Les fondements du référencement : La visibilité locale

Optimiser la structure de son site web

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
La structure du contenu, sa répartition et son accès impactent la façon dont Google identifie un contenu comme important.

Transcription

À ce stade, nous avons examiné les mots-clés, nous avons identifié et étudié nos concurrents, et nous avons mis en place les moyens pour construire une stratégie globale. Mais avant de déployer ce nouveau plan, il est important de préparer la base sur laquelle nous allons axer nos efforts, et la première étape de ce processus est d'évaluer la structure globale de notre site web, c'est-à-dire la répartition et l'accès au contenu. La structure va inclure les choses qui vont être la façon dont l'utilisateur va naviguer sur le site, la façon dont vont être écrites les différentes URL, c'est-à-dire les adresses des pages de votre site, et puis quels vont être les moyens d'accéder à ce contenu, c'est-à-dire combien de clics il va falloir faire pour arriver à une partie de votre contenu qui va être la plus importante. Cette structure est très importante car c'est la feuille de route que Google va utiliser lorsqu'il va explorer votre site web, et qu'il va classer vos pages. Google a besoin de comprendre quel est le contenu le plus important pour vos utilisateurs, comment vous avez organisé cette information, et puis quels sont les signaux supplémentaires que vous avez fournis. Il y a, bien entendu, différents types de structures de sites web. Il y a des sites web qui peuvent être à structure horizontale, nous avons ici une page d'accueil, et puis nous avons un certain nombre de catégories de contenu qui sont limités en nombre, et puis ensuite, nous avons directement les contenus reliés à ces catégories, et on peut accède assez rapidement à un contenu. Le moins de clics un utilisateur va avoir à faire pour accéder au contenu, eh bien le mieux cela va fonctionner également pour Google. Plus votre contenu est proche de la page d'accueil, plus il va avoir de valeur. C'est également la même chose pour les catégories, plus la catégorie est proche de la page d'accueil, plus la catégorie a de valeur. Voyons maintenant un autre type de structure que l'on peut appeler structure profonde ou structure verticale, où nous allons avoir un certain nombre de catégories, puis des sous-catégories, puis des sous-sous-catégories, et puis enfin, on accédera au contenu. Vous voyez que dans ce système, il va falloir que l'utilisateur clique plusieurs fois pour arriver au contenu. Cela va signifier également que Google va avoir à voyager beaucoup plus loin grâce à votre plan de site pour pouvoir indexer le contenu. Et plus Google va descendre dans le site, moins le contenu aura de valeur, et c'est quelque chose, bien entendu, qui va être applicable à chaque page. On voit donc clairement qu'il faut privilégier des structures qui vont être des structures horizontales et peu profondes avec un accès immédiat au contenu le plus important. Bien entendu, il y a des exceptions, mais il va falloir privilégier au maximum les structures horizontales. Il y a un autre problème également qui est le problème du contenu séparé, où vous avez un site avec un certain nombre de catégories qui ne sont pas forcément à structure verticale, et puis vous allez avoir un contenu complètement séparé, c'est-à-dire qui ne sera pas relié, par exemple, à la page d'accueil ou aux autres catégories. Et cela va indiquer à Google, même s'il accède à ce contenu, que ce contenu n'est pas important pour vous. Il faut donc éviter, dans la majeure partie des cas, et en particulier lorsque vous créez des pages d'arrivée, des pages d'atterrissage, des landing pages pour des opérations promotionnelles ponctuelles, de néanmoins toujours les relier au site web de votre commerce. Et puis il va falloir optimiser les URL. L'URL est l'adresse de la page, elle peut se présenter sous la forme suivante : http://www.monsite.com, et puis avec un certain nombre de descentes dans les sous-dossiers, matérialisées par des slashs, un thème, un sous-thème et puis le nom de la page. Avec des systèmes informatiques complexes, notamment avec des bases de données, vous pouvez avoir ce genre d'URL : http://www.monsite.com/thid?, etc., qui sont des indications qui ne sont absolument pas significatives pour Google. Il va donc falloir que les URL soient réécrites, il y a des systèmes qui gèrent ça très bien au niveau technique, de manière à ce que les URL des pages soient toujours transparentes pour Google. Dans cet exemple, et puis dans celui-ci, vous constatez que, non seulement, l'URL est transparente, mais que l'on indique, au niveau des catégories, une localisation géographique. C'est particulièrement important, en particulier si vous avez une activité qui suppose plusieurs points de vente, il faudra bien préciser des URL différentes pour chacun des points de vente. Et puis l'utilisateur, comme Google, aime bien savoir où il est, et vous mettrez en place un fil d'ariane qui indiquera à tout moment à quel endroit nous nous trouvons lorsque nous sommes sur une page, et bien entendu, ce fil d'Ariane sera cliquable, et comportera donc des liens qui seront sous forme texte, qui permettront de revenir dans la catégorie supérieure, et jusqu'à la page d'accueil. Une fois que toute cette structure sera bien mise en place, eh bien nous communiquerons à Google un plan de site qui, lui, permettra de réaliser une exploration de nos contenus, et de pouvoir les indexer, et surtout les classer, et comprendre quelle est l'importance relative de chacun de ces contenus.

Les fondements du référencement : La visibilité locale

Atteignez une visibilité locale maximale sur les moteurs de recherche. Évaluez le paysage local, optimisez votre site, mettez en place des mesures pour le suivi des résultats, etc.

2h07 (39 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Spécial abonnés
Date de parution :13 sept. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !