Les fondements de la couleur

Manipuler l'acrylique

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Découvrez la peinture acrylique : comme la gouache, elle se travaille avec de l'eau. Néanmoins, elle n'offre pas la même consistance et ne possède pas les mêmes caractéristiques physiques et chimiques.
05:14

Transcription

Alors parlons maintenant de l'acrylique. L'acrylique c'est une peinture qui se délaye à l'eau, comme la gouache. Nous allons voir quelles sont ses particularités justement par rapport à sa cousine. Tout d'abord une petite remarque. Ici j'ai mis différentes couleurs et vous voyez que vous avez un blanc nacré et puis aussi un jaune extrêmement doré. Alors ces couleurs sont très belles pour faire des cartes postales, des cartes de voeux de Noël ou des choses comme ça pour ce qui s'appelle le loisir créatif mais en peinture on ne va pas les utiliser. Elles sont difficiles voire impossibles à reproduire et elles donnent un côté clinquant qui n'est pas très intéressant. Alors la différence essentielle de l'acrylique qui va se travailler avec les mêmes pinceaux à peu près que la gouache, c'est qu'on a besoin de beaucoup moins d'eau. Donc je ne vais même pas tremper mon pinceau pour commencer. Je vais créer une couleur toujours en mélangeant bien ici avec une brosse et puis j'applique la couleur. On voit que l'on a des traits et surtout une espèce de transparence. Et en effet l'acrylique c'est une matière qui va donner son plein emploi grâce, sa pleine valeur, grâce à la superposition de couches. Alors j'ai quand même besoin d'eau pour nettoyer. Ici je vais prendre une autre couleur. De façon générale, j'aime mieux mélanger déjà les couleurs entre elles. Je vais faire une autre couche. Alors l'acrylique est vraiment utilisée souvent en remplacement de l'huile par les peintres, par les illustrateurs bien entendu grâce à un temps de séchage qui est vraiment très très court. L'intérêt de l'acrylique va être que je vais pouvoir superposer des couches et je ne vais pas avoir le phénomène de la gouache, c'est-à-dire que à la gouache si je fais ce genre de choses, au bout d'un moment le marron va ressortir sous le jaune. Donc avec la gouache il est très difficile d'éclaircir un ton. Ici ça ne va pas se produire. Par contre, comme l'acrylique est transparente, il va falloir que j'attende un petit peu que la première couche à chaque fois soit sèche pour en faire une deuxième et pour avoir une certaine force. Alors là j'ai mélangé du noir avec de l'orange et le problème c'est que ça va vraiment très très vite vers quelque chose de beaucoup trop foncé. C'était pas la meilleure solution obligatoirement. Donc quand vous avez une couleur comme ça qui est trop foncée, plutôt que de vider la moitié de mon tube d'orange pour avoir un brun à peu près équivalent, je vais plutôt mettre le orange par ici et mettre un petit peu du brun dedans parce que tout ré-éclaircir toute cette partie-là me coûterait très cher en termes de peinture. L'acrylique, quand vous la travaillez, vous sentez un côté plastique, vous sentez que ça ne s'étale pas comme la gouache. Vous sentez qu'il y a une espèce d'adhérence. Ça fait une espèce de pâte. Alors voilà, une deuxième couche, la transparence d'en dessous est atténuée par la transparence du dessus. Et c'est ainsi qu'on va travailler l'acrylique par des couches superposées car si vous ne le faites pas vous risquez d'avoir des couleurs qui manquent vraiment de présence. Par exemple je vais remettre du jaune avec un petit peu d'orange ici et on voit que ça couvre mais qu'il reste encore une présence du brun qui était derrière. Donc pour le jaune je vais peut-être faire trois couches, quatre couches, etc. Alors les limites de l'acrylique par rapport à la gouache, ça va être pour les détails à cause de ce côté pâteux. Si je rajoute de l'eau, elle va être encore plus transparente donc plus difficile à utiliser. On peut quand même rajouter de l'eau, bien sûr, mais du coup je vais faire des traits beaucoup moins fins que ce que je pouvais faire à la gouache. Je caricature pas, là j'ai vraiment quelque chose d'assez épais au bout de mon pinceau. Ça m'est difficile d'arriver à une vraie finesse. Donc voilà les différences essentielles entre l'acrylique et la gouache. Une capacité couvrante la grande possibilité donc le grand avantage de pouvoir revenir sur ce qu'on a fait, de ré-éclaircir et de modifier complètement une illustration alors qu'à la gouache ou à l'aquarelle, vous allez être bloqué. C'est une peinture qui va être très bien pour faire des fonds, des effets de matière et pour les détails ça va être un petit peu plus difficile à utiliser. Par contre, on peut tout à fait mélanger de la gouache et de l'acrylique ou faire des parties d'une illustration en acrylique, un fond et puis là où vous voulez des détails, utiliser la gouache.

Les fondements de la couleur

Apprenez et maîtrisez les fondamentaux et les subtilités de l'utilisation de la couleur. Créez des ambiances, captez l’attention, ajoutez de nouvelles possibilités à vos créations.

2h58 (32 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Spécial abonnés
Date de parution :30 nov. 2015

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !