Améliorer sa vitesse de lecture

Mesurer son champ visuel

Testez gratuitement nos 1324 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Après avoir défini ce qu'est le champ visuel, vous allez découvrir une expérience pour mesurer le vôtre.
03:59

Transcription

À moins d'avoir une pathologie sévère des yeux comme une DMLA ou un glaucome, on a tous à peu près, les mêmes capacités de perception. En théorie, on est tous disposé à développer de la même façon un large éventail de vision. Nos limites sont celles que nous impose notre constitution physique et elle ne varie pas beaucoup d'un individu à un autre. On a presque tous deux yeux valides implantés à peu près au même endroit sur notre visage donc pas d'excuse. Un enfant qui apprend à lire par la méthode syllabique, va concentrer son regard sur une ou deux lettres. Il va faire abstraction de tout ce qui entoure toute cette petite partie de texte. On ne lui apprend à n'utiliser que sa vision centrale. Un lecteur occasionnel, pour ne pas dire médiocre, va quant à lui, fixer un mot à la fois. Son champ de vision reste très limité. Un bon lecteur va saisir en une fixation environ cinq mots et il rebondira plus rapidement vers le prochain groupe de mots. Un excellent lecteur, un lecteur rapide, va fixer et se souvenir d'un paquet de mots plus importants sur plusieurs lignes. Le schéma que vous pouvez voir ici, symbolise l'utilisation du faisceau de vision chez un lecteur plutôt lent et un lecteur rapide. On a représenté par un point, chaque fixation du lecteur, c'est-à-dire là où son regard s'arrête pour enregistrer l'information. Tout autour les ellipses aplaties représentent le faisceau actif de vision c'est-à-dire l'ensemble des lettres que le lecteur saisie en un coup d'oeil lors de chacune de ses fixations. Vous pouvez constater que chez le lecteur lent ses ellipses sont un peu moins larges mais surtout beaucoup plus fréquentes et rapprochées. Elles se chevauchent en leurs extrémités là où la vision se trouble légèrement comme si le cerveau ne faisait pas confiance à l'oeil pour avoir retenu correctement et du premier coup ces données périphériques. Quelle perte de temps. Chez le lecteur rapide, en revanche, les ellipses un peu plus élargies sont surtout beaucoup plus efficacement réparties. Moins préoccupé de savoir s'il a correctement enregistré tel ou tel mot, le cerveau impose à l'oeil d'aller de l'avant. Cela permet de réduire le nombre de fixations mais pas au détriment du nombre de mots réellement lus. En considérant que dans la langue française les mots ont en moyenne cinq ou six caractères, on estime à quatre ou cinq le nombre de mots qu'on peut facilement assimiler en une fixation autant que ce ne soit pas les mêmes mots que ceux que l'on vient de lire. Un truc sympa à faire : vous pouvez avoir une idée de l'étendue de votre champ visuel en vous soumettant à cette petite expérience. Levez-vous, fixez un point droit devant vous puis étendez vos bras de chaque côté avec votre index en l'air comme cela. Rapprochez lentement vos mains vers l'axe de votre corps, et arrêtez vous dès que vous voyez vos deux index. La distance qui les sépare, c'est celle de votre vision horizontale. Vous voyez vos doigts alors que vos bras sont complètement écartés ? Pas étonnant. Votre vision périphérique est finalement très large. Faîtes la même chose maintenant en mettant un main au dessus de votre tête et l'autre sous la ceinture et en les déplaçant progressivement vers votre poitrine. Stop. Vous obtenez la hauteur de votre vision verticale Elle est presque aussi large. En fait elle est seulement restreinte en hauteur par la protubérance de votre arcade sourcilière. Pour la lecture, on a appris à n'utiliser que notre vision centrale. Or dans la vie de tous les jours, notre système cerveau-oeil fonctionne essentiellement sur la vision périphérique. C'est-à-dire que environ 80% des informations que notre oeil envoie au cerveau proviennent des contours de notre champ de vision. On se prive en théorie de 80% de notre potentiel. Je vous propose par conséquent de creuser cette piste d'amélioration.

Améliorer sa vitesse de lecture

Optimisez le temps passé à lire quotidiennement des documents. Dévorez des textes en un temps record et multipliez ainsi vos connaissances personnelles et professionnelles.

1h52 (32 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :10 févr. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !