Créer et animer un titre avec Sketch and Toon dans CINEMA 4D R18

Passer à un troisième état

Testez gratuitement nos 1266 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Créer une troisième transition, et ainsi de suite, requiert une organisation précise de votre projet ainsi que quelques contraintes.
09:02

Transcription

Le passage à un troisième mot demande un peu plus de travail. Il demande surtout de bien s'organiser, comme d'habitude. Dans ce fichier, j'ai déjà organisé mon ensemble. Vous voyez ici les extrusions, c'est ce qui fait la géométrie et, dans un calque, extrusions. Cela me permet, si je passe ici dans le mode calques en solo, de le voir tout seul. C'est vraiment cet élément qui nous affiche, au final, notre typo. Nous avons ensuite les trois typos de référence Love, Peace et Hope. Hope est un nouveau mot que nous allons utiliser. On le voit apparaitre par derrière, Love vers Peace et tout le set-up qui permet de créer la transformation. Ensuite extrusion se sert de ce set-up. On va devoir, de toute évidence, dupliquer des choses. Concrètement, il va falloir dupliquer tout le Love vers Peace pour le transformer en Peace vers Hope. Si je déplie Love vers Peace, nous voyons effectivement tous nos effecteurs et nos différents morphs avec les effecteurs. Notez que j'ai bien fait attention de séparer les extrusions. On va commencer, je vais dupliquer le calque, l'ensemble Love vers Peace. Je l'amène vers le haut et maintenant je vais l'appeler Peace vers Hope. Je vais changer le calque et en créerun nouveau et celui-ci, le nouveau calque qui se trouve en bas, on va l'appeler Peace Hope Morph. Je vais changer sa couleur en double- cliquant sur le petit rectangle coloré, on va choisir par exemple du violet. Je sélectionne tout l'ensemble Peace vers Hope en appuyant sur le bouton du milieu, d'un coup je vais pouvoir tout prendre et je le fais glisser là-dedans. Cela me permet d'avoir l'élément seul. Maintenant je vais passer en solo le Peace vers Hope et également en solo Hope tout court. Je vais déplier ces éléments-là. Concrètement il va falloir travailler sur tout ceci. Il faut bien comprendre que tout se passe au niveau des morphs. Nous avons nos morphs ici, que je devrais changer de nom d'ailleurs mais je le ferai par la suite. Cela nous permet de passer d'un élément à un autre. Par exemple, ici, puisque nous sommes toujours sur la base, nous avons le Love et, ici, le M_L vers le M_P. Puisque je travaille ici sur la partie Peace Hope, il va falloir changer cette partie-là. Je vais commencer à le faire. En l'occurence, c'est le morph de P vers H1. Ici, on va appeler ce M_L M_P et celui-ci M_H1 et ici c'est la transition de P vers H1. Maintenant il va falloir remplacer les éléments par ceux qui correspondent. Je déplie Hope afin de mieux le voir. Concrètement, nous avons ce premier, je vais passer en mode Attributs, on va remonter un peu l'ensemble pour mieux voir et ce premier élément M_P doit correspondre à l'élément P. Je le fais réapparaitre parce que je l'ai enlevé. Donc c'est Peace, je le mets en solo ce qui me permet de le faire apparaitre. Voyez encore une fois l'intérêt des calques. Donc le M_P, je le remplace par le P_SPL, voilà. ,Ensuite ça, c'est le M_H1 je le remplace ici par H1. Logiquement ça devrait suivre parce que l'ensemble se met à jour automatiquement. Nous avons le T_P vers H1 qui est appliqué là-dessus, je vais dans M_P, je vérifie dans l'effecteur, voyez, ça fonctionne. Je vérifie ici notre... Ça, C'EST notre effecteur héritage, les effecteurs sont rangés en haut. C'est le L vers P. Non pardon, en l'occurrence ce n'est pas L vers P mais P vers H1. Voyez que ça peut vite devenir confus ! C'est pour cela qu'il est important de tout renommer, de s'organiser et de bien réfléchir à ce que l'on fait. On ne va pas voir de grandes choses intéressantes sauf ici une surimpression qui nous indique effectivement que ça fonctionne mais ce qui est fondamental de comprendre ici c'est qu'il y a des animations. Toutes les animations se font ici au niveau des effecteurs, je vais prendre ces effecteurs qui sont des copies, je les sélectionne et on va passer en interface de démarrageà Animate, ce qui me permet de les voir ici. On voit bien que ce sont mes effecteurs qui sont en solo, encore une fois les calques sont compatibles avec les matériaux, la feuille d'exposition est également logiciel d'attribut donc c'est très pratique pour s'y retrouver. Je le déplie et nous allons voir ici notre image-clé de position. J'appuie sur H afin de voir l'ensemble et on va également passer en mode clé en feuille d'exposition ici. Voilà, concrètement c'est la transition, sauf que nous sommes à l'image 200 donc je vais seulement prendre cet élément-là et le déplacer par ici. Effectivement, à ce moment-là du temps, la transition n'a pas encore eu lieu. Je vais l'amener pour qu'il soit précisément à cet endroit-là. Je vais ensuite retourner dans Standard et on va essayer de voir un peu plus clair. Je referme le Peace vers Hope et maintenant je vais désactiver en visibilité le EACE, de même que le H de O P et E. Et nous voyons notre changement de lettres. Voyez le P qui se transforme en la première partie qui correspond à notre H. Ce que l'on voit ici, bien sûr, ça vient des traceurs de tous les éléments qui sont là. C'est pareil, pour y voir un peu plus clair, je vais désactiver en visibilité le morph E vers E, O vers E, V vers A, ici. Et maintenant, nous voyons bien notre transition. Je vais enfin désactiver l'affichage de ceci afin de ne plus voir que notre élément. Et nous avons notre P qui transitionne vers la première partie du H. Ça fait beaucoup de manipulations, d'autant plus qu'on n'a pas terminé. N'hésitez pas à revoir cette vidéo plusieurs fois. C'est assez simple, ce n'est qu'une histoire d'organisation. Il suffit de réfléchir à ce qu'on fait et de bien faire dans l'ordre. Les calques aident beaucoup ainsi que renommer les éléments bien sûr. Il y a une dernière chose à faire, c'est que si je vais dans les calques et que maintenant j'active mon extrusion, nous allons voir que notre P ne se transforme pas. Pourquoi ? Parce que notre extrusion contrôlée, que voici, si je vais chercher le L , la première partie du mot, cette partie-là L_SPL instance, qui est notre chemin, est toujours basée sur ça. C'est le mauvais traceur, c'est lui que nous allons changer. Comment va-t-on faire ça ? A l'image 200, je vais créer une image-clé. Cette image-clé veut dire que je me sers de la transition, le traceur qui va de L vers P. Je vais maintenant avancer d'une image, comme ça et je vais remplacer cet objet de référence par le bon traceur. Le bon traceur qui se trouve à l'intérieur, ici. C'est le P vers H1. Donc je le fais glisser à cet endroit-là. Ça met à jour et, tout de suite, je n'oublie pas de cliquer ici pour créer la deuxième image-clé. On vient de faire une transition invisible de l'un vers l'autre. Maintenant, si vous regardez, il se transforme dans le H. Je reviens un peu en arrière, on va mettre zéro pour avoir une preview complète. J'étends ici de cette manière. Maintenant, nous allons pouvoir regarder notre animation complète et nous voyons notre transformation du P vers le H. Par contre,nous ne voyons pas notre changement. C'est parce que je n'ai pas réactivé en visibilité le Love vers Peace morph, c'est très important. Le mieux reste d'enlever tous les solos et ça va fonctionner. Si j'enlève tous les solos, on revient à l'état initial et maintenant si je reviens au tout début, je fais bien attention, ici, de revenir au début, je lance l'animation, nous voyons notre Love qui s'écrit, il va se transformer en Peace. Une fois qu'il est bien arrêté, nous avons le P qui va commencer à se transformer dans la partie du H. Il reste à faire la même chose pour les quatre autres lettres. Donc ça demande évidemment du travail. Néanmoins, vous voyez que ça fonctionne et, une fois que vous avez compris ce principe, vous pouvez faire des transitions de mots assez facilement. Facilement mais j'imagine que vous n'allez pas en faire des dizaines et des dizaines, vu tout le nombre de calques et d'éléments que cela comporte, néanmoins ça fonctionne et, en étant bien organisé, c'est tout à fait faisable !

Créer et animer un titre avec Sketch and Toon dans CINEMA 4D R18

Maîtrisez la création et l’animation de titres dynamiques avec CINEMA 4D Studio. Créez le titre, réalisez son extrusion, donnez de la profondeur, appliquez des effets, etc.

2h50 (28 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :23 févr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !