Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Affinity Photo : La retouche d'images

Manipuler la courbe

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Commencez par appliquer des corrections colorimétriques en combinant les scopes et l'histogramme. Le sens esthétique reste ici indispensable.
08:05

Transcription

Maintenant on va commencer à voir comment on va pouvoir manipuler nos données colorimétriques à l'aune de notre histogramme et de nos scopes. Et pour ça pour qu'on voit bien tout ça, je vais prendre les calques et je vais les mettre en dessous, éventuellement à côté de l'historique. Et je vais lui dire que, ben, quand j'en aurai besoin je double-cliquerai là-dessus pour le relever, parce que je veux absolument qu'on voit les deux indicateurs côte-à-côte. Alors j'aurais un écran un petit peu plus grand, j'aurais sans problème les calques en dessous. Ça viendrait se positionner sans problème, mais là voyez la place est un peu comptée, donc je vais faire quelque chose comme ça. Alors on avait vu que dans cette image on avait un grave problème. Voyez les noirs ici sont vraiment sur les zéros et en fait certainement qui sont en dessous du zéro. Et là pareille il y a des blancs qui sont certainement en fait surexposés. Ici cela ils sont forcément surexposés. Et voyez ici aussi on voit bien que les valeurs remontent tout à fait en fin et en début. Ça c'est pas bon du tout et je vous disais ça veut dire que ça donne des blancs qui sont complètement brûlés et des noirs qui sont très très forts. Et je disais ce qu'on pourrait éventuellement modifier cette image. Je vais tenter juste pour vous montrer que dans un cas comme ça l'image c'est en jpeg donc je n'ai aucune réserve de donnée , donc en fait c'est pas la peine de se poser la question on vous pourra pas la rattraper. Je vais vous montrer quand même que si je viens prendre un calque de réglage du type « tons foncés », « tons clairs ». Je remets l'étendue ici et l'histogramme ici. Je vais mettre les tons foncés, tons clairs et je vais donc bouger les tons foncés pour les mettre à zéro. Voyez qu'est-ce qui se passe. Là on voit très très bien dans le scope On a remonté donc tous les tons assez foncés pour se rendre compte qu'ils y avaient des noirs qui restent totalement noir, q'on voit bien ici. Qui sont tellement noirs qu'on n'arrivera pas les bouger quoi qu'il arrive. C'est mal parti, je vois bien alors dans le sens inverse. Est-ce que mes tons clairs je pourrai éventuellement faire quoi que ce soit ? Voyez j'ai beau rentrer mes tons clairs. Ça bouge pas, oui ces valeurs-là ne bougent pas. Tout est parti on le verrait bien ici, mais vous avez des valeurs blanches qui sont restées là, qui fait qu'on va jamais réussir à obtenir quelque chose comme on le veut. Alors là on pourrait se dire oui, mais il suffirait peut-être de descendre véritablement les noirs. Et donc plutôt que de travailler avec un ton foncé, ton clair ok on va l'annuler. Je vais venir ici dans mon historique, je vais lui dire qu'on enlève ça. Et ici on va lui dire qu'à la place c'est bien on va les mettre ben, une petite courbe, on va commencer avoir les courbes. Et donc je reviens sur mon « Étendue ». Non, je suis celui-là que je vais enlever. Et là voyez on a notre noir et notre blanc et je pourrais essayer de lui dire: « Essaye de me remonter les noirs pour remonter tout ça ». Voilà voyez si je prends tout ça et que je le remonte à peu près ici voilà. Là je suis plus noir. Et pareil pour les blancs. Je pourrais essayer de redescendre un petit peu mes blancs. Et vous voyez que le gros problème. Bon, je vais m'en arrêter là pour vous voyez un peu. C'est qu'est-ce qu'on voit, on voit qu'il y a juste un trait, il y a du noir. Là les données qui ont buté, qu'il y a du noir mais ça n'a strictement rien changé quand au fait qu'il y a plus de données. Voyez là, on est complètement blanc et on va rester blanc. Oui si j'annule ce que je viens de faire. Voilà voyez qu'éventuellement ici on arrive à dégager un peu les noirs. Mais ici au niveau des blancs il y a rien à faire, ça grise les blancs, mais ça va pas me remettre du détail, donc en fait là ça sert à rien de le faire. Éventuellement pour les noirs on pourrait se permettre, pourrait donc double-cliquer sur les petits élements. Ici je vais le remettre à zéro, parce que ça m'enlève la luminosité de l'image pour rien. Et voyez si je remonte artificiellement mon image comme ça. Voyez on voit qu'on a fadi les noirs ici, donc on pourrait éventuellement enlever un petit peu de noir comme ça. Mais c'est juste histoire, parce que de toute façon on n'obtiendra quand même jamais quelque chose qui va être mieux. Oui ça va être terne, mais ça sera pas détaillé. On le voit bien ici normalement ça devrait partir en dégradé doucement et quand on arrive à zéro, il y a presque plus de données et là vous avez juste une rupture. La rupture je l'ai remonté à 5%. Donc je n'ai plus un noir profond, mais ça s'arrête là. Ça restera de toute façon, parce que ça était fait au départ. Donc je vais pas m'attarder sur cette image et je vais plutôt passer sur une où on va pouvoir travailler. Alors je vais revenir sur mon histogramme aussi. Voilà on avait vu qu'il y avait un problème dans les noirs assez évident. On le voit bien ici des deux côtés. Et là je vais tout de suite aller me prendre une petite courbe. Donc ici je vais aller chercher ma courbe. Et ma courbe, bah voyons, on voit très très bien ce qui se passe. On voit parfaitement l'histogramme qui est aussi dans ma courbe. Ça c'est vraiment très pratique. Et donc l'idée c'est de ramener les noirs au début. Voyez petit à petit, voilà et là ça y est, j'ai mes noirs qui vont démarrer au début de mon histogramme. Je suis là sur les trois couleurs en même temps donc je suis sur la densité. Et tout va bien j'ai mon contraste qui est bon. Pour que vous voyez bien on va fermer et je vais enlever avant, après. Oui ce n'est plus du tout la même chose. Si je regarde mon scope. Vous voyez que maintenant j'ai bien une donnée avant, après. Des données sont bien descendu jusqu'en bas. Et vous voyez qu'elles sont écrêtées, donc il y a bien de la donnée, il y a pas une rupture comme sur l'image d'avant ou en fait ça a été écrêté par le zéro. Là vraiment on a encore tout ce qu'il faut. Donc on a des noirs qui sont tout à fait corrects. Est-ce que ça vaut la peine que je monte dans les blancs ? Non, parce que voyez il y a déjà des données qui arrivent presque en haut et l'image ne donne pas l'impression d'un manque de luminosité. Deuxième chose que je vais faire maintenant toujours en regardant mon histogramme et mon scope, c'est que je voudrais éventuellement pas changer un peu le bleu qui est ici. Comment on va faire ça et on va aller chercher un autre calque de réglage, qui va être le TSL: teinte, saturation, luminosité. Alors là vous allez voir que par contre les scopes vont pas vous être d'une grande utilité. Voilà je vais mettre les deux. Donc là comme on voit pas les couleurs, on va se mettre comme ça. Là je vais avoir ça et là si je prends dans mon teinte, saturation, luminosité, donc le décalage de la saturation. Je le voudrais dans les partitions. Voyez là que je vais enlever du cyans, je vais prendre le cyans ici. Et je vais donc décalé ma saturation. Et vous allez voir que voilà mon pneu reprend une teinte véritablement noire. Mais vous voyez que si je regarde mon scope qu'est-ce qui s'est passé ? Pas grand-chose en tout cas c'est pas très illustratif. On voit vaguement là aussi les valeurs ont bougé, mais c'est pas super intéressant. Ben, vous allez voir qu'il y a un autre scope qui va beaucoup nous servir dans ce cas-là. En tout cas qui va nous montrer ce qui se passe, c'est le vecteurscope. Regardez. Là je fais ça. Et on voit bien que dans ce cas là il me dit, ben voilà, il y a du bleu qui part complètement et qui vient véritablement taper sur le bleu. Donc là, qu'est-ce que je vais faire ici ? Quand je vais bouger ça vous allez voir que c'est en train de se réduire et je le vois bien là. Alors évidemment je regarde à l'oeil, si mon écran est bien calibré. Et donc si mon écran est bien calibré, je me dis là je suis bien. Et en fait le scope il vous dit à peu près la même chose. Il vous dit que vous avez très très peu maintenant de trace de cyans dans votre noir, il y a vraiment très très peu de chose. Donc là on est presque bon et après c'est une question de détail. Vous pouvez le bouger plus ou moins. Voyez moi je vais le laisser à peu près par là. Et donc si je fais ok là-dessus. Ben je vois que mon scope me dit qu'il y a la saturation dans les ranges. Ben oui, c'est normal, c'est le réservoir. Après on a de la saturation dans un tout petit peu, mais très léger sur les verts ici, sur les [inaudible]. Bon ok très bien, c'est sans doute ces parties-là. Donc si je retourne maintenant dans mes calques. Et ben, on voit bien que je vais enlever les deux boutons: 1, 2. Et quand je remets 1, 2. Voyez on a bien maîtrisé l'image comme il faut.

Affinity Photo : La retouche d'images

Exploitez la puissance d’Affinity Photo à son maximum et optimisez votre flux de travail. Corrigez la colorimétrie, prenez en main les piles, la correction sélective, etc.

3h16 (34 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !