Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

Photoshop CC 2017 pour les photographes

Modifier la taille de l'image

Testez gratuitement nos 1343 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
La taille d'image de l'appareil photo n'est pas toujours en rapport avec la finalité de l'image. Apprenez à ajuster la taille de l'image selon sa destination, et maîtrisez les modes de rééchantillonnage de Photoshop.
07:32

Transcription

Dans Photoshop, on exploite directement les pixels capturés par l'appareil photo. Mais parfois les images sont trop grandes ou au contraire manque de résolution. Nous allons voir ici à partir de l'image que j'ai appelé « HR », une image dite haute résolution dans ce sens que si je fais deux clics sur la Loupe, j'affiche avec détails chaque partie de l'image. En appuyant sur « H » maintient enfoncé, je peux cliquer et glisser pour vérifier à chaque endroit la qualité des détails que l'on obtient. Bien sûr, ce qui va m'intéresser maintenant c'est de voir ce que l'on peut faire à partir de ces pixels. Tout d'abord, combien sont-ils ? Dans le menu « Image Taille de l'image » on va retrouver tout ce qu'il faut pour faire de l'image haute résolution, image à moins haute résolution mais de qualité et dans certains cas et bien sûr avec des limites le faite de pouvoir augmenter également la résolution de l'image. Ici, dans le menu « Taille de l'image », je vais pouvoir demander d'agrandir cette fenêtre pour visualiser une zone plus large ou si je le souhaite en venant sur l'image elle-même, je peux cliquer sur le détail que je vois apparaître sur l'écran. Un petit carré me permet de localiser bien le détail. L'idéal est tout de même d'agrandir la fenêtre et de l'exploiter véritablement en plus grand écran. Nous allons nous préoccuper de cette image qui fait 58 Mo et qui représente donc 5540 pixels par 3688 pixels, c'est donc sa taille d'origine qui correspond en donnant la notion de résolution de 300 pixels par pouce, donc 300 pixels sur 2,54 cm et bien on obtient une image qui fait 46 cm par 31 cm exploitable, exploitable en tous cas à la résolution demandée. La case « ré échantillonnage » permet de faire en sorte de recalculer les pixels dans un sens ou dans l'autre. Si on la décoche on voit immédiatement le rapport entre la résolution et la dimension tenant compte du nombre de pixels que l'image contient. Par exemple, si j'ai demandé de passer cette image à 72 pixels par pouce qui a été pendant longtemps la norme des écrans qui est bien sûr maintenant totalement dépassé. On voit que l'image ne fait pas loin de 2 mètres. Si en revanche, je la met une résolution beaucoup plus forte 600 pixels par pouce par exemple, elle ne fait plus que 23cm. Évidemment, avec le nombre de pixel que j'ai ici sont touchés aucune molle et pixels je vais en fonction de la résolution définie avoir une dimension adaptée. Je vais repositionner mes réglages par défaut en appuyant sur la touche « Alt » et appliquant sur la bouton « Réinitialiser ». Je retrouve donc l'image d'origine avec ces 46cm par 31 à 300 points par pouce. J'aimerais de cette image, faire une image plus petite. Je peux donc définir soit une dimension soit la résolution et définir également la dimension d'origine en l'occurrence c'est exprimée en pixels et reste évidemment intéressante à ce titre, mais elle peut exprimer également en centimètres par exemple elle fait bien 46 par 31. Si je voulais la mettre en une autre dimension par exemple à 15 cm de large et bien elle ferait 10 par 15 et je vois le résultat immédiat sur l'image en cliquant avant après, on voit d'ailleurs une différence de rendu puisqu'on peut voir l'image avant sa correction, après sa correction. Le « Rééchantillonnage » c'est-à-dire le calcul des pixels dont on aura besoin en supprimant bien sûr ce qu'il y avait avant. Regardez bien, nous passons de 58 Mo à 5 Mo simplement Si je regarde d'ailleurs en pixels ici, je passe à 1772 pixels seulement par rapport à plus de 5000 de tout à l'heure. Et bien il existe des calculs pour le faire on pourrait dire qu'on retire 1 pixel sur 2 ou 3 pixels sur 4 par exemple, mais bien sûr l'image n'aurait pas le côté lisse qu'on peut avoir en particulier sur le diagonal ou on verrait des marges d'escalier très importantes, Donc toute est relissé avec un algorithme de calcul qui peut être de différent ordre. L'algorithme le plus basique c'est le « Au plus proche ». En l'occurrence, il n'y a pas d'algorithme, là on fait bien ce que je vous dis c'est-à-dire qu'on va supprimer un pixel sur 2 ou 4 ou ainsi de suite. Si je regarde donc de près cette image je peux voir qu'entre l'image, l'image d'origine bien lisse et l'image obtenue on voit qu'on sent très nettement les marches d'escalier. Le principe de lisser va être fait avec du « Bicubique » par exemple ou du « Bilinéaire ». Le « bilinéaire » va regarder les pixels de gauche, de droite, de haut et de bas pour essayer de faire quelque chose de mieux. Comme on peut le constater, c'est moins mauvais, moins marqué au niveau du dessin, mais évidemment c'est toujours quelque chose qui montre les pixels. Attention, là j'ai zoomé évidemment sur l'image. Le « Bicubique » va permettre d'obtenir un résultat meilleur. On va, en effet calculer dans tous les sens par tous les angles pour retrouver la valeur des pixels intermédiaire. Ce que je vous montre là est valable bien sûr dans le cadre de la descente de l'image vers moins d'information mais sera aussi très important dans le cas de l'augmentation. Si je pars par exemple sur cette image mais en basse résolution, basse résolution dans ce sens que si je regarde dans « Taille de l'image », elle ne contient que 600 pixels par 440. C'est une image qui donc au une résolution positionnée à 300 serait de la haute résolution à 5 cm. Si je regarde maintenant à travers cette fenêtre en demandant avec un calcul de ré échantillonnage la positionner « Au plus proche ». « Au plus proche » si je mets mon image à 45 cm, comme vous pouvez les voir, les pixels ont simplement été dupliqués, j'ai 4 puis 8 puis 16 à chaque endroit où j'avais un pixel à l'origine. Si je demande par contre de faire en sorte le travail en façon bilinéaire. On voit que l'image est flou bien entendu parce que l'augmentation est très importante par rapport à l'origine. Si je le mets en bicubique, on voit que c'est déjà mieux bien sûr ça reste floue vue l'importance de l'agrandissement que j'ai demandé mais vous pouvez constater quand même un meilleur résultat en bicubique qu'en bilinéaire. Maintenant, lorsqu'on va monter en ré échantillonnage, on peut lui demander de mettre « Conserver les détails ». Il s'agit bien d'un bi cubique qui va donc faire quelque chose de lisse mais avec une tendance à lisser et redessiner les zones nettes, on renforce donc ces zones effectivement pour obtenir un résultat plus marqué. On a alors une illusion d'une image plus nette quand même dans le respect bien entendu de ce que l'on avait à l'origine qui était ici très pauvre comme on pouvait le voir. Si vous mettez « Automatique » il va bien surprendre le meilleur résultat si vous avez tendance à augmenter le nombre de pixel il va passer en bicubique qui aura le meilleur résultat et renforcer les traits pour essayer de redessiner les choses qui puissent donner l'illusion de quelque chose de nette. Si en revanche vous partez de l'image haute résolution dans le but de la descendre en taille et bien si je lui demande ici de descendre la taille par exemple en le descendant à 15 cm. Le ré échantillonnage automatique se positionne en réalité sur bi cubique plus nette en effet si on fait du bicubique simplement l'image paraîtrait molle et pour renforcer cette perte, il y était repositionné une augmentation de netteté. On voit donc que se redessine correctement les pixels correspondant à la demande sachant que bien entendu avant cela on avait une image à très haute résolution. Je le vois d'ailleurs, si je m'amuse à zoomer dessus. Je retrouve en cliquant dessus une image haute résolution et le résultat qui a été calculer. On voit les pixels apparaître bien entendu ce qui est tout à fait normale puisque cette image ne sera jamais zoomée mais toujours visible à la taille 100 que j'obtiens en cliquant sur le milieu de ce curseur. Voilà donc comment on va pouvoir recalculer les images avec bien sûr une limite d'espoir en montant vers le haut puisqu'on pourra se permettre un petit peu d'agrandissement mais évidemment pas beaucoup, sinon on obtiendra jamais la qualité d'une image dont très haute résolution.

Photoshop CC 2017 pour les photographes

Découvrez les fonctionnalités spécifiques à la correction d'images avec Photoshop. Utilisez Camera Raw, configurez votre espace de travail, réalisez des sélections, etc.

8h05 (101 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :18 janv. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !