Linux : Les disques et le stockage

Modifier les volumes physiques

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Découvrez les commandes du gestionnaire LVM autorisant la suppression d'un volume ou d'un disque physique.
02:35

Transcription

Alors, la dernière opération que je veux réaliser avec les volumes logiques, c'est que, ici, je suis dans une situation si jamais je fais un « pvdisplay », j'ai deux volumes physiques qui me permettent d'avoir mon groupe de volume et dans mon groupe de volume, j'ai un volume logique qui est présent. Alors, je vais faire quelques suppositions. On va imaginer que ce sont deux volumes physiques qui sont sur des disques différents. Et, ce matin, j'ai une mauvaise surprise : quand j'ai regardé le « smart » de mon disque sdc1, j'ai vu qu'il y avait des alertes et donc, je m'inquiète pour ce disque-là, je sais qu'il va bientôt rendre l'âme. Ce n'est pas de chance, car, du coup, si jamais mon disque décide de rendre l'âme, mon groupe de volume ne fonctionnera plus et j'aurai perdu toutes mes données. Donc, je vais vouloir récupérer et enlever mon disque sdc1 du groupe de volume. Qu'est ce que je vais faire ? Naturellement, j'aurais tendance à me dire : si j'ai « vg », « extend », « vgcreate » « vgdisplay », j'ai peut-être un « vgreduce », ça marche, j'en ai un. Mon « vgreduce » va réduire la taille du volume groupe. Mais avant, je vais m'assurer d'une chose, je vais faire un « vgdisplay », et avec celui-ci, je vois que mon groupe de volume occupe 13 Go d'espace, si je fais un « pvdisplay », je vais voir que j'ai un disque qui fait 50 Go, un disque qui fait 25 Go mais si je supprime le disque de 50 Go, il y aura assez d'espace pour contenir tous mes groupes de volume puisqu'il n'y en a qu'un de 13 Go, donc, cela tiendra. C'est la première chose à vérifier. Maintenant que je sais que cela fonctionne, que vais-je faire ? Je vais faire «vgreduce », je vais réduire le groupe de volume 1, et je vais supprimer /dev/sdc1 et là, j'ai une petite surprise : il ne veut pas le faire, pourquoi ? Car dans /dev/sdc1, c'est le premier qui a été fait quand j'ai créé mon groupe de volume, c'est là où, physiquement, se trouvent les données. Je vais devoir déplacer mes données du volume physique sdc1 au volume physique sdc2. Pour cela, on a une commande qui est «pvmove », et je vais faire un « pvmove » de /dev/sdc1 vers /dev/sdc2, il va donc prendre les briques de stockage qui sont dans le premier volume physique et il va aller les mettre dans le second. Je vais donc pouvoir enlever mon volume physique, je l'enlève, cela va durer un certain temps donc, je mets en pause l'enregistrement et je reprendrai quand le déplacement sera terminé.

Linux : Les disques et le stockage

Initiez-vous à la gestion des volumes de stockage sous Linux. Abordez les notions de fichier et de partitionnement de disques, découvrez les systèmes RAID, etc.

2h28 (25 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :25 avr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !