Linux : Les réseaux

Mettre en place les routes persistantes

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Découvrez dans quels fichiers mettre les routes statiques. Ensuite, vous les ajouterez à votre distribution GNU/Linux.
05:16

Transcription

Les routes statiques que je viens de rajouter sur ma Debian et sur ma CentOS, je les ai ajoutées dynamiquement. C'est-à-dire que je les ai rajoutées pendant le fonctionnement de la machine. Si jamais la machine s'éteint, si jamais je redémarre la machine, ces routes vont disparaitre parce qu'elles ne sont pas enregistrées en dur. Dans quel cas, vais-je devoir enregistrer ces routes dans des fichiers ? Quand la configuration de mon réseau est une configuration statique dans des fichiers. Ici, j'ai reconfiguré ma distribution Debian pour que si jamais je fais un ip addr show eth0 je vois bien que je ne suis pas dans le cas d'une configuration dynamique. Mon adresse IP ici est une adresse IP statique, je ne suis pas en dynamique, il n'y a pas de durée de validité de mon adresse IP parce que j'ai fait un fichier qui contient les informations du réseau. Dans le cas où je suis avec du DHCP, je n'ai pas à m'en préoccuper parce que le serveur DHCP va m'envoyer les routes nécessaires. Dans le cas de mon serveur Debian, ici où je ne suis pas en DHCP, le fichier que je vais devoir éditer et qui va contenir les routes, c'est le fichier de configuration des différentes interfaces. Si je vais voir /ect/network dedans, j'ai mes différents fichiers et j'ai notamment mon fichier interfaces Si je fais cat interfaces qui me définit mon interface de loopback et qui m'inclut tous les fichiers contenus dans le répertoire /etc/network interfaces.d Dans ce répertoire-là, ls interfaces.d j'ai un fichier eth0 qui est le fichier qui va décrire ma configuration réseau, qui va me dire que j'ai la 192.168.10.5 Je vais effacer ma page, je vais aller dans le répertoire interfaces.d j'efface à nouveau et je vais éditer sudo vi eth0 ce fichier-là. Dans ce fichier, pour le moment, je n'ai que quelques paramètres, je vais ajouter des commandes qui seront lancées d'une part juste après que l'interface soit activée, d'autre part juste avant que l'interface soit désactivée. La première commande va ajouter ma route, la deuxième, comme je vais désactiver l'interface, va supprimer ma route. Pour cela, je vais ouvrir une nouvelle ligne O comme je suis en vi tabulation pour que ce soit un peu joli et je vais taper la commande suivante : post-up donc juste après l'activation de mon interface, je lance la commande qui ajoute la route, c'est la même commande que celle que j'ai tapé dans le terminal tout à l'heure. IP route add 10.0.2.0/24 donc le réseau dans lequel se trouvera CentOS pour le joindre, on passera via la machine 192.168.10.253 Entrée, je rajoute à nouveau une tabulation pour aligner mon texte et là, pre down juste avant de désactiver ma route. C'est une nouvelle commande que l'on n'a pas vu mais on va voir qu'elle est simple, ça va être ip route et puis je vais supprimer la route donc, ça va être del suivi du nom de la route que je vais supprimer, je ne suis pas obligé de mettre le via, juste la destination 10.0.2.0/24 ce qui va faire que, quand l'interface va s'arrêter, juste avant de l'arrêter, il va supprimer la route qu'on avait rajoutée. Donc là, je suis content de moi, je peux faire Échap :w pour enregistrer les données, :q pour quitter, et maintenant, quand ma machine va redémarrer j'aurai automatiquement ma route d'activée. Je vais redémarrer la machine pour voir cela. sudo reboot et on va voir l'état des routes dans quelques instants. Voilà, ma machine vient de redémarrer. Si je tape la commande uptime, il va me dire que cela fait 0 minute qu'elle fonctionne et si je regarde les différentes routes ip route je vois que j'ai cette nouvelle route 10.0.2.0/24 qui a bien été activée lors du démarrage de ma machine. Sur la CentOS, comment cela fonctionne ? Allons voir. Sur la distribution CentOS, je vais pouvoir définir différentes routes par défaut, également dans des fichiers et je vais pouvoir définir ces routes-là dans des fichiers liés aux interfaces. Pour ça, on avait vu que notre configuration était dans /etc/sysconfig/networkscript donc je vais y aller. J'ai différents fichiers qui sont présents et là, je vais rajouter le fichier route -enp0s3route -le nom de l'interface. Là, je l'ai déjà fait pour l'illustrer pour qu'on puisse bien le voir mais c'est le fichier que je vais rajouter dans lequel je vais pouvoir définir ma nouvelle route. J'efface la page et je vais éditer ce fichier. Je fais sudo vi route -enp0s3 et, là, je l'avais marqué juste avant 192.168.10.0/24 se fait via la 10.0.2.253 :w pour enregistrer, :q pour quitter, et à partir de maintenant, lorsque ma machine CentOS va redémarrer la configuration des routes que je viens de rajouter sera également prise en compte.

Linux : Les réseaux

Maîtrisez la configuration des réseaux sur Linux. Mettez en place une configuration adaptée aux serveurs, et abordez le Network Manager, plus adapté aux postes de travail.

2h20 (26 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Thématiques :
IT
Administration réseau
Spécial abonnés
Date de parution :7 mars 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !