Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Découvrir Photoshop Elements 14

Parcourir le menu Image

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Le menu Image permet de manipuler les calques, le redimensionnement, la rotation, la transformation, etc. Adaptez la taille de votre image et la zone de travail, et exploitez également les modes de couleur et de profil.
04:54

Transcription

Le fichier sur lequel nous travaillons est constitué de " calques ". L'intérêt de l'empilement des " calques ", c'est que chacun peut masquer une partie en-dessous. Ici, par exemple, je retrouve un " calque " avec l'oiseau que je peux masquer en cliquant sur l'œil et cet oiseau n'est pas une " cigogne ". La " cigogne " a un bec rouge et droit ; et les ailes sont noires sur toute la longueur. Et d'autre part, ici, j'ai en plus fait une erreur, " un cigogne ". Donc, c'est tout à fait ce qui est intéressant dans la mécanique des " calques ", c'est que lorsqu'on a une image aplatie, ce ne sont que des pixels. Et le texte viendrait donc supprimer les pixels qui sont en-dessous et toute modification deviendrait impossible. L'intérêt ici des calques, c'est qu'on peut revenir comme on veut sur n'importe quel élément. Par un double clic sur le " T ", je peux donc sélectionner le " texte " et le changer. Et avec mon outil " texte ", je peux très bien mettre une " cigogne ". Mais comme ça n'en est pas, je vais plutôt remplacer par un " oiseau " puisque je n'en connais pas le nom. Et l'on voit donc très bien que l'on peut effectuer des corrections sur les " calques ", sans aucun problème, tant pour un " calque " de type vectoriel comme celui qui est là avec le " texte ", que pour des " calques " constitués de pixels. Et pour cela, on va aller se préoccuper du menu " Image ". Le menu " Image " est un menu qui va nous permettre de travailler de façon mécanique avec les " calques " ou avec l'" image ". Par exemple, ici, je peux pivoter l'image ou faire une " rotation manuelle " d'un " calque ". Si je fais une " rotation manuelle " d'un " calque ", à ce moment-là, je peux pivoter effectivement le " calque " sur lui-même. J'annule cette opération. Et je peux également, sur n'importe quel " calque ", par exemple, sur celui qui est sélectionné maintenant, le " calque " d'en-dessous, demander dans le menu " Image " de le " recadrer ", de recomposer, qui va me permettre éventuellement de prendre ces poignées, et de rediminuer ici le positionnement. Alors, je suis ici pour un " calque " évidemment. Il fallait que je le fasse sur les deux à la fois puisque j'ai le " calque " du dessus et le " calque " de dessous pour permettre à l'" oiseau " de passer derrière la branche. Mais on voit qu'on est bien ici sur de la " recomposition ", c'est-à-dire que si le bateau ne se déforme pas, c'est l'ensemble de l'image qui se déforme. On va retrouver également, au niveau mécanique, la possibilité de " redimensionner " l'" image ". Et ça, c'est intéressant sur l'ensemble du fichier pour en changer la " taille ". Ce menu est très important puisque c'est ici qu'on détermine que le nombre de " pixels " actuel, " 4320 " de large, permet à " 300/pouce " de faire une " image " de " 36 cm ". Si on décoche la case " Rééchantillonnage ", on peut, sans problème, changer cette valeur et demander de mettre " 50 cm " et l'image alors se trouve, pour le même nombre de " pixels ", à " 219 ". Il est intéressant de savoir que la " résolution " à l'écran n'est pas la même que la " résolution " à l'impression et qu'il va donc falloir effectivement l'adapter en fonction du type d'impression qu'on va choisir par exemple. Bien souvent, 300 reste une norme utilisée pour des tirages photos et aussi dans le domaine de l'imprimerie pour une trame 150. Si je clique sur le bouton " Rééchantillonnage ", ça veut dire que je reconstruis les choses. Si je demande, par exemple, de faire " 300 pixels/pouce " mais pour une " largeur " de " 20 cm ", on voit ici que le nombre de " pixels " va diminuer par rapport à la valeur d'origine. On est bien dans une situation où le fichier va calculer moins de " pixels " que ce qu'il a actuellement pour le besoin que l'on en aura. Si clique sur " OK ", j'engendre donc un recalcul et je vois que l'image a été réduite en termes de nombre de pixels. Ça se vit immédiatement à l'écran. Toujours dans le menu " Image ", la partie redimensionnement, on peut éventuellement ajuster la " taille de travail " également. Vous pouvez demander, par exemple ici, que votre document soit plus large que " 20 cm ". Il peut faire " 30 ". Et à ce moment-là, 5 cm vont se mettre de chaque côté. On peut mettre la valeur en relatif également. Il suffit d'ajouter " 10 cm " qui se diviseront à gauche et à droite ou qui se positionneront sur la droite ou qui se positionneront sur la gauche en fonction de votre choix. Et puisqu'on a ici un " arrière-plan ", eh bien, on va choisir la couleur de cet " arrière-plan " sur la zone que l'on va rallonger. Donc, je le positionne à droite, ici par exemple, et je clique. Et on voit qu'on rajoute une zone noire au-delà de ce calque. Toujours dans le menu " Image ", on va retrouver la possibilité de faire " Echelle " qui nous permet tout simplement de mettre à l'échelle le " calque " sélectionné et ce, de façon proportionnelle. J'annule cette opération. Et au bout du compte, on va retrouver également une chose intéressante qui permet de " faire tout apparaître ". C'est intéressant lorsque vous avez déplacé les " calques " au-delà de la zone puisque chaque élément peut être positionné à un endroit ou un autre. Eh bien, on peut toujours effectivement positionner l'oiseau ici, mais peut-être plus loin encore. Ce menu va vous permettre tout simplement d'agrandir le document pour que puisse apparaître tout ce qui existe dedans. Je peux donc maintenant récupérer ces éléments et repositionner, si je le souhaite, là où je veux. Enfin, on retrouvera, dans ce menu également, la notion de " Mode " et reconversion de " couleur ". Mais toute la partie mécanique sur les " calques " vous permettront de les pivoter, de les déplacer, de les repositionner sera défini par ce menu " Image ".

Découvrir Photoshop Elements 14

Découvrez ce qu'il faut savoir pour bien démarrer avec Photoshop Elements, de l'organiseur à l'éditeur. Maîtrisez les outils et produisez de belles images en quelques clics.

4h22 (61 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Photoshop Elements Photoshop Elements 14
Spécial abonnés
Date de parution :8 oct. 2015

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !