Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

L'essentiel d'InDesign CC 2017

Manipuler les colonnes et les rangées

Testez gratuitement nos 1338 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Dans cette vidéo, vous allez voir comment manipuler les colonnes d'un tableau. Découvrez aussi comment travailler avec les rangées.
07:00

Transcription

Dans ce chapitre, nous allons parler des tableaux, comment les manipuler, les mettre en forme. Ici, j'ai un tableau brut, tel qu'il a été importé dans le premier chapitre. Au final, on voudra obtenir un tableau où on aura des rangées, des hauteurs différentes, des colonnes, des cellules fusionnées, pas de contours extérieurs, des contours blancs, enfin, vraiment, une sacrée organisation. Bien, InDesign va nous permettre de faire ça très facilement. Alors, je vais prendre ce fichier. D'abord, comment on manipule un tableau. On va se dire normalement : « Je prends ma flèche noire». Eh bien, la flèche noire ne va me permettre que de déplacer le bloc texte dans lequel est le tableau. Je vais donc double-cliquer, je passe en mode texte et je m'aperçoit que le tableau, c'est un texte, c'est même une seule lettre, en fait. C'est donc comme ça qu'il faut le comprendre, et avec mon outil texte toujours actif vous voyez que je viens au-dessus d'une colonne, je peux sélectionner la colonne, comme ceci, ou bien me mettre à gauche et sélectionner une rangée, et si je me mets dans le coin, je sélectionne tout le tableau. Pour ce qui est de traiter un tableau, eh bien, il faut toujours partir du général et aller vers le particulier. Par exemple, dans ce tableau ici je vois qu'il y a une colonne vide. Je peux la sélectionner et d'un clic droit demander à supprimer la colonne, ça y est. Je resélectionne tout mon tableau. Le fait de sélectionner tout le tableau va me changer le panneau de contrôle ici et me proposer des propriétés de tableau, notamment ici, des propriétés de cellule, par exemple, le texte va être placé comment dans la cellule : Aligné en haut de cellule, Centré dans la cellule, En bas de cellule. Et vous voyez sur certains cellules qui sont plus grandes, ce comportement qui se met en place. Je vais donc une fois que j'ai sélectionné tout mon tableau, centrer tous les textes verticalement. Pour ce qui est de les centrer horizontalement, il suffit d'obtenir les options de texte classique, comme ceci. Pour y voir plus clair, je vais aller dans le menu Fenêtre, Texte et tableau, et je vais sortir le panneau de tableau. Comme ça, je vais avoir peut-être plus d'options, ou ça va être plus facile à identifier que ce qui est dans le panneau de contrôle. Tout d'abord, dans ce tableau il y a des cellules. Chacune des cellules contient un texte ou pas. On voit ici le dièse qui me symbolise bien qu'il n'y a pas de texte. En plus et le dièse, il y en a toujours un dans chaque cellule. C'est donc comme si chacune des cellules était un bloc indépendant des autres, mais le tout étant quand-même relié. Donc, si je mets mon curseur, par exemple, après le 31 mars, je vais faire de tabulation, je passe à la case suivante. Case suivante, case suivante, et j'arrive dans la case suivante, et là, ça me sélectionne le texte. Tabulation, case suivante, donc vous voyez que la touche tabulation sélectionne la case suivante ou plutôt son contenu. Si je vais, moi, sélectionner cette case ici, parfois c'est difficile, là, j'attrape le texte, ou j'ai attrapé la cellule. Donc, un autre raccourci pour attraper le contenu d'une cellule, c'est, vous mettez votre curseur dedans, j'appuie sur la touche Echap, donc, en haut, à gauche de mon clavier, ça me sélectionne la cellule. J'appuie une deuxième fois sur l'Echap, j'ai sélectionné le contenu de la cellule. Donc, ce petit raccourci va être pratique quand on a des cellules très pleines. Echap une fois, la cellule, une deuxième fois, le contenu. Je reviens donc à la sélection de mon tableau en entier, et je vais ici de faire des réglages identiques pour tous les cellules. Ici on va voir des marges à l'intérieur du tableau, je vais tout mettre à zéro. Ça fait que mes textes sont au ras des filets. Si j'augmente ces marges, vous voyez que le tableau s'agrandit automatiquement, et donc j'ai une petite marge de retrait à l'intérieur de chacune des cellules. Pour que ce soit plus facile, et je vous rappelle que l'objectif à atteindre c'est un tableau très serré, eh bien, on va commencer par mettre des marges très très faibles, zéro cinq partout, donc, je mets zéro virgule cinq, donc, j'ai mis une marge d'un demi-millimètre partout, dans tous les cellules. Tous mes cellules sont alignées en hauteur. Je ne vais pas m'amuser à faire le texte à l'envers, ou comme ceci. Maintenant, on va arranger la largeur des colonnes. Pour cela, je peux sélectionner une colonne, et je vois ici ses propriétés, elle fait 36 millimètres, celle-ci aussi, celle-ci aussi. Si je regarde mon tableau, j'ai une grande colonne, puis une petite, une petite et une grande, et une petite. Donc, ici j'ai ma grande colonne, je fais la sélection et je peux lui donner une valeur précise, comme ceci, donc, je peux mettre mon curseur, [en train de changer la valeur de la grande colonne] les retours à la ligne s'en vont, alors, on va s'arrêter à 60 millimètres. Ici, je voudrais ajouter une petite colonne. Je sélectionne une des colonnes, clic droit, Insérer, une Colonne. Où ça ? à gauche, une ou deux ? je crois que c'est deux, je fais Ok, j'ai donc deux petites colonnes, je vais sélectionner ces deux petites colonnes, et au lieu qu'elle fasse 36 millimètres de large, je vais leur dire de faire huit millimètres de large. Donc, ça commence à prendre forme, je vais mettre à la fin ici, clic droit, Insérer, une Colonne, j'aurais aussi, puisque c'est la dernière colonne du tableau, puis venir dans les options ici et rajouter donc une colonne, une septième colonne qui vient donc se mettre au bout, ici. Je la sélectionne, je dis huit millimètres de large aussi. Bien, le problème maintenant va consister à faire fusionner certaines colonnes ou certaines cases. Ici, mercredi, vendredi, etc, etc, ça va être dans la même ligne. Je regarde, ça, c'est une ligne. Ça va donc être tout mélangé avec ça. Avant d'aller plus loin, intéressons-nous un petit peu à la hauteur des lignes. Ici, on me dit que les lignes sont supérieures ou égales à, et on a une valeur de 1,058 millimètres. Je vais donc ici mettre supérieur ou égal à cinq, et chaque ligne sera au minimum de cinq millimètres, mais plus, si nécessaire, dans le cas d'une double ligne, par exemple. Je peux donc continuer, comme ceci, ou réduire. Vous avez vu dans cette séquence qu'on peut donc s'amuser à sélectionner des colonnes, des rangées, donner des valeurs très précises de largeur ou de hauteur, donner des marges à l'intérieur de chacune des cellules, et nous allons continuer à travailler cela dans la vidéo suivante.

L'essentiel d'InDesign CC 2017

Maîtrisez l’interface, les outils, et les fonctionnalités d’InDesign. Utilisez les typos, placez du texte et des images, mettez en forme le tout, et exportez votre document.

5h03 (72 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !