Découvrir le cloud computing : Le stockage

Mesurer l'implémentation

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Nos habitudes d'utilisation indiquent que nous allons choisir un type bien précis de stockage. Voyez les choses à faire avant de vous décider pour le type de cloud adapté à vos besoins.
05:29

Transcription

Voyons à présent comment définir l'implémentation. On s'est décidé pour le stockage cloud. Nos habitudes d'utilisation indiquent qu'on va choisir un type bien précis de stockage. On élabore un plan pour passer à l'action. Alors allons-y, c'est parti ! Quelles sont les choses à faire ? Primo, il faut comprendre son activité. On doit identifier les problèmes à résoudre dans le cadre de l'activité de l'entreprise. Les services IT considèrent les problèmes commerciaux comme des problèmes techniques. Or, bien souvent, les deux n'ont pas de rapport. Il faut comprendre qu'on est au service de l'entreprise et de ses processus métiers. Quels sont nos problèmes commerciaux ? En quoi la migration du stockage apportera-t-elle une valeur ajoutée à l'entreprise ? Secundo, il faut se baser là-dessus pour comprendre la croissance. Quand nous comprenons la direction que prend notre activité, nous comprenons comment l'accroître en fonction de nos composants de stockage. Comprendre les processus métiers, savoir comme l'entreprise va évoluer, connaître ses attentes en termes de croissance de l'activité et d'orientation stratégique, savoir si elle va acquérir des sociétés, lancer des gammes de produits, recruter de nouveaux employés… tout cela influe sur la capacité dont vous avez besoin en matière de stockage cloud. Tertio, examinez le stockage cloud, non cloud et spécial. Adoptez une approche globale. À trop vouloir vous axer sur le stockage cloud, vous pourriez ne pas résoudre votre problème. Vous devez comprendre votre activité et l'évolution de vos exigences informatiques, puis vous concentrer sur les systèmes cloud, les systèmes non cloud, les systèmes sur site et tout type de stockage spécial envisageable, qu'il soit question de machines de base de données, de traitement de base de données haut débit dans les systèmes de mémoire ou autre. On trouve toujours ce genre de chose dans une entreprise. Il ne s'agit donc pas juste d'exploiter du stockage cloud, comme nous l'avons vu dans les vidéos précédentes, mais de prendre en charge les besoins spéciaux des systèmes de traitement de données tout en accompagnant au mieux la croissance des systèmes sur site. N'oubliez pas que, généralement, vos systèmes internes ne disparaîtront pas avec l'adoption du stockage cloud. Simplement, vous en utiliserez moins. Vous devrez donc encore les gérer, maîtriser leur croissance et faire les projections connexes, comme vous le faites dans le cadre des systèmes cloud. Donc voici quelques conseils. Il faut cerner son taux de croissance. Au fond, cela se rapporte à votre entreprise. Le comportement de l'entreprise, les attentes de l'entreprise, l'orientation de l'entreprise… tout cela a un lien avec l'accroissement de votre capacité. L'un des avantages du cloud est que vous n'avez pas à beaucoup vous impliquer ni vous faire de souci. Vous devez surtout comprendre que le cloud peut s'étendre, comme votre entreprise. Mais cela aura un prix pour vous. Par conséquent, vous devez veiller à affecter les fonds requis et à savoir combien d'argent vous dépenserez en matière de stockage cloud à l'avenir. Il faut cerner ses habitudes d'utilisation. Vraiment, j'insiste. Que fait l'entreprise ? Comment exploite-t-elle le stockage ? Qu'est-ce qui est important pour l'entreprise ? Autrement dit, comment définit-elle la valeur au sein des systèmes de stockage et quel usage fait-elle de ces systèmes ? S'agit-il d'applications, de machines ? Vous pouvez avoir un atelier qui génère plusieurs téraoctets de données par jour ou bien des défenseurs de l'IoT (Internet des objets) qui sont connectés à ces appareils. Tout cela doit être compris et intégré dans votre plan. Il faut connaître le coût de chaque type de solution. Nous avons déjà évoqué le sujet des coûts et le fait qu'ils soient amenés à évoluer au fil du temps. Il faut savoir que vous n'allez pas vers moins de complexité financière en passant au cloud computing ; au contraire, vous allez vers plus de complexité financière, car les diverses approches et les diverses solutions cloud sont facturées différemment. Ce sont les services dont vous pensez avoir besoin dans le cloud et ceux que vous exploitez qui détermineront vos coûts. Or, c'est quelque chose de dynamique et d'évolutif qui se révélera très difficile à gérer. Il faut donc mettre en place des systèmes, tels que la comptabilisation de l'utilisation, pour veiller à prendre cela en considération et à ne pas effectuer plus de dépenses que nécessaire. Enfin, il faut élaborer un plan viable sur trois ans, au moins. Vous devez avoir un plan qui ne couvre pas seulement les six mois à venir, ni même l'année à venir, mais les trois ans à venir en ce qui concerne le stockage et son évolution. Il doit faire état du périmètre du stockage sur site, des migrations qui seront programmées, des sommes qui seront dépensées, de la capacité dont vous disposerez pour l'année 1, pour l'année 2 et pour l'année 3, de la source de cette capacité, de l'origine de la demande ainsi que des divisions de l'entreprise qui consommeront les services de stockage en question. Donc le modèle économique reste simple. On a les exigences, on a les intrants, on a les options (ici, celles de trois fournisseurs), on a les coûts du cycle de vie. Et enfin, on a le comparatif des coûts pratiqués par les différents fournisseurs. Ces feuilles de calcul sont issues de projets réels pour lesquels on a étudié des options de stockage réelles ainsi que les coûts potentiels en fonction des habitudes d'utilisation de l'entreprise en question. On a estimé les coûts du cycle de vie et on a comparé les coûts en général, puis on a dressé un tableau répertoriant toutes nos exigences, tant nos exigences techniques que nos exigences commerciales, ainsi que les coûts qu'elles représentent. Vous devez effectuer ce type d'analyse détaillée pour identifier la solution ou l'ensemble de solutions qu'il vous faut. Souvent, vous pourrez faire appel à deux ou trois fournisseurs pour obtenir les systèmes de stockage dont vous avez besoin. Mais il faut une analyse détaillée comme celle-ci pour trouver la réponse que vous cherchez. Ce n'est pas très long, mais cela requiert de la concentration, car il faut rassembler quelques informations au préalable. L'essentiel étant vraiment de comprendre l'activité de votre entreprise.

Découvrir le cloud computing : Le stockage

Découvrez les bases du stockage : sa planification, sa budgétisation et sa sécurité, ainsi que trois cas d'utilisation abordant la journalisation et d'autres sous-systèmes de gestion du stockage.

1h09 (23 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Spécial abonnés
Date de parution :19 juin 2018

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !