Lightroom et Photoshop CC : Gestion et traitement des images

Modifier des images en fusion

Testez gratuitement nos 1298 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Deux modes de fusion permettent d'obtenir des fichiers DNG compilant un panoramique, ou un fichier à gamme de valeurs étendues HDR. Cette méthode est rapide et efficace sans Photoshop.
07:02

Transcription

Après avoir importé les images dans Lightroom, les avoir choisies, avoir effectué sur celles-ci les réglages, les développements, les améliorations nécessaires, on pense avoir fini, avoir fait le tour de ce qui est à faire avec Lightroom. Pas tout à fait, car de plus en plus les fonctions viennent s'intégrer dans Lightroom, là où auparavant il fallait sortir et utiliser Photoshop. On va voir par exemple les fonctions comme le fait de prendre plusieurs images et en réaliser un panoramique, ou encore, d'en réaliser une fusion HDR. Ces fonctions sont maintenant disponibles directement dans Lightroom alors pourquoi s'en priver. Il va être intéressant de travailler dans Lightroom sur ce genre de choses, pour pouvoir aller le plus loin possible en partant, si on est sur des fichiers RAW, ou sur d'autres types de fichiers. Si on est sur des fichiers RAW par exemple de pouvoir conserver les fonctionnalités nous permettant d'aller récupérer le plus possible d'information dans l'image. Ce sera le cas par exemple sur ce panoramique. La première opération que je fais souvent sur ce genre de choses est de regrouper les images. Ici, c'est un panoramique je sélectionne la série d'images et j'appuie sur le raccourci clavier ctrl+G pour grouper mes images. De la même façon, pour un autre panoramique, je sélectionne ma série d'images, ctrl+G, je les groupe. Pareil pour la partie HDR, fusion des images. J'ai ici une série d'images, je la sélectionne, ctrl+G, ce sera pour moi une image finale, de la même façon que cette série d'images les images exposées avec des valeurs différentes, sur lesquelles on va essayer de faire un montage de l'ensemble pour obtenir une seule image mais donnant une très grande dynamique. Je vais donc demander également de les grouper. En fait, j'ai quatre images à faire ici. J'ai bien deux panoramiques et deux fusions. Plutôt que de faire ces fusions dans Photoshop, on va les faire dans Lightroom. Je commence par le panoramique, j'ouvre donc ma série et je sélectionne toute la série d'images. Ici je suis sur des fichiers RAW, qui conservent donc des possibilités de développement importantes. Si par exemple je prends une image et que je passe dans le menu de développement on va pouvoir voir qu'il va être possible en manipulant directement l'histogramme de renforcer les hautes lumières pour donner plus de détails vers le ciel, et peut-être au contraire de ré-éclaircir un peu dans les ombres. Je dénature complètement l'image, je la transforme avec évidemment une interprétation différente. On le voit avec mon majuscule+S qui permet de voir avant et après. L'intérêt est qu'avec un fichier RAW j'ai beaucoup de capacités à faire ce genre de choses, je vais réinitialiser des images ici, et on voit qu'on retombe sur l'image de départ. Et ce qui est intéressant est que le montage réalisé dans Lightroom va me permettre de faire ces corrections, y compris après avoir fait le montage. Je sélectionne donc ces images pour faire un DNG avec. Je déroule mon menu photo, et je demande de fusionner ces images en un panoramique. Le logiciel arrive et me propose trois modes. Là je suis sur le mauvais, je vais choisir le mode sphérique. On va tout de suite voir la création de l'aperçu. Je clique sur cette case pour agrandir. J'ai bien ici une fusion des images permettant d'obtenir ce résultat. Je peux avec le curseur demander de déformer les bords de l'image pour essayer de les intégrer sur le rectangle. Je récupère donc une image complète, ou choisir de recadrer l'image à mon choix et éventuellement, en allant plus tard, refabriquer du ciel par exemple et là ce sera l'affaire de Photoshop. Je clique donc sur recadrage automatique si je veux automatiquement recadrer l'image au plus serré. Je peux espérer aussi trouver un résultat différent avec un autre mode de calcul on peut donc essayer l'un ou l'autre. Comme vous pouvez le voir avec le recadrage, on va donc tronquer une partie de l'image ce sera un choix délibéré à ce moment là. Je clique sur fusionner et la fusion me crée un nouveau fichier compilant ces quatre images en une seule et au format DNG, donc toujours dans le digital négatif, avec des facultés qui me permettront de développer cette image au-delà, en conservant les mêmes possibilités qu'avant, c'est-à-dire que si je viens modifier les valeurs comme je l'ai fait dans la première image, je peux le faire sur l'ensemble de l'image ici. De la même façon si je viens travailler sur les réglages en terme de verticalité que je vais pouvoir gérer au niveau des transformations, je peux prendre des repères et indiquer ici que cette partie-là je la veux absolument verticale, de même que celle-ci, ce qui me permet de redresser les horizons. Voilà un panoramique qui reste avec les capacités de développement d'un fichier RAW, et qui me permet de le faire extrêmement rapidement, sans sortir de Lightroom. Je reviens sur la bibliothèque pour opérer maintenant la fusion HDR. De la même façon ici, je vais pouvoir choisir une des séries d'images et sur cette série, aller dans le menu Photo et faire une fusion directement dans Lightroom, la fusion HDR. La case alignement automatique permet de faire en sorte de ré-aligner les images les unes par rapport aux autres, en cas de différences, et l'on voit d'ailleurs en fonction des niveaux de correction des zones rouges, affichées ici, qui montre les zones sur lesquelles il est intervenu. Je vais demander ici de faire un alignement automatique pour corriger ces différents éléments et puis éventuellement une tonalité automatique. Si je fais cela, je l'obtiens bien ici, je peux aussi demander de fusionner ces images en HDR et quel que soit l'original, qu'il soit un fichier RAW, voire un fichier TIFF comme ici, je vais avoir une dynamique dans le développement qui me permet d'en récupérer un résultat totalement différent. Voilà donc la compilation du fichier en format HDR, elle porte d'ailleurs le nom HDR au bout, et cette image, quand je vais vouloir la développer en passant dans le menu développement, je vais retrouver les facultés de la travailler totalement différemment. Je peux jouer sur son exposition, et cela tout en me disant, « ici je suis brûlé, je vais donc pouvoir aller chercher la matière correspondante. » On va donc pouvoir, en dosant les choses comme on veux, retravailler globalement le comportement de cette image, dans son interprétation avec une faculté évidemment à avoir les ressources nécessaires pour avoir une image complète, et de qualité. Voilà donc ces deux modes de fusion autorisés maintenant directement dans Lightroom, qui m'évitent d'aller le faire dans Photoshop. Pour autant, on pourra bien sûr toujours le refaire avec les fonctions de Photoshop si nécessaire.

Lightroom et Photoshop CC : Gestion et traitement des images

Passionnés d’images, tirez parti de l'utilisation conjointe de Photoshop et Lightroom lors du traitement de vos images ! Importez, classez et retouchez efficacement vos photos.

3h04 (32 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !