L'essentiel de Photoshop CC 2015

Parcourir les flous de la galerie

Testez gratuitement nos 1246 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
La dernière génération des filtres de flou de Photoshop propose de travailler en direct sur l'image. Flou de profondeur de champ, diaphragme, bascule, décentrement, de tracé ou rotation, peuvent apporter un caractère réaliste aux images.
07:37

Transcription

Les Filtres de Flou dans le Photoshop sont extrêmement nombreux. Ils ont bien sûr des usages divers, mais également ils sont des générations différentes. En effet, dans le Menu Filtre, vous allez retrouver à travers le Menu Flou, toutes sortes de Filtres de Flou. Certains sont très anciens, comme le filtre gaussien, par exemple, qui permettent de rendre une image flou par diffusion. On va retrouver effectivement beaucoup de filtres dans cet [inaudible], comme le Flou de Surface, le Flou directionnel., sans se donner une distance et une orientation, pour faire un effet de bouger, par exemple. Mais les filtres de nouvelle génération vont être assez impressionnants, et je vous invite, donc, à aller les voir dans le Menu Filtre, non plus dans le Flou, mais dans la Galerie d'effets de Flou. On va y retrouver des Filtres, qui fonctionnent en temps réel et non pas à travers une petite fenêtre comme on les avait là, en temps réel, sur l'image, des Filtres de différents ordres, puisqu'ici il y a 5 possibilités, comme par exemple, le Flou de profondeur de champ. Ce Flou est marqué par un cercle. Ce cercle peut être positionné n'importe où dans l'image. Ce qui nous intéresse c'est de savoir qu'il a provoqué un flou sur toute l'image. Et un Flou réglable à l'aide de ce curseur ou encore du petit [inaudible] qui est devant, en faisant tourner tout simplement le rond, pour aller vers un Flou de plus en plus conséquent. Vous allez donc positionner le flou qui vous intéresse, et on appelle ça un Flou de profondeur de champ, dans le sens qu'on va pouvoir mettre un effet de Flou à un endroit, et on peut avec un punaise ici positionner un autre effet de flou ailleurs, et celui-ci peut-être plus ou moins marqué. et on va donc pouvoir contrebalancer l'un par rapport à l'autre. Si je déplace par exemple ce point, on voit bien que je définit ici la zone, dans laquelle va être établi mon champ de netteté, en contrant la zone de flou, créé par l'autre point. Il est possible de rajouter plusieurs points et de définir pour chacun d'entre eux, le réglage de netteté que l'on peut obtenir. Ainsi, on peut effectivement, si on respecte la logique des plans, définir une zone de profondeur de champ. Après ce Filtre de profondeur de champ, on va retrouver un Filtre de Flou diaphragme. Il va permettre de faire un Flou autour d'une zone. On peut là aussi, transporter cette zone à l'endroit qui nous convient, l'agrandir, la réduire, bien entendu. On va pouvoir également jouer par les points intermédiaires sur la zone de diffusion du Flou, très proche, ou, au contraire, beaucoup plus profonde. Et si vous voulez jouer même de façon limitée, côté par côté, et je vais augmenter le Flou pour bien voir, eh bien, vous pouvez le faire en appuyant sur la touche Alt, et en prenant les points, pour les ramener individuellement, si vous le souhaiter. Sans la touche Alt, les quatre points se déplacent simultanément. On a également la possibilité extra-carré, de cliquer dessus et de pouvoir le transformer non pas en cercle, mais [inaudible] le bras arrondi. Le Flou ne sera du tout de la même forme. D'ailleurs, si vous éloignez de la zone ici, vous pouvez toujours également, en prenant un des points, pivoter cette zone. On y vient donc toujours sur une zone de profondeur de netteté, établie ici, sous une forme théorique de diaphragme. On va retrouver également la Bascule et décentrement, qui pour les photographes traditionnels est bien connus par l'usage des chambres photographiques, qui va nous permettre de donner l'aspect de netteté sur un point central, puis progressivement d'aller vers le Flou, de part et d'autre. C'est effectivement un effet, qu'on retrouve assez facilement, quand on a peu de profondeur de champ, par exemple, [inaudible] photographie. D'ailleurs, lorsqu’on utilise ce genre de choses [inaudible] photographie, on a également, bien souvent, la notion de l'effet Bokeh. On va pouvoir effectivement donner l'illusion que dans les zones éclairées, on puisse avoir un aspect brûlé. On pourra d'ailleurs demander également ici l'aspect coloré par rapport à ces zones. On retrouve ça quand on photographie une maquette en plastique, par exemple, et où la lumière brille très facilement, beaucoup plus que dans la réalité. On pourra déterminer les plages d'éclairage. On va retrouver également la possibilité de gérer des Flous, de tracer et de rotation, que je vais montrer sur une autre image. Les effets de mouvement sont disponibles uniquement pour le Flou de tracé qu'on va retrouver tout à l'heure. Et la notion de bruit nous permettra de retravailler éventuellement le Grain quand on a fait du Flou, parce qu'une photo qui est flou n'a plus de grain, si on l'a floutée artificiellement. Alors qu'un flou photographique, lui, a bien du Grain. On va donc, si on regarde une zone nette, avoir un peu de Grains,dans la zone nette, et pas de Grains dans la zone de Flou. Ça n'est pas réaliste. C'est la raison pour laquelle cet onglet vous permet de repositionner une quantité une taille, une cassure, une couleur de Grain, pour redonner un aspect qui soit plus photographique, plus réaliste à votre Flou. Lorsque vous avez fini le Flou,vous pouvez l'enregistrer en cliquant sur OK, et l'appliquer donc, sur l'image. Je bascule sur une autre image, ici, pour essayer de simuler la rotation de la roue, Pour ça, je vais utiliser le Filtre de la Galerie de filtres, le Filtre Flou de rotation. On retrouve donc, directement positionné au centre, un cercle, qui montre bien une rotation et donc, le Flou correspondant. Je vais venir positionner ce point sur l'axe de rotation, et comme vous pouvez le constater ici, j'ai laissé devant un deuxième calque, qui garde les parties fixes visibles. Je vois agrandir ce cercle, pour le positionner sur la partie de la roue que je veux voir tourner, et éventuellement, si la roue était déformée, comme c'est le cas ici, eh bien, on va pouvoir, d'une part la remodifier en rotation et en la faisant pivoter éventuellement. A vous de positionner donc, au mieux les points et définir également la zone progressive, vers laquelle on va arriver sur notre Flou. Comme vous pouvez constater, le Flou est assez réaliste, et si vous venez jouer sur le curseur, pour gérer sa quantité, je reviens donc dans les outils de flou, vous allez pouvoir retravailler une vitesse plus ou moins marquée dans la partie Rotation. Si je clique sur ce bouton, je vais pouvoir lui demander de me créer le Masque correspondant à une image. En effet, en disant OK, j'applique bien le réglage sur mon image, puisque je n'ai pas pris la précaution, ni faire un objet dynamique, ni regarder un calque auparavant. Mais dans les couches, on va retrouver ici la zone, sur laquelle le Filtre travaillait. Si je fais un clic dessus, je vois bien ce qui a été créé exactement, comme système de rotation. Clic à nouveau sur le rouge, vert, bleu et je reviens sur mon image. Le calque que j'avais préparé en [inaudible] me permettra effectivement d'éviter cet effet, et de bien montrer que des parties fixes restent bien fixes quand la roue tourne. Et le dernier Filtre, on va pouvoir le visualiser sur cette image par exemple, c'est un Filtre, qui permet de faire un Flou sur un tracé. Le Flou tracé va nous permettre donc, effectivement, de positionner un tracé, pour lequel on peut demander de modifier ou non les formes de Flou, et on va pouvoir orienter bien entendu, la zone de mouvement, la zone de bouger, qui est souvent une erreur dûe à des poses trop lentes. Bien sûr, on veut créer cet effet, on va pouvoir le créer avec, en plus, comme particularité, la possibilité de changé l'aspect du Flou, comme vous pouvez la constater dans sa forme. On va pouvoir donc retravailler ici sur la vitesse, plus ou moins marquée. On va pouvoir travailler également sur la notion d’effilement, on va travailler sur le Flou qui peut être centré ou non, et on peut modifier les formes de Flou, pour aller donc gérer ici le comportement qu'elle vont avoir. en avant ou en arrière. Notez au passage, que sur ce Flou, on peut demander un Flou personnalisé, Flou de base, ou un Flou à synchronisation arrière pour le flash. A ce moment on retrouve bien une image nette, diffusée derrière, par la synchronisation du flash. Effectivement, vous aller pouvoir retravailler des mouvements de Flou, qui ont pu être fait pendant le déplacement, par exemple, lorsqu'on prend une photo à partir d'une voiture, il peut y avoir éventuellement, sur une pose [inaudible] un espèce d'effet d'ondulation. Si je clique sur OK, je valide donc l'effet sur le calque, et si j’avais fait [inaudible], ça serait rééditable bien entendu.

L'essentiel de Photoshop CC 2015

Abordez les principes de l’image numérique pour comprendre son usage dans Photoshop. Parcourez ensuite l’interface, les panneaux, les outils, les calques, les masques, etc.

7h18 (93 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !