L'essentiel de Ruby on Rails

Parcourir des tableaux

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Savoir parcourir les éléments d'un tableau est capital dans le domaine du développement, y compris pour le web. Voyez quelles sont les méthodes proposées par Ruby.
07:07

Transcription

Il est très important, dans les applications Ruby, et aussi dans les applications Rails, de savoir comment utiliser et manipuler les tableaux. Commencez par créer un tableau d'animaux. Panda, Ourson, Marsupilami même si c'est un animal imaginaire, Koala, par exemple. En Ruby, les tableaux sont des listes d'éléments indexés. L'index commence à zéro. Ainsi pour afficher le premier élément, nous pouvons utiliser la méthode puts animals [0] zéro étant l'index que nous souhaitons accéder. Nous pouvons tester. Voilà, nous avons bien le premier élément qui s'affiche. Le dernier élément se trouve donc à l'index 3 puisque l'index commence à 0 et que nous avons quatre éléments. Nous pouvons également mettre des index négatifs. L'index négatif va partir à la fin du tableau et afficher l'élément correspondant. Vous avez ci-dessous une liste de quelques méthodes usuelles que vous pourrez retrouver durant vos développements. Rassurez-vous, il n'est pas nécessaire de toutes les connaître par coeur, cependant il est important que vous les connaissiez pour ne pas être dérouté si vous les rencontrez. Comme Array est un objet Ruby, nous pouvons utiliser la méthode new. Vous remarquerez que si nous avions utilisé la méthode puts, rien ne se serait affiché. En effet, si vous écrivez puts le tableau animals ci-dessus, vous verrez que cette méthode va prendre chacun des éléments, revenir à la ligne et l'afficher. La méthode Array.new revient au même que d'écrire ceci. Cette syntaxe, avec les crochets ouvrants et fermants, est beaucoup plus utilisée que Array.new. La méthode suivante each permettra de parcourir tous les éléments du tableau de la façon suivante : elle s'utilise directement sur notre variable contenant notre tableau et nous utilisons les barres verticales afin d'itérer sur les différents éléments du tableau. La méthode each with index va fonctionner de la même manière à la différence près que nous aurons également accès à l'index de l'élément à l'intérieur de notre boucle. Comme vous le voyez ici dans le résultat, nous avons les différents index des différents éléments de notre tableau. any et empty permettront de tester si un tableau est vide. Nous pouvons également tester si notre tableau des animaux est également vide, ou non. any renverra Vrai si le tableau contient au moins un élément, empty renverra Vrai si le tableau ne contient aucun élément. length permet d'obtenir la taille de notre tableau, à savoir le nombre d'éléments qu'il contient. first et last permettront de récupérer les premiers et derniers éléments du tableau. Cela revient au même que les accès aux index directement, à savoir 0 et, pour notre tableau, 3 pour last. compact est une méthode permettant de retirer les objets qui sont absolument vides dans notre tableau. nil est une instance de l'objet nil class en Ruby. Cet objet représente le vide complet. Par exemple, si vous tentez de récupérer un utilisateur de votre base de données et que celui-ci n'existe pas, vous obtiendrez nil en guise de réponse. delete et delete_if permettront de supprimer des éléments de notre tableau Par exemple, nous aurions également pu utiliser cette méthode suivante... pour avoir le même effet que la méthode compact ci-dessus. map fonctionnera de la même manière que each à la différence près que la fonction map permet d'effectuer des opérations sur chacun des éléments et renvoie un nouveau tableau avec les opérations effectuées. Si, par exemple, nous souhaitions récupérer un tableau avec les tailles des différentes chaînes de caractères de notre tableau animals nous écririons ceci. Pour rappel, length, utilisé sur une chaîne de caractères, compte le nombre de caractères qui existent dans cette chaîne. push et le signe << permettent d'insérer des éléments dans notre tableau. La syntaxe avec push serait la suivante. pop shift permet de supprimer des éléments de notre tableau. pop supprimera le dernier élément shift le premier. Voyez comme le dernier élément supprimé ici est Eléphant, celui-là même que vous avions inséré en ligne 57 dans notre script. reverse est une méthode permettant d'inverser les éléments du tableau. shuffle est une méthode permettant de mélanger les éléments du tableau. sort permettra de le trier et uniq permettra de récupérer les éléments uniques de notre tableau. À savoir que si nous avons une duplication à l'intérieur de notre tableau, uniq nous permettra d'obtenir un tableau avec cette duplication supprimée. Nous venons de voir dans cette vidéo les différentes méthodes usuelles que nous pouvons utiliser sur les tableaux pour les manipuler, les trier et pour pouvoir les utiliser.

L'essentiel de Ruby on Rails

Concevez des applications web évolutives et intemporelles avec Ruby on Rails. Installez l’environnement, réalisez un projet de stack overflow, enrichissez-le, etc.

6h08 (85 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !