Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

L'essentiel de Photoshop CC 2015

Parcourir les bibliothèques CC

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Les bibliothèques Creative Cloud permettent de stocker en synchronisation des composantes d'un fichier Photoshop. Voyez comment transmettre toutes les informations à stocker sur un fichier et comment les exploiter par ailleurs.
03:43

Transcription

Photoshop CC offre l'accès à une bibliothèque. Quelque chose d'extrêmement pratique, pour pouvoir faire en sorte de mettre des éléments ou des styles, ou des choses particulières, à travers cette bibliothèque, qui est visible ici. On a une bibliothèque, mais on peut toujours, bien sûr créer une nouvelle bibliothèque à partir d'ici. Cette bibliothèque va permettre de stocker un certain nombre de choses. On y retrouvera, par exemple, des boutons, qui nous permettent d'affecter certaines zones dans la bibliothèque. Lorsque vous ouvrez un fichier qui contient des éléments dès l'ouverture, le logiciel peut vous proposer d'intégrer les éléments dans une bibliothèque. Ici, cela peut concerner les styles de caractères utilisés, par exemple, sur le mot « Italie », les couleurs, les styles de calque, comme celui que j'ai utilisé pour la mise en relief du mot « Venise », l'objet dynamique, qui provient lui d'un logiciel extérieur. On peut demander donc, d'intégrer ces éléments, par copie, dans la bibliothèque, voire même de créer un déplacement des objets dynamiques, qui soient en lien dans ma mise en page. Je vais désactiver cette fonction, pour l'instant, et demander donc de créer cette bibliothèque. Il m'a créé une bibliothèque qui porte le nom de mon document, et qui contient la mise en forme du texte, à savoir le « Myriad pro bold » qui est utilisé ici. Il va me retrouver également le style d'objet, la mise en forme qui est positionnée ici, et si je viens plus loin, je retrouve également l'objet dynamique « Venise », qui a été positionné. Cela me permettra, tout simplement, lorsque je serais sur un autre fichier de pouvoir recomposer de la même façon. Si je veux, par exemple, retrouver également les couleurs d'origine, elles sont bien là. Si je viens saisir un texte, comme « Venise », ici, il n'est pas dans la bonne couleur, je peux le mettre en rouge si je veux, et changer son corps, en changeant évidemment, la valeur qui était affichée. Maintenant, je voudrais positionner le mot « Italie », ici. Et si je tape « Italie », je ne suis évidemment pas dans le bon corps, ni la bonne couleur. Je sélectionne mon texte, et je clique sur le mot « Myriade », ici. Lorsque je vais valider cet élément, je vois qu'immédiatement, en un clic, il se positionne directement dans la mise en forme que j'avais fait précédemment. De la même façon, je vais supprimer maintenant, en le sélectionnant, le mot « Venise », et je voudrais glisser cet icône. Je peux la glisser ici, il va me créer une action liée à la bibliothèque. J'ai bien un objet que je peux positionner où je veux, puis valider, et qui va me donner dans le panneau « Calques », ce qu'on appelle un objet dynamique vectoriel, qui est, en lien, avec cet objet qui est dans la bibliothèque. Mais je voudrais lui donner le style de relief que j'avais, il me suffit de cliquer sur ce bouton, pour l'appliquer directement. Vous voyez que la bibliothèque va me permettre, d'un document à l'autre, mais également d'un poste de travail à un autre, puisque cette bibliothèque se synchronise sur « Creative Cloud », de retrouver des éléments, pour retravailler par la suite à un élément, de la même façon. Pour ceux qui travailleront sur plusieurs logiciels Adobe, on retrouvera un partage des bibliothèques, entre les différents logiciels. Si vous n'avez pas pris les éléments, sur une page, et que vous voulez les prendre maintenant, c'est possible avec ce bouton, qui va vous permettre de récupérer la bibliothèque à partir de documents. Les autres boutons permettent tout simplement d'intégrer dans la bibliothèque une partie image, un style de texte, un effet, ou une couleur. La bibliothèque peut être présentée sous la forme d'une liste, ou sous la forme d'icônes, et c'est une bibliothèque parmi d'autres, puisqu'on pourra tout à fait créer d'autres bibliothèques si on le souhaite. Notez que vous pouvez retrouver ces éléments en cliquant sur le menu, directement au niveau de l'affichage sur le site web. En effet, les éléments étant stockés, non pas simplement dans mon poste, mais également sur le cloud, je retrouve bien ici « Venise montage », avec les différents éléments qui le constituent, à savoir, l'élément vectoriel, le style, la mise en forme du texte, et les couleurs.

L'essentiel de Photoshop CC 2015

Abordez les principes de l’image numérique pour comprendre son usage dans Photoshop. Parcourez ensuite l’interface, les panneaux, les outils, les calques, les masques, etc.

7h18 (93 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Votre/vos formateur(s) :
Date de parution :14 janv. 2016
Durée :7h18 (93 vidéos)

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !