Raspberry Pi : Utilisation des périphériques externes

Mettre en œœuvre la liaison I²C

Testez gratuitement nos 1251 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Vous allez passer en revue la bibliothèque toute faite qui vous est proposée. Elle prend en charge le protocole en script Python.
07:52

Transcription

Concernant la présentation du matériel, nous avons notre Raspberry avec notre T copper, et pour le coup, là, nous avons alimenté entièrement notre ligne en 3,3 volts. Donc, vous voyez le fil orange qui est ici, et le GND ici, et nous avons fait un pont, en fait, pour pouvoir alimenter nos différents capteurs. Nos capteurs sont ici, donc il s'agit bien des MCP9808 où nous avons les broches A0, A1 et A2 qui sont disponibles. Donc, il faut absolument alimenter tous ces capteurs au niveau du VSS et du VDD, enfin, du ground et du 3,3 de l'alimentation. Donc, c'est pour ça que forcément ça fait un petit peu paquet de fil entremet. Alors, maintenant, si on arrive à regarder, ici, par défaut, je n'ai rien connecté sur A0, A1 et A2. Ça veut dire que l'adresse par défaut sera en hexadécimal 0,18. Ici j'ai connecté A1 au plus de l'alimentation. Donc, cette fois-ci ça veut dire que je vais y arrêter de l'adresse un A, et enfin, pour le dernier qui est ici, alors, c'est un peu là, comme rousse. Mais j'ai connecté en fait le fil noir qui est ici, au plus de l'alimentation sur la broche A0. Et, donc, vu que c'est A0, il va y arrêter de l'adresse 0X19. Donc, voici comment se présentent nos trois Capteurs de température. Donc, faites bien attention à l'ordre du câblage ; vous aurez peut-être tendance à viser à côté au niveau des trous. Et vous voyez qu'ici nous n'avons que trois capteurs de température, ce qui n'est pas non plus la Bérézina. Alors, soyez soigneux sur votre câblage, et c'est de respecter la couleur des fils. La couleur ici ne correspond pas à celle du diaporama, mais je n'ai pas trop de choix. Donc, essayez d'être homogène et vérifiez plusieurs fois votre montage pour éviter tout incident. Dans cette vidéo, pour mettre nos capteurs en fonction le plus vite possible, nous allons nous rendre sur ce site. En effet, la communauté étant très active, il y a des librairies toutes faites qui sont prêtes à l'emploi et qu'il n'y a plus qu'à modifier, et c'est ce que nous allons faire. Alors, ici, cette bibliothèque est faite pour l'utilisation que d'un seul capteur de température, donc, un maître, un esclave. Est-ce que c'est très logique que de n'avoir qu'un maître et un esclave ? Pour moi, ça ne l'ai pas, donc, on va modifier le programme, ce qui va nous permettre en fait d'avoir trois esclaves qui seront nos trois capteurs de température. Donc, pour cela vous allez tout d'abord aller dans le Terminal, et puis vous allez lancer « sudo apt-get install python-smbus ». Une fois que ceci est fait, vous allez lancer « sudo apt-get install i2c-tools », et puis après il n'y a plus qu'à faire du copier-coller, en fait, des instructions qui sont données ici. Donc, vous voyez que si je réduis la fenêtre, j'ai fait déjà ceci, ensuite, j'ai créé un répertoire, comme on me l'a demandé, et après j'ai demandé d’installer le Setup. Dans la suite, ici, on vous demande de créer un répertoire exemple et de mettre dans ce répertoire exemple Simpletest ; c'est ce que j'ai fait. Donc, c'est des exemples : « sudo python simpletest.py ». Donc là, j'ai pu qu'à lancer, une petite erreur de ne pas... oui, parce que je dois lancer le Simpletest depuis l'exemple. D'ailleurs, si je veux vous montrer l'arborescence, voilà. Alors, l'arborescence, en fait, elle est ici. Donc, vous avez Adafruit, et puis, en fait, vous avez tout ce que vous avez pu installer comme package, en fait, importé, et vous avez le fichier exemple, et le fichier exemple, en fait, il est ici. Alors, attention, ce fichier exemple là, pour le coup, on va pouvoir l'ouvrir tel quel, puisqu'il a été écrit en Python 2. Donc, Python 2 étant pris en charge, naturellement. Vous voyez que là nous sommes avec, en fait, le Simpletest d'origine. Voyons un peu si ça fonctionne, donc, je fais un Run. Notre capteur fonctionne très bien. Maintenant, si je veux donc pouvoir l'utiliser pour plusieurs capteurs, alors, je vais le faire même, et puis, je vais ouvrir celui-ci que j'ai seulement en fait un petit peu customisé. Alors, en fait ce qu'il faut savoir, c'est qu'il suffit de mettre censeur ici en commentaire, et après vous créez en fait censeurs 1, 2, 3, qui sont des objets hérités avec des paramètres qui sont les adresses, et c'est le Bus numéro 1. Si vous avez deux Bus, deux Bus I2C sur la Raspberry, dont un qui est dédié à [inaudible]. Mais ça, nous n'aurons pas de temps d'aborder le sujet. Maintenant, ça me dit : « Oui, mais comment je peux savoir que ces adresses correspondent aux adresses physiques là je viens effectuer ». Donc, pour ça, il suffit de relancer le Terminal et puis d'aller voir dans « i2cdetect », et en fait, en fonction de ce que vous avez câblé, vous voyez que vous avez en fait vos trois capteurs de température que j'ai laissés par défaut laissant les broches A0, A1 et A2 en l'air, et puis après j'ai connecté simplement A0 à un potentiel de plus VDD, et puis après A1 à un potentiel de plus VDD. Si j'avais mis, par exemple, A1 et A0 à plus VDD, dans ce cas-là j'aurais obtenu l'adresse NB. Voilà en ce qui concerne les explications. Après, rien de plus simple, en fait, il suffit de faire un copier-coller, et à notre objet qui était instancié ici, en fait, lui remettre les mêmes fonctions. Donc, évidemment on ne rentre pas du tout à l'intérieur du protocole, mais ça permet de pouvoir démarrer, avoir une base d'origine. Donc, à partir de là, moi, j'ai mis sur la version originale, je l'ai mis en commentaire, j'ai pu faire du copier-coller, et puis mettre les arrêts en fait, de mettre différents capteurs, vous voyez, 18, 19, un A, 8, 19, un A, donc, ça sort trois, etc. Donc, voyons un peu, si cela fonctionne. Voilà, donc, depuis le Shel, j'ai mes 14 températures Évidemment, ils sont à proximité de la température elle-même. Vu que les capteurs de température sont à proximité, forcément ils ont tous la même température, ou à peu près, donc, là, je m'amusais en mettant doigt sur un des capteurs, vous voyez, par exemple, celui qui a une adresse à haut, bon, il monte à 31 degrés, je pense pas faire beaucoup plus. J'ai déjà 28 degrés ici, à l'intérieur du studio. Donc, voilà, et puis, pour vous montrer que ça marche aussi pour un deuxième, je mets mon doigt sur le deuxième, voilà, vous voyez, il n'y a aucun problème. Donc, j'espère que grâce à ce petit code, ça vous permettra de démarrer, d'appréhender, donc, le protocole I2C. Ça chante que tous les sources sont disponibles sur internet, sur ce même site.

Raspberry Pi : Utilisation des périphériques externes

Communiquez avec le monde extérieur avec votre Raspberry Pi 2. Appréhendez l’utilisation des périphériques externes pris en charge au travers des protocoles I²C et SPI.

2h11 (24 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :24 mars 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !