Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Photoshop CC : Optimisation de l'interface

Optimiser les performances

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Comprenez l'importance de la RAM et réglez le nombre des états d'historique, du niveau du cache et de la taille de la mosaïque du cache. Ainsi, le logiciel pourra aller le plus vite possible.
08:30

Transcription

Nous allons maintenant voir l'onglet qui correspond à l'optimisation des performances de votre ordinateur. Donc je refais mon Ctrl+K pour obtenir ma palette des Préférences et je viens dans les Performances. Vous verrez qu'il y a plusieurs fenêtres, agrégées les unes dans les autres. C'est très bien fait, vous avez une aide qui se déclenche à chaque fois, mais grosso modo en ce qui concerne les Performances de Photoshop par rapport à votre ordinateur, c'est véritablement la mémoire vive, ce qu'ils appellent la RAM, qui va être prédominante. Il y a beaucoup de gens qui pensent que plus ils vont avoir un processeur puissant, plus Photoshop va fonctionner le mieux possible. Or c'est une grosse erreur, il vaut mieux avoir un processeur moyen et beaucoup de mémoire vive, qu'un processeur très puissant et peu de mémoire vive. Le résultat sera nettement meilleur avec beaucoup de mémoire vive. Alors là aussi, il faut introduire une distinction. Votre logiciel est-il codé en 32 bits ou en 64 bits ? Si vous êtes sur Mac, normalement il n'y a plus que des 64 bits. Si vous êtes sur PC, vous avez souvent deux versions Photoshop 32 et Photoshop 64. Si vous avez un Photoshop 32 bits, la mémoire vive est limitée à trois gigas, vous ne pouvez pas allez au-delà. Si vous avez un 64 bits, c'est libre, vous pouvez aller largement au-delà. Ici, il vous met la mémoire qui est installée dans votre ordinateur. Cela vous permet déjà de voir l'efficacité de votre mémoire vive. Et il vous met éventuellement que comme cette mémoire vive est de 59492, la plage idéale pour faire travailler Photoshop serait de 70% et il vous règle sur 70%. Libre à vous après, de faire fluctuer cette mémoire vive ici. Comme je disais, c'est la mémoire vive qui va donc permettre de stocker les images sur lesquelles nous sommes en train de travailler pour que lorsque l'on va les corriger, il y ait simplement un aller retour entre le processeur et la mémoire vive qui va être extrêmement court. Si les données étaient stockées sur le disque dur, ce qu'on appelle la mémoire morte, le trajet serait beaucoup plus long et donc les temps de calcul et les temps de réaction de Photoshop seraient beaucoup plus longs. C'est pour cela que la mémoire vive est absolument importante. Donc, si vous travaillez avec des petites images, vous n'aurez jamais de problème. Si vous travaillez avec des images conséquentes, à ce moment-là, il pourrait être très utile de fermer tout ce qui n'est pas Photoshop. Cela ne tient pas compte d'un mailer. Si vous gardez vos mails ouverts ou si vous gardez une application internet ouverte, ce n'est pas un souci. Mais toutes les applications qui pourraient être assez consommatrices de mémoire vive, on les ferme. Et dans ce cas-là, on va pouvoir assigner à Photoshop 85% par exemple, de mémoire vive, ce qui va nous en refaire gagner. Quand vous avez beaucoup de mémoire vive, il n'y a aucun problème, mais si vous avec trois ou quatre gigas de mémoire vive, cela va devenir très important. Il faudra essayer d'en mettre au maximum pour le traitement de l'image. Fermez tout, pour qu'évidemment, vous n'ayez pas d'autres logiciels qui viennent vous prendre de la mémoire vive. Surtout, ne mettez jamais à 100%, il faut garder un petit surplus pour qu'il ait un peu de liberté pour assigner de la mémoire vive à autre chose. Vous verrez que si vous ajoutez de la mémoire vive à un ordinateur dans lequel il y en a peu, vous verrez que ses performances vont s'améliorer sensiblement. C'était l'usage de la mémoire vive. Après vous allez avoir les Paramètres du processeur graphique. En fait le processeur graphique, c'est ce qu'on appelle la carte vidéo. La carte vidéo est aussi très importante pour le traitement de l'image. Si vous êtes en Mac, vous n'allez pas trop avoir la liberté de changer votre carte graphique. Donc, il va vous indiquez la carte graphique que vous avez et les caractéristiques qu'il y a mais vous allez le laisser faire. De toute façon, quelque soit votre Mac, ce sera compatible avec Photoshop. Par contre si vous êtes en PC, il va vous mettre le nom de la carte et vous pourrez aller voir dans les Paramètres avancés, si vous avez diverses caractéristiques qui s'afficheront ici. Il es très important d'avoir l'OpenCL ou l'OpenGL. Cela va dépendre de l'ordinateur, du type, si c'est un Mac ou un PC. Dans les deux cas c'est très important parce que cela va nous permettre de gérer les fameux raccourcis du type brosse dont j'ai déjà parlé. Je fais ça, je tire, le rouge que vous voyez à l'intérieur de la brosse, qui va nous permettre de simuler la dureté ou le flou de la brosse, est généré par l'OpenCL ou l'OpenGL. Donc, si vous n'avez pas de rouge à l'intérieur de votre rond mais que le rond se réduit et s’agrandit, c'est que votre carte graphique n'a pas cette caractéristique, qui lui permet de générer ce fameux rouge à l'intérieur de la brosse. Vous pouvez travailler sans problème mais c'est quand même pratique de pouvoir visualiser le taux de flou, de la dureté de votre brosse. Qu'allons-nous avoir d'autre ? Et bien nous allons avoir aussi l'Historique et le cache. Déjà, je vais aller voir à Historique. L'historique, c'est le nombre de manipulations que vous pouvez garder dans le panneau Historique. Vous avez un panneau Historique qui souvent se trouve ici, mais il peut se trouver ailleurs. Dans ce cas-là, il est dans le menu Fenêtre, vous avez ici l'Historique. Et donc là pour tout ce que je fais, je retrouve mes coups de pinceau. L'idée c'est de pouvoir revenir avant, et comme cela, vous pouvez donc avoir le droit à l'erreur. Donc effectivement dans les faits, c'est une très bonne idée. En réalité, le gros problème de l'Historique c'est que tous les États d'historique, vont venir se stocker dans votre mémoire vive. Quand vous avez beaucoup de mémoire vive, ce n’est pas très grave. Mais si vous en avez peu, et bien il faut au contraire, bien descendre l'État de l'historique à 10 ou à 20. Pourquoi ? Parce que vous allez pouvoir maximaliser la mémoire vive pour les opérations les plus lourdes mais pas pour les annulations. Qu'allez-vous faire à la place ? Vous allez travailler sur des calques et donc vous n'aurez pas besoin d'États d'historique, parce que si je crée un calque vide et que je fais mes coups de pinceau etc., j'aurai l'attitude de pouvoir annuler en jetant mon calque à la poubelle. Évidemment si vous vouliez annuler, coup de pinceau pour coup de pinceau, il faudrait effectivement créer un calque par coup de pinceau. Là ce n'est possible. C'est là que l'Historique est utile. À vous de voir ce que vous préférez, une facilité d'annulation ou une meilleure optimisation de Photoshop. Cela va dépendre de votre configuration informatique. Dernière chose que l'on va voir dans cette vidéo sur les Performances, cela va être le Niveau de cache. Le Niveau de cache, c'est le fait que l'appareil va pouvoir recalculer vos photos vite. C'est-à-dire qu'il va travailler sur des petits morceaux de l'image, qu'on appelle des tuiles. Et vous allez pouvoir lui dire quelle est la taille de votre tuile, qui va être recalculée. Vous avez plusieurs tailles, des petites tailles, des grandes tailles. Il faut le mettre sur une grande taille, 1024 K ou 1028 K. Pourquoi ? Parce que cela vous permet d'aller plus vite, l'affichage va être beaucoup plus rapide. Et la vélocité avec laquelle ce calcul va se faire instantanément, va dépendre du Niveau du cache. Et là Photoshop a bien fait les choses, dans la mesure où vous avez trois cas. Si vous travaillez sur une multitudes de petits fichiers, vous cliquez ici et vous allez avoir un Niveau de cache de 2. Si vous travaillez sur des grosses dimensions, vous allez avoir un Niveau de cache de 6. La moyenne ce sera un Niveau de cache de 4. En réalité la moyenne, c'est une échelle de 1 à 8. Donc dites-vous bien, que plus vous avez de petits fichiers et une multitude de petits fichiers, plus vous avez un Niveau de cache faible. Plus vous avez de gros fichiers, forcément si vous travaillez sur de gros fichiers, vous en aurez moins, le plus vous aurez, un Niveaux de cache important, 6 où jusqu'à 8 éventuellement. Ne mettez jamais le cache sur 1, en vous disant, que vous avez beaucoup de petits fichiers et qu'en mettant sur 1, cela ira mieux. Parce que quand vous travaillez avec un Niveau sur 1, c'est les outils du type tampon, correcteur etc., qui fonctionnent beaucoup moins bien. Donc restez au minimum à 2. Et puis après, vous agrandissez. Moi, je travaille beaucoup avec des fichiers de grosse importance donc j'ai plutôt tendance à mettre à 6 ou à 8. Tout cela va nous permettre d'optimiser les performances de l'ordinateur.

Photoshop CC : Optimisation de l'interface

Créez des espaces de travail optimisés et spécifiques à vos besoins. Maîtrisez les préférences complexes du logiciel Photoshop CC pour encore plus de personnalisation.

2h55 (32 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :12 oct. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !