Linux : Les disques et le stockage

Manipuler les fichiers de périphérique

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Certains fichiers servent d'interfaces aux périphériques. Dans cette vidéo, vous apprendrez à manipuler les fichiers de périphérique.
05:45

Transcription

Enfin, j'ai un autre type de fichier qui existe qui, lui, va jouer le rôle de fichier d'interface pour accéder aux périphériques. Pour cela, je vais revenir sur mon grand terminal, j'efface la page en faisant Ctrl + L et je vais aller me promener dans le répertoire /dev Dev veut dire « device » comme périphérique et, là-dedans, j'ai plein de fichiers qui correspondent à des périphériques qui sont dans la machine. Typiquement, puisqu'on va s'intéresser au stockage, le premier disque dur va avoir comme nom, ici, sda Ce fichier sda, je vois que c'est un fichier de type b cette fois donc c'est encore un autre type de fichier qu'on rencontre. Le type b veut dire quoi ? C'est un fichier périphérique de type bloc, cela veut dire qu'il existe d'autres types. Fichier périphérique de type bloc veut tout simplement dire que sda correspond à un périphérique de stockage, tout simplement. L'intérêt est qu'ici, je suis « root » sur la machine, en étant « root », je pourrais aller regarder les données qui sont sda. Je ne vais pas faire un cat de sda parce que j'ai un disque dur qui fait 40 Go et, du coup, il m'afficherait 40 Go de données à l'écran, j'en ai pour un petit moment et puis ça n'a pas grand intérêt. A la place, je vais tenter d'aller chercher le contenu d'un fichier. Par exemple, avec la commande « tail » je vais afficher la dernière ligne du fichier /etc/shadow Le fichier contient le mot de passe de l'utilisateur démo et je vois que la ligne commence par : demo :$6$ donc je vais utiliser la commande « grep » pour voir si je peux afficher la ligne qui commence par demo :$6$ mais pas dans le fichier /etc/shadow directement au niveau du fichier qui contient le disque dur. C'est un peu tordu comme méthode mais ça va permettre de voir que si jamais j'accède à ce fichier sda j'accède aux données qui sont sur le disque dur. J'y accède vraiment à bas niveau, il n'y a pas de notion de fichier à ce niveau-là, ce sont les données brutes. Pour cela, je fais un « grep » il faut que je fasse option -a parce que sinon il va me dire : c'est un fichier binaire donc je ne t'affiche pas la ligne Moi, je veux qu'il m'affiche la ligne donc je fais un -a et puis je vais donner l'expression rationnelle qui correspond à ce que je veux voir affiché et notamment : demo : il faut que je mette un antislash devant le $ sinon il sera interprété comme quelque chose, notamment comme la fin de la ligne, donc \$6\$ je ferme mon apostrophe et là il va me rechercher cette scène-là demo : \$6\$ les antislashes devant les dollars me permettent de bien avoir le caractère dollar. Je vais rechercher cela dans le fichier sda. Là, qu'est-ce que je vois ? Je vois qu'il me l'affiche deux fois, c'est-à-dire que cette fois, il a été capable de me retrouver cette ligne-là à deux endroits, dans le disque dur à proprement parler. Là, le « grep memoire epuisee » c'est qu'il n'a pas pu aller chercher plus loin à un moment donné, il y a eu une ligne qui dépassait la quantité de mémoire qu'il y avait dans la machine. J'ai pu, avec cette manipulation, voir que je peux aller chercher des données sur le disque dur, directement, j'ai accès aux octets qui sont sur le disque dur. SI je veux voir le huitième octet qui est sur le disque dur, je vais voir le huitième octet du fichier sda. Dernière manipulation que je vais faire au niveau des fichiers c'est qu'il y a encore d'autres types de fichiers qui existent. Je vais effacer ma page, je suis toujours dans le répertoire /dev et je vais aller dans le répertoire /dev/input cette fois. « Input » veut dire entrée et, ici, j'ai différents fichiers qui apparaissent et notamment un qui va m'intéresser et qui est le fichier de la souris. La souris n'est pas un périphérique de stockage, il ne sera pas de type bloc. Si je fais un ls -l de mouse0 je vais voir qu'il est de type c Ce type c veut dire que c'est un fichier périphérique de type caractère. On avait vu que sda était un fichier périphérique de type bloc, celui-là est un fichier périphérique de type caractère. La différence entre les deux, c'est que les fichiers périphériques de type bloc sont des périphériques de stockage, uniquement. Les autres types de périphériques, les autres périphériques que l'on va rencontrer sont des périphériques de type caractère. Pour les puristes, on peut rencontrer un fichier périphérique de stockage en mode caractère, je ne vais pas rentrer dans les détails dans ce cours mais ce fichier-là, en l'occurrence, pour la souris, est un fichier de type caractère. L'intérêt est que, si on affiche son contenu : cat mouse0 il ne me rend pas la main tout simplement parce qu'il n'y a pas de données qui arrivent dans mouse0 et qu'il reste connecté sur le périphérique. Si jamais je débranchais ma souris, à partir de ce moment-là, il me rendrait la main parce qu'il n'y aurait plus de périphérique souris. Là, la souris est toujours là et il attend que des données apparaissent. Regardez ce qui se passe quand je bouge mon curseur de souris, quand je le bouge, des données apparaissent. Il essaye d'afficher ces données, on ne les affiche pas normalement, elles servent à faire bouger le curseur de la souris au bon endroit mais je vois qu'en regardant le contenu d'un fichier simplement avec une commande cat je peux voir les données qui arrivent sur le périphérique. Je vais faire Ctrl + C pour arrêter. Je n'ai pas tellement le choix, je suis obligé de passer par là mais cela me permet de me rendre compte des différents types de fichiers que je vais rencontrer dans mon système et, à partir du moment, où je vais travailler au niveau du stockage, le stockage va héberger ces différents types de fichiers.

Linux : Les disques et le stockage

Initiez-vous à la gestion des volumes de stockage sous Linux. Abordez les notions de fichier et de partitionnement de disques, découvrez les systèmes RAID, etc.

2h28 (25 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :25 avr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !