais le fait de se courber comme ça, la colonne va créer une espèce d'aspérité. Et voyez ici, les omoplates qui apparaissent aussi. Donc quand vous simplifiez un dos comme ça, dans une vue en plongée du torse, essayez de respecter tous les « accidents » de courbes qui arrivent pour donner la crédibilité à votre dessin. Ici, dans une position un petit peu analogue, on voit très bien à quel point tout ça fait des vagues. Et là évidemment, il y a les omoplates qui sortent étant donné la position du modèle. Là, on a un torse qui est plus musclé. Et ce qu'il faut aussi bien penser à faire, c'est toujours ce jeu de courbes, de forces qui vont dans un sens, puis de forces qui vont dans l'autre sens. Là, sur le personnage de dos, on voit bien le torse qui est en forme de V, puisque c'est un modèle sportif. Donc, au niveau des épaules, il est assez développé. Un peu d'exagération dans ce dessin : cette partie-là à gauche est quand même un petit peu trop, à mon avis, par rapport à la réalité. Mais on voit bien chez quelqu'un de vraiment musclé et qui fait attention à son poids, à quel point le corps de l'homme peut devenir un V au niveau du torse. Ça se voit très bien chez les nageurs, sur quelqu'un de mince mais moins développé au niveau musculaire, Évidemment, la différence va être plus légère, mais elle existe tout de même. Quand on dessine le dos, il est important de faire sentir le double mouvement, c'est-à-dire que nous avons la colonne puis, nous avons les côtes qui partent chacune d'un côté. Donc, il ne s'agit pas de dire qu'on va faire juste un rond dans ce sens-là. On a un premier arc de cercle, la colonne, puis un deuxième arc de cercle. Et là, vous voyez que les hachures vont contribuer aussi dans le sens où elles ont été faites à donner le sentiment de torsion. Et à nouveau, sur un dos courbé, on voit bien la structure en triangle assez rigide qui se casse à cet endroit-là alors que la colonne vertébrale, elle-même, elle fait un rond. Nous avons vu donc les points essentiels sur le torse et le bassin sachant que je vous conseille de ne pas trop étudier avec des modèles hyper musclés si vous voulez bien comprendre ce qui se passe et ne pas être trop distrait par les tablettes de chocolat et autres muscles très proéminents que peuvent développer les culturistes.

Les fondements du dessin : Les personnages

Apprenez à dessiner le corps humain ou perfectionnez-vous dans ce domaine. Étudiez les règles de la morphologie, contournez les erreurs classiques, adaptez les mouvements, etc.

3h29 (54 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Thématiques :
Design & Illustration
Dessin
Spécial abonnés
Date de parution :22 juin 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !