Migrer de Windows Server 2012 et 2012 R2 vers Windows Server 2016

Migrer le service DNS à partir d'un fichier de zone DNS

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Que vous souhaitiez migrer vos serveurs DNS BIND ou Microsoft, les fichiers de zone sont compatibles. Ainsi, vous pourrez basculer simplement les données d'un serveur à un autre.
07:23

Transcription

Nous allons voir que nous allons pouvoir migrer un serveur « DNS » de plusieurs façons. La première façon : la « mise à niveau d’un serveur « DNS », « j’upgrade », tout simplement, je mets à niveau le système d’exploitation, donc serveur, et automatiquement, mon fichier de zone et mon serveur « DNS » seront mis à jour. Deuxième possibilité : le « déplacement de fichiers de zone ». Troisième possibilité : la « migration de zone », à partir de serveurs autres que du « Windows », et enfin la « migration des zones » à partir de serveurs « Windows ». Voyons donc, la première possibilité. Le « déplacement de fichiers de zone ». Alors, non, je ne vais pas vous faire de mise à niveau d’un serveur directement, il suffit juste de mettre à niveau le serveur, et le service « DNS » va automatiquement se mettre à niveau. Donc là, on va attaquer directement le « déplacement de fichiers de zone », donc j’ai ici un fichier de zone, que j’ai récupéré et déjà renommé, d’un service « DNS », pour le domaine « example.com », donc je l’ai déjà renommé correctement en « example.com.dns », on peut aller regarder ce qu’il y a dedans, ici. J'ai déjà fait du ménage, puisqu’ il faut déjà, dans un premier temps, faire un petit peu de ménage, un petit peu tri. Mais ne garder que les enchevêtrements qui vous intéressent. Donc je vais récupérer quoi ? Je vais récupérer, tout simplement, ici, la directive de « SOA », ainsi que l’ensemble des données, entre autres, qui correspondent aux « serveurs de noms » qui hébergent cette zone. Notamment le « serveur de noms » principal. Et dedans, je vais retrouver l’ensemble des données de « durée de vie par défaut », d’« expiration », de « réitération », de « réactualisation », le numéro de série de la zone, également ici. Et dedans, je vais récupérer, l’ensemble de mes enchevêtrements, que je vais pouvoir, justement, récupérer, maintenant, dans mon serveur « Windows ». Alors, pour récupérer ce fichier, eh bien ici ce que l’on va faire c'est que je vais changer, tout simplement, le nom du nouveau serveur. Donc, moi je vais mettre le mien : « VM-AD-02 », ici, c’est le nom de mon serveur, alors « .MIGRATION.NET.» et surtout vous gardez le point, à la fin, il ne faut surtout pas le supprimer ce dernier point, ce n’est pas une erreur. Donc, j’enregistre ce fichier, je n’ai plus qu’à le coller, ici, tout simplement, dans mon dossier. Donc le dossier utilisé par le service « DNS » se trouve dans le dossier « Windows », dans le « system 32 », ici, et dans le sous-dossier qui s’appelle « DNS », ici, voilà, je vais pour voir coller directement le fichier, voilà, il est bien collé à cet endroit, au bon endroit, en tout cas. Et je vais pouvoir, maintenant, à travers la console de gestion du service « DNS », « Fichier », « DNS » ici, donc, voilà, ici, mon serveur « DNS » avec l'ensemble des zones de recherche directe, je vais pouvoir, ici, créer une nouvelle zone. Et dans cet assistant de création de nouvelles zones, je fais une zone principale, c’est ce qui m’intéresse, qui s’appelle « example.com », ici, suivant, et je ne vais pas créer de nouveaux fichiers, je vais utiliser le fichier existant, qui est déjà dans le bon répertoire. « Suivant ». J’autorise, à la fois les mises à jour « dynamiques, sécurisées et non-sécurisées », terminé, et je valide. Et voilà ma zone qui vient d’être intégrée, ici, dans mon serveur « DNS ». Donc, je retrouve quoi ? Je retrouve le « SOA », qui correspond bien à mon serveur que j’ai rectifié, à la main. Et je retrouve tout simplement, ici, les enchevêtrements, que j’avais dans mon fichier, entre autre. Et maintenant, je vais aller pouvoir visualiser, bien évidemment, l’ensemble des propriétés de cette nouvelle zone, je vois bien qu’elle est en cours d’exécution, c’est une zone de type principale, donc elle prend en charge les mises à jour « dynamiques, sécurisées et non-sécurisées », et je vais retrouver le « SOA », avec le numéro de série. Vous voyez, je peux l’« incrémenter » sans aucun soucis, et dans les « serveurs de noms », eh bien, je peux rajouter le nom de ma machine « VM-AD-02 », ici, « résoudre », « OK », « Modifier », voilà, « MIGRATION.NET », donc on lui donne le nom complet. Le nom est valide, il a été résolu. Et de rajouter également, « VM-AD-01 », donc mon premier serveur, potentiellement, ou mes autres serveurs de noms qui vont récupérer cette zone. Donc après, je n’ai plus qu’à rajouter autant de serveurs de noms qui vont hébergés cette zone dans ce fichier de zone. Donc annuler, je ne vais garder que la principale, « oui », voilà. Donc, cette zone a été modifiée, maintenant, eh bien, je récupère, ici, mon « serveur de noms (NS) », dans l’enchevêtrement type « NS », qui prend la valeur, ici, du serveur que j’ai spécifié. Alors, si je vais regarder, alors, je vais récuser, si je vais regarder à l’intérieur de ce fichier, et que je fais « modifier », on va attendre un peu, il y a un petit délai entre le moment où dans l’interface graphique, bien évidemment, ici, ici, l’enchevêtrement est créé, et le moment où, réellement, la donnée est inscrite, en fait, tout simplement dans le fichier en lui-même. Donc, on va attendre deux secondes, qu'il ouvre, on va juste réactualiser, vérifier. Cela devrait arriver, il se passe quelquefois un petit peu de temps, ici, en fait, le service « DNS » n’écrit pas directement, à chaque fois que vous validez, dans ce fichier de données. En fait, il n’écrit qu’à intervalle régulier, pour pouvoir justement mettre à jour ces enchevêtrements. Alors, on va essayer de forcer un enchevêtrement, si je prends celui-ci « NS1 » et on va le changer en « 13.89 », « OK ». Et on va aller vérifier, « Modifier », là on voit qu’effectivement, maintenant, ce fichier a été modifié, vous voyez, même la structure complète a été modifiée. Microsoft, maintenant, le serveur, le service « DNS » Microsoft a écrit, à l’intérieur de ce fichier, et je retrouve bien l’ensemble des données que j’avais précédemment, sauf qu’il a réécrit entièrement le fichier, proprement, tout en conservant, ici, l’ensemble des enchevêtrements, bien sûr, comme je l’ai mis, tout à l’heure. Alors, vous voyez que la modification que j’ai faite n’est pas encore intervenue dedans. Par contre, il a bien écrit, tout simplement, ici, les enchevêtrements associés, notamment celui du « Serveur de noms » qui va héberger cette zone. Donc, voilà déjà, comment migrer, à partir d’un simple fichier de zone classique « Bind ». Un service « DNS » vers un serveur « Windows ». C’est la méthode la plus simple, sachant que les services « DNS » de Microsoft respectent, justement, l’ensemble des « RFC », des « Request for command » qui sont totalement compatibles avec l’ensemble des services « DNS » que l’on peut retrouver chez d’autres éditeurs.

Migrer de Windows Server 2012 et 2012 R2 vers Windows Server 2016

Assimilez les processus de mises à jour des infrastructures Windows Server. Procédez à la migration des services d’annuaire Active Directory, d’adressage dynamique, etc.

1h42 (20 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !