Windows Server 2012 R2 : Haute disponibilité

Paramétrer la configuration du stockage

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Vous allez configurer les différents éléments de stockage nécessaires au fonctionnement d'une solution de cluster de basculement.
08:08

Transcription

Continuons avec la configuration du stockage de notre cluster à basculement. J'ai un serveur, donc, Windows Server 2012 R2, sur lequel j'ai installé la fonctionnalité de serveur ISCSI qui va me permettre tout simplement de créer du stockage partagé pour l'ensemble des nœuds de mon futur cluster. En production, j'aurais très certainement une grosse bissane avec du fibre channel qui va me permettre d'accéder à tout ce stockage et à la configuration de mon portail ISCSI LAN (Logical Unit Number), etc. Là on est sur un laboratoire, donc, c'est uniquement pour vous montrer cette partie configuration et l'accès via le client ISCSI, de mes futurs noeuds de cluster. Donc, sur mon serveur de stockage, au niveau du serveur manager, donc, du gestionnaire de serveur, je vais pouvoir retrouver dans le service de fichier et de stockage, eh bien tout simplement, une fois que j'aurais installé la fonctionnalité, mes disques virtuels ISCSI, ainsi que mes cibles : mes serveurs qui vont pouvoir accéder à ces disques. Côté stockage, sur mon serveur qui me sert de stockage, j'ai tout un tas de volume que je vais pouvoir utiliser pour créer des disques virtuels. Donc, je vais créer tout simplement, un nouveau disque virtuel, ISCSI, voilà. Je vais pouvoir sélectionner le disque virtuel, c'est bien le serveur de stockage Et puis ici, je vais prendre, pas le C, c'est mon disque système de mon serveur. Ici, je vais pouvoir utiliser mon premier volume, le volume Q qui fait presque dix gigas, pour créer un disque partagé. Donc, suivant, je n'ai plus qu'a lui donner un nom. Alors, je vais l'appeler H1 UNDERSCORE QUORUM. Ce sera le futur disque témoin de mon cluster. Donc suivant, j'aurais pu choisir un dossier partagé comme type de quorum, neuf quatre-vingt neuf ; alors, je laisse les paramètres par défaut, ce qui m'intéresse, c'est de créer le disque. Et maintenant, je vais pouvoir affecter le disque, soit à une cible existante, soit créer une nouvelle cible. Suivant, alors quelle est la cible ? La cible, c'est le HA, ce sera mon cluster zéro un, je vais l'appeler comme ça. Effectivement, il ne faut pas de tiret à chaque cluster de rang. Pas de tiret, caractère interdit. Donc, je vais pouvoir rajouter mes initiateurs de mes nœuds qui vont pouvoir accéder à ce stockage. On peut soit aller les récupérer dans l'activité Directory, mais mon serveur de stockage, lui est en was room. il n'est pas dans mon domaine, donc je ne vais pas le récupérer comme ça. Soit par le nom DNS, adresse MAC, adresse IP. Je vais mettre l'adresse IP, Celle de mon premier nœud, cent quatre-vingt douze, soixante-huit, point. Évidemment, il faut que ça corresponde au sous-réseau d'accès de stockage. Donc, vingt-cinq pour moi, point cent un. Alors cent, on va commencer par le premier serveur, ici. et je valide, je fais OK. Je rajoute mon deuxième nœud, car j'aurai un cluster à deux nœuds. Et le deuxième nœud aura comme adresse cent quatre-vingt douze point soixante huit, point vingt cinq, point cent un. Donc, voilà mes deux nœuds, identifiés par leurs adresses IP. Et maintenant, je peux faire suivant. Je peux déterminer l'authentification que vont utiliser mes noeuds de cluster pour s'authentifier sur ce service de serveur ISCSI. Alors, je ne mets pas d'authentification, j'aurais pu choisir un mot de passe de type SHAP, ou SHAP inversé. Et puis, je vais créer mon premier disque virtuel ISCSI.......voilà, c'est fini, il est là, qui va être accédé par cette cible ISCSI. Je n'ai plus qu'à faire exactement la même chose avec tout le stockage qui me reste. R par exemple, qui fait cinquante-neuf gigas. Donc, ce sera un disque utilisé pour mettre mes ressources, mes applications, par exemple dans mon cluster. Donc, pareil, je lui donne un joli nom : UNDERSCORE, DISQUE UN, suivant, cinquante-neuf virgule sept. Je garde l'ensemble des paramètres, maintenant, j'ai déjà une cible créée. Eh bien, je n'ai plus qu'à sélectionner, pas besoin de reconfigurer une nouvelle cible ISCSI, puisqu'elle existe déjà. Donc, c'est la cible que j'ai créée précédemment qui correspond à l'ensemble des nœuds de mon cluster. Donc, suivant, et créer. Donc, il va créer mon nouveau disque virtuel, je fais exactement la même chose pour l'ensemble des autres volumes qui me restent, il m'en reste deux. Voilà HA, UNDERSCORE, V DISQUE DEUX, suivant. Je vais faire cinquante-neuf, cela sera plus simple, suivant. Ma cible ISCSI, créer......donc terminer. Et enfin pour le dernier....mon disque T, Pareil, HA, UNDERSCORE, le DISQUE 3. Je vais mettre cinquante-neuf également. Donc, ma cible : voyez, c'est aussi simple que cela. Pour créer un nouveau disque virtuel et pouvoir maintenant y accéder. Donc, voilà, tous mes disques sont créés. Ils sont associés à ma cible, je pourrai maintenant venir visualiser ma cible. Ici, mes initiateurs, rajouter d'autres initiateurs. Si je rajoute un nœud par exemple, dans mon cluster un jour, je n'ai plus qu'à venir rajouter ici, son ID d'initiateur ISCSI pour qu'il puisse accéder à ce stockage partagé. Maintenant que j'ai fais ça, je vais pouvoir venir configurer mon nœud, ou mes nœuds, pour venir accéder à travers le réseau ou via le protocole ISCSI, à ce stockage qui est partagé. Donc, je n'ai plus qu'une seule chose à faire, c'est de récupérer ici, l'adresse IP de mon serveur de stockage, vingt-cinq cent dix. et venir configurer ici, sur mon premier noeud, par exemple dans le gestionnaire de serveur, au niveau des outils, je vais pouvoir utiliser l'initiateur ISCSI, (Il n'est pas démarré, alors on va le démarrer) pour venir configurer l'accès à mon portail. Donc, là maintenant, 192.168, sur 25.110. Voilà, j'ai rajouté mon portail ISCSI offert par mon serveur de stockage, et maintenant, je peux demander de réactualiser. Alors configuration automatique, et je devrais pouvoir récupérer dans les paramètres de connexion. Rajouter à la liste favorite des cibles puis sélectionner l'adaptateur, l'adresse IP utilisée pour l'accès à mon portail, et puis, comment je m'identifie. L'ID du portail vingt-cinq, cent dix. OK, OK, et je n'ai plus qu'à réactualiser mon IQN, ma cible favorite est arrivée. Et derrière, je vais pouvoir récupérer l'ensemble via le bouton de configuration automatique, mes points de montage. Et maintenant, que j'ai mes points de montage, je peux valider. Si je reviens sur mon serveur de fichiers et de stockages sur mon nœud, je vais pouvoir récupérer l'ensemble des disques. Voyez, je retrouve bien la bonne taille, que j'ai configurée, qui proviennent tout simplement de mon serveur de stockage ou de ma bessane, peu importe, via le protocole ISCSI. Voilà pour la configuration du stockage, dans un cluster à basculement. Je n'ai plus côté cluster qu'à faire la même chose sur mes autres nœuds, c'est -à-dire à configurer l'initiateur ISCSI. Donc encore une fois, je vous le remontre, il est là. Et de rajouter mon portail, le même, pour que tous mes nœuds puissent accéder à l'ensemble des espaces de stockage partagés de mon futur cluster.

Windows Server 2012 R2 : Haute disponibilité

Assurez la haute disponibilité en environnement Windows avec Windows Server 2012 R2. Mettez en œuvre les mécanismes nécessaires pour garantir la qualité de vos services !

1h59 (29 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :23 août 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !