Traiter et corriger les défauts de ses images avec Lightroom Classic CC

Obtenir une image à la tombée de la nuit équilibrée

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Corrigez subtilement vos images prises à la tombée de la nuit. Agissez sur les teintes, parfois trop bleues, tout en révélant plus de détails dans les objets devenus des masses sombres.
09:30

Transcription

Voici une nouvelle série consacrée aux images prises de nuit, à la tombée de la nuit et quelles sont les corrections qu'on peut faire et les précautions éventuelles à prendre. Alors, qui dit photo de nuit ne dit pas forcément photo à très haute sensibilité. Vous pouvez voir en haut à droite, sous l'histogramme, que cette photo a été prise à 400 ASA. Donc, à partir du moment où vous pouvez faire des photos à la sensibilité la plus basse possible, c'est tant mieux. C'est pour cette raison qu'il faut toujours partir avec un trépied ou un monopode pour pouvoir stabiliser l'appareil. Notamment dans ces situations entre deux où on ne sait jamais quelles vont être les conditions de prise de vue. Donc, pour cette photo du phare de Cordouan, quels sont les problèmes ? Il n'y a pas de problèmes majeurs, en fait. L'horizon est penché. Le phare se découpe joliment en silhouette sur un beau ciel déjà bleu en train de tourner vers l'obscurité. Et le coucher du soleil derrière, malheureusement masqué par ces nuages. Donc, on va voir comment donner de la pêche à cette photo. Et comme toujours, première chose à faire, on va voir s'il y a un correction optique à effectuer. Donc, c'est le cas. Bon là, on a utilisé un objectif 70/200. Un objectif qui est très bon à l'origine et qui nécessite très peu de correction, de vignetage et de distorsion. Donc, on ne voit pratiquement pas de différence lors de cette correction. Ensuite, pour ne pas avoir cette sensation désagréable de travailler sur une image penchée pendant plusieurs minutes, on va tout simplement redresser l'horizon avec l'outil de recadrage. Vous voyez, je saisis le coin intérieur droit de l'outil, je fais pivoter l'image pour m'aligner sur la ligne d'horizon. Donc, je vais perdre peut-être 2% de surface de l'image. À noter que vous avez également l'outil angle pour faire ça. Et si vous avez suffisamment de lignes de structures verticales, vous avez également un mode automatique. On va essayer d'ailleurs. Juste pour voir ce que ça donne, on va retirer la grille pour voir exactement ce qui se passe. On clique sur automatique. Finalement, on s'aperçoit qu'en mode automatique, le redressement d'horizon fait très bien son travail. En fait, il a besoin de références horizontales et verticales pour faire ses calculs et c'est apparemment le cas ici. Fini avec le recadrage, on clique sur terminer. Et on va pouvoir se mettre au travail. Alors, du point de vue balance des blancs, que peut-on faire à cette image ? En fait, pas grand chose parce qu'on est quand même dans une situation très particulière du point de vue éclairage. Le but ici va être de renforcer la saturation des rouges, notamment. Peut-être de réduire un peu la teinte bleue des nuages. Et on va essayer de faire en sorte que notre phare ne soit pas une grosse masse noire à contre jour. On va essayer de récupérer un peu de luminosité et de détails dans cette partie de l'image. Voilà comment procéder. Tout d'abord, la saturation des images. Alors, on va tout simplement utiliser le panneau TSL, on va travailler de manière sélective. Donc, je clique sur le panneau TSL. Et ensuite, dans ce panneau, je clique sur teinte. En fait, la teinte permet de modifier la couleur que je vais sélectionner avec l'outil d'ajustement ciblé. Donc, l'outil d'ajustement ciblé, c'est le petit disque qui se trouve en haut à gauche du panneau. On clique dessus. Et on va le placer par exemple dans la teinte du ciel. Donc, on voit le canal rouge qui est activé. Et avec les flèches haut et bas du clavier, on va pouvoir faire varier cette teinte. Si j'appuie sur la flèche bas du clavier, vous voyez, mon curseur rouge et d'ailleurs orange. partent dans des teintes un peu plus magenta, un peu plus dans les rouges. Par contre, si je vais dans l'autre sens avec la flèche haut du clavier, on va s'orienter doucement vers les jaunes orangés. Vous voyez, je vais exagérer volontairement la correction. Vous voyez que la teinte du ciel change complètement. On va partir dans l'autre direction. J'utilise les flèches haut et bas du clavier parce que dans ce cas, on voit toujours l'outil TAT. ce qui n'est pas le cas si on clique et si on déplace la souris vers le haut et le bas. Vous voyez, je déplace mes curseurs mais on ne voit plus l'outil TAT. Par contre, vous pouvez voir l'effet de la correction sur toutes les parties roses orangées de l'image. Donc, on va pousser un peu vers les rouges, comme ceci. Et ensuite, on va passer dans le canal bleu pour tenter de modifier cette teinte éventuellement. Je clique. Je pousse la souris vers le haut. Vous voyez, je dérive très vite vers le violet. Et si je vais dans l'autre sens, je dérive plutôt ser le bleu vert. Donc, ce n'est pas l'effet que je recherche. Moi, je veux simplement réduire cette teinte bleue, je veux désaturer cette teinte bleue des nuages en fait. Alors, pour ça, je passe dans l'onglet saturation du panneau TSL, comme ceci, je remets mon outil d'ajustement ciblé dans le nuage bleu. Vous pouvez voir dans le panneau à droite que le canal bleu est activé. Ensuite je clique, ou avec les flèches haut et bas du clavier, je fais bouger mon curseur. Vers la gauche, je désature. Vous voyez, je perds du bleu mais je n'affecte pas, évidemment, les roses orangés de l'image. Par contre, si je vais dans l'autre sens, j'amplifie les bleus dans l'image. Donc, on va désaturer. Alors pas trop parce que l'ambiance était quand même quasiment du bleu nuit. Sauf que sur l'image originale, je trouve que le bleu est beaucoup appuyé, beaucoup trop marqué. Ensuite dans le panneau ou l'onglet luminance, pareil, on peut ajuster la luminosité dans le canal bleu. Donc, vers le bas. Avec la souris ou la flèche bas du clavier. Ou vers le haut pour éclaircir les nuages. Alors, on va rester sur quelque chose d'un peu plus dense. Et je passe également dans mes rouges orangés. Et là, je vais également réduire la luminosité pour renforcer un peu la saturation. Voilà, comme ceci. Donc, voilà pour le traitement des couleurs. Maintenant, je vais passer à la mise en valeur du phare lui-même. Je range mon outil TAT. On peut également appuyer sur la touche Echap. J'active mon pinceau de retouche locale. Je désactive ou je réinitialise toutes les corrections de la session précédente. Double clic sur effet, maintenant vous connaissez. Là, pour récupérer un peu de détails, je vais tout simplement éclaircir mon phare avec le curseur exposition, essayer juste avec peut-être un tiers de diaphragme, comme ceci. On va également renforcer la clarté pour essayer de faire monter la texture des pierres qui constituent l'édifice. Voilà, je vais me mettre carrément sur 30. Maintenant, je désactive le masquage automatique pour bien couvrir mon sujet. Et maintenant, je vais peindre dans le phare. Et donc, petit à petit, j'eclaircie mon phare. Pour l'instant c'est très subtil. Mais vous allez voir, on commence toujours quelque part. Et après, on peut retourner dans le panneau pour ajuster les différents curseurs à sa guise. Voilà, donc on va retourner dans le panneau et je vais pousser un peu l'exposition pour eclaircir mon phare. Alors là, c'est peut-être un peu trop, c'est plus trop réaliste. En plus, on voit les jolies bavures de chaques côtés. Donc, on va rester à environ 1/2 diaphragme, comme ceci. Et la clarté, même chose. Je peux pousser la clarté pour renforcer la texture des pierres. Alors, bien évidemment, on peut zommer dans l'image. Vous voyez, j'appuie sur la barre espace pour reprendre la main avec la loupe. Et là, je zoome dans la photo. Et j'ajuste le curseur clarté avec l'impact direct dans l'image. Donc là, on ne peut pas trop renforcer la texture parce qu'elle est déjà plus ou moins plongée dans le noir. Donc, on va se contenter d'un réglage assez faible de la clarté. Et on va garder l'exposition à 2/3 de diaphragme. Juste pour eclaircir ce qu'il faut pour détacher le phare du fond. Donc, je clique sur terminer. Je reprends la main. Et avec la barre espace, je peux revenir à l'affichage adapté. Voilà, comme ceci. Il y a toujours les halos d'eclaircissement de chaque côté du phare qu'on peut corriger évidemment si on retourne dans le pinceau de retouche locale. On active le même masque. On appuie sur la touche Alt option du clavier. Et vous voyez, en mode gomme, on efface les halos. On peut utiliser le masquage automatique pour ne pas déborder sur le phare, justement. Et je vais cliquer sur masquage automatique. Et ainsi de suite, je récupère mon halo petit à petit. Alors évidemment, c'est du travail de précision. Si vous déborder, ce n'est pas bien grave. Si vous débordez rapidement, ça n'aura pas d'effet. Par contre, si vous insistez, évidemment, la correction va baver sur le reste de l'image. Donc, voilà pour ce premier exercice de correction d'image nocturne. On peut voir également ici à 100% qu'on n'a pas trop de grain. Pourquoi ? Parce qu'on est tout simplement à 400 ISO. On n'est pas forcé de travailler à très haute sensibilité lorsqu'on fait des photos dans ces conditions d'éclairage.

Traiter et corriger les défauts de ses images avec Lightroom Classic CC

Effectuez le traitement de vos images avec Lightroom. Progressez rapidement avec des ateliers pratiques et variés, et utilisez les outils et fonctionnalités adaptés.

2h20 (21 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Votre/vos formateur(s) :
Date de parution :21 juil. 2016
Durée :2h20 (21 vidéos)

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !