Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Les fondements du référencement

Optimiser les contenus visuels

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Les moteurs de recherche étant aveugles, il faut leur donner des indications sur le contenu des images. Il est aussi important de noter leur pertinence par rapport aux recherches effectuées par les utilisateurs.
05:28

Transcription

Il faut bien comprendre que les moteurs de recherche sont aveugles. Il va donc falloir optimiser les visuels afin que les robots qui vont explorer votre site, arrivent d’une part à comprendre qu’il y a des images. D’autre part ce que représente ces images et enfin est-ce que ces images apportent une réponse à la recherche de l’utilisateur. Pour optimiser les images, il y a plusieurs axes. Premièrement il va falloir mettre en place un texte relatif à une image. Si du texte immédiatement, avant et après cette image, est en liaison avec le contenu de cette image, eh bien cela va faciliter le travail du moteur de recherche. D’autre part le nom du fichier devra être Explicite. On ne peut pas avoir des noms de fichier comme ceux qui sont produits, par exemple par les appareils photo de type DSC 192.JPG. Il faut que le nom du fichier représente ce que contient image. Ensuite l’image devra être accompagnée d’une balise Alt et d’une balise Title, de manière à produire un Descriptif du contenu de l’image. Les balises Alt et balise Title doivent être systématiquement vérifiées. Et vous serez surpris, si vous allez visiter vers des sites que vous connaissez ou que vous fréquentez, de constater que dans de nombreux cas ces balises Alt et title sont soit manquantes, soit déficientes. Prenons ici un exemple sur un site de blogging qui est réalisé par des étudiants. Vous voyez que cette image ici a bien une balise Alt, ici « Phubbing », mais cette balise Alt n’est pas très complète. Effectivement si un utilisateur a fait une recherche sur le terme « Phubbing », il est possible que cela est facilité de référencement, mais il aurait été intéressant de reprendre par exemple ce qui a été mis dans la balise d’Accroche, Phubbing, Accro au smartphone. Nous avons ici un autre exemple sur un site où les imagettes ici qui sont des SBnail, donc des vignettes, des imagettes, ont été générées automatiquement pour appeler un diaporama. Et le système qui a généré ces imagettes, n’a pas prévu de rentrer des balises Alt. On s’apperçoit ici que la performance en terme de référencement de ce site est considérablement affectée par le fait que ces images n’apportent pas d’informations, ni de réponses à des recherches. On aurait de bien meilleur résultat dans les moteurs de recherche, si ces imagettes étaient accompagnées bien entendu, d’une balise Alt et d’une balise Title. Il y a un dernier point qui peut être également pris en compte, c’est l’utilisation du Microformat. Le Microformat est un code spécifique de balisage en méta-information qui va qualifier des contenus. Nous y viendrons en détail dans des vidéos ultérieurs, mais voyons ce que l’on peut faire avec des images. Si vous vous rendez sur « schema.org/imageobject» , vous allez voir qu’ici plus de 1.000 000 de domaines utilisent ce système de notation et qu’il est extrêmement complet. On va pouvoir entrer sur des images des méta-informations de légende, on va pouvoir entrer des informations qui vont être techniques, mais également des informations sémantiques, voir des informations qui peuvent être liées au e-commerce ou au système créatif qui a présidé à la mise en place de cette image. L’utilisation du Microformat est recommandée par Google, nous y viendrons. Cela suppose d’intervenir spécifiquement sur le code, donc demande quand même des notions, soit de développement, soit de disposer d’outils qui vont permettre d’intervenir sur le Microformat et certains CMS commencent à d’ailleurs proposer ces outils. Vous voyez donc, en optimisant les images, on va pouvoir faire en sorte que les moteurs de recherche qui sont aveugles et bien puissent, malgré cela voir nos images, les comprendre et les indexer en améliorant notre référencement. Pour terminer sur ces médias qui sont non textuel, sur ces médias visuels, voyons ce qui se passe pour les vidéos. C’est très similaire aux images. Vous allez pouvoir travailler le texte relative qui va englober la vidéo donc avant et après. Le nom du fichier devra également être Explicite. Vous pourrez travailler le Microformat, c’est-à-dire ajouter des méta-informations dans un codage spécifique comme vous feriez pour les images. Mais il y a une nouveauté qui est proposée par Google depuis le printemps 2015 qui est de pouvoir ajouter un plan de site vidéo (un vidéo Sitemap). Effectivement Google s’intéresse beaucoup à la vidéo, puisqu’il a dans son escarselle Youtube et il propose de prendre en compte des Sitemaps vidéo. Sur le site consacré au développeur de Google, vous allez consulter tout ce que vous allez pouvoir spécifier à l’intérieur de ce type de plan site Bien entendu, cela va demander du codage ou spécifique pour l’instant, car la plupart des CMS ne sont pas encore équippés pour génerer ces plans de site automatiquement. Il faudra donc mettre à contribution le talent de vos développeurs. Mais c’est quelque chose qui en vaut vraiment le coup, puisque votre référencement va s’en trouver grandement amélioré. Donc vous voyez les images, mais pas que les images. La vidéo maintenant peut être référencée et référencéé très spécifiquement par Google.

Les fondements du référencement

Apprenez les techniques d'optimisation pour augmenter la visibilité de votre site sur les moteurs de recherche. Attirez ainsi du trafic vers des pages spécifiques de votre site.

2h05 (37 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :28 janv. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !