Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Les fondements du dessin : Le paysage

Placer les éléments dans le cadre

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Stabilisez ou dynamisez votre dessin en organisant la disposition des éléments selon quelques règles. Respectez les tiers, symétries, obliques, etc. pour préciser votre propos.
13:14

Transcription

Alors maintenant, je vous propose d’illustrer quelques différentes façons d’organiser les éléments à l’intérieur du cadre. Donc on a travaillé tout à l’heure pleine page pour souligner l'importance des premiers plans. C’est pas une obligation, on peut faire des pages pêle-mêle, on peut recadrer dans la page, etc. et choisir ainsi, à la manière d’un photographe ou d’un caméraman, l’orientation et le placement des éléments dans le cadre. Pour illustrer ça, vous trouverez trois petites photos, avec lesquelles on va travailler comme base d’inspiration évidemment, pas comme copies, c’est pas le propos, et essayer de voir quel cadrage on va appliquer au mieux. Donc pour commencer : une vue urbaine, et on pourrait déjà respecter le cadre qui a été pris dans la photo, c'est-à-dire une vue portrait, et puis recentrer un petit peu et faire ce qu’on appelle une composition symétrique, voilà : donc placer l’élément et stabiliser l’image qui était un peu penchée, placer l’élément central ... et... essayer d'en trouver les... ... dynamiques. On va tourner la page bien sûr. Donc on retrouve un dispositif, une perspective à deux points de fuites, qu’on a vu tout à l’heure parce que là, ... là... le volume est abordé sous un angle pour le bâtiment et puis certaines autres volumes comme les voitures, on va retrouver un point de fuite puisqu’elles sont abordés, donc sur la mire d’horizon bien sûr. Elles sont abordées par un plan à une face. Donc on va tracer ces volumes simples, essayer de placer et voir si ça fonctionne. Et puis enfin, une voiture au premier plan, un peu hors-champ, voilà, pour donner une rentrée, on va la sortir un peu davantage parce qu’elle est sur le dessin. On peut maintenant commencer à surligner quelques masses. On va souligner la verticalité du bâtiment par des trames. On va laisser sécher un petit peu et puis on passera un peu de feutre après. Alors on va passer à une vue un peu plus apaisée qui est celle d’une vue de Paris, et je vous propose de recadrer un petit peu la photographie, donc là c’est un plan en format paysage, et puis on va utiliser la règle des tiers, c'est à dire une division du cadre entier, qui découle du nombre d’or en hauteur et en largeur, voilà, qui va nous donner ici des... ... points forts, des lignes directrices où placer nos éléments, donc on va commencer par décaler un petit peu la ligne d’horizon du sol vers les tiers, on va monter la Tour Eiffel. Ici, la décaler un petit peu, placer le pont, alors un peu plus bas. Et puis ici, un dernier tiers de l’image, remplacer le premier plan et puis décaler un petit peu la dynamique des nuages. Voilà, on a fait un placement assez rapide. Donc maintenant, on va pareil, détailler un petit peu au feutre : les quais, les fronts des ombres, les arbres ; derrière, ligne de crêtes de la ville. Pareil, je vais appliquer un petit temps de séchage. on va s’intéresser à la dernière photographie qui est une vue de pins, qui est une vue de pins et là on va diagonaliser, c’est à dire qu’on va souligner l’envolée des pins, qui ont été déformés par le mistral ; c’est une photo qui a été prise chez moi, et puis opter pour une composition diagonale et balayer l’image de gauche à droite, en diagonale. Voilà, on est beaucoup plus graphique, on va essayer de traduire cette torsion Voilà, on fait un placement comme ça, rapide. Je reviens vers la première image, on va y appliquer des tonalités dans le sens à souligner. Donc là, ici on va tramer en vertical, ombrer en contre-jour, on va prendre le feutre pour la tonalité un peu plus forte, pour insister sur quelques plans. Quelques tout petits détails. Alors, on peut aussi se proposer un petit dégradé dans le ciel à l’aide d’un papier. Je vais prendre un petit cache. Voilà, et puis ici je vais commencer à dégrader doucement avec un feutre plus clair. On va venir un peu contrarier la hauteur. Alors, on peut souligner quelques contours avec un feutre un peu plus... plus dense, contour des masses. Un premier plan comme ça, un peu... Alors, je tourne souvent la feuille, c'est à dire adapter au sens de tracé. Voilà, donc pour une composition verticale et surtout centrale, voire symétrique, pratiquement. Alors, ici on va retourner à notre vue de Paris, On va poser les tons, puisque on va aussi jouer un peu sur les reflets donc il y aura l’ombre du pont, la réglette de la Seine, le reflet, et puis je vais prendre un vert un peu plus clair pour traiter le ciel. On crée une dynamique de nuage ; donc là on peut être très libre si on veut, voilà, dans son tracé. Le mieux c'est de retrouver une dynamique dans les nuages et une certaine stabilité dans l’image pour l’usage de la règle des tiers. Je vais employer des tons légers aussi, mais des plus forts. Je vais maintenant balayer l’image en horizontale pour... ... dégrader un peu de la lumière. Et puis on va venir noircir notre premier plan. Alors, au pocket brush pour les parties arborées, et puis après, on peut prendre un feutre à pointe B pour les parties un peu plus précises, architecturales. et on va retrouver nos tracés. On va cadrer. Donc ici on a une composition règle des tiers et plutôt horizontale. Je vais rajouter encore un peu d’obscurité pour équilibrer le tout. On va rendre le ciel un peu plus clair, un peu plus profond et il y a un dispositif assez simple mais qui peut être parlant, avec un silhouettage en fait. On peut finir avec une petite pointe très fine. Pour nos pins, eh bien on va essayer de souligner les ombres on va les traiter d’un bloc aussi, puisqu’ils forment presque un ensemble, tant qu'ils sont, c'est à dire balayés par... par la direction des vents dominants. Donc on va commencer par l’ombrage dessous, ensuite on va faire ressortir un petit peu les troncs. Avec la pointe B, on peut venir retravailler le contour, séparer quelques masses et puis en même temps lier ensemble. Donc ici je peux aussi me servir du cache et souligner. j’allais dire les poussées diagonales, alors gentiment... mais en... en faisant jaillir mes... ... motifs du bord du cadre et pourquoi pas pareil, marquer un peu le ciel avec un léger, léger dégradé de départ qui va accompagner un petit peu les éléments, donc, pour une composition diagonale. Donc voilà, avec ces petits exemples, c’était montrer que le cadrage à disposition des éléments dans le plan, à évoquer hauteur, stabilité ou au contraire un mouvement, mais qui est important, alors, sans que ce soit un frein à votre spontanéité, mais de songer juste à ce qu’on essaie de tirer de ce qu’on dessine et puis de l’appuyer autant par l’outil que par la disposition, bien sûr, le jeu de placement des éléments dans le cadre et même quand on travaille d’après-photo, surtout d’après-motif, de ne pas hésiter à...j’allais dire, à s’approprier le lieu, et puis essayer un peu de le mettre en valeur, de stabiliser et de disposer.

Les fondements du dessin : Le paysage

Comprenez les notions essentielles au dessin de paysage et d'environnement. Réalisez un cadrage, une composition, des perspectives, avec des outils adaptés au dessin nomade.

4h17 (29 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Thématiques :
Design & Illustration
Dessin
Spécial abonnés
Date de parution :26 sept. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !