Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Photoshop CC 2017 pour les photographes

Maîtriser l'outil Sélection rapide

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
L'outil de sélection rapide est très efficace pour détecter les contours de sujets. Apprenez à adapter la taille de l'outil, puis glissez sur le sujet progressivement, de l'intérieur vers l'extérieur, pour sélectionner ses contours.
05:13

Transcription

Nous allons voir comment sélectionner un sujet en se servant d'une détection de contour. Les outils traditionnels de sélection, que ce soit le lasso, l'ellipse, ou le rectangle, vont permettre de faire une sélection manuellement. Nous allons nous attarder sur un outil particulièrement intéressant pour le photographe : la sélection rapide. N'oublions pas que cet outil cache, si on reste appuyé dessus, un outil qui est à l'origine de Photoshop, la fameuse « baguette magique ». Si elle peut avoir une utilité, elle restera très marginale maintenant par rapport à la sélection rapide. Pour information, la baguette magique permet de sélectionner tous les pixels qui auront rigoureusement la même couleur que celui sur lequel je vais faire un impact, ceci à une tolérance près tout de même. Donc, si je clique dessus, on voit que j'ai bien sélectionné tous les bleus de l'arrière-plan. Tous non, car dès qu'on arrive dans les zones d'ombres, évidemment, ils ne sont plus de la même couleur. Alors, il sera bien sûr possible d'ajouter ou de soustraire, de façon traditionnelle avec la touche majuscule ou la touche « Alt » Mais pour autant, cet outil ne sera pas le plus adapté à la photographie. On ne va donc plus s'attarder sur l'outil qui est positionné au premier plan, l'« Outil de Sélection rapide ». J'ai une sélection qui a été réalisée, je vais demander donc de l'annuler. Pour ça, je peux utiliser le raccourci clavier « Ctrl » ou « Commande+D » comme désélectionner. Je le trouve également dans le menu « SélectionDésélectionner ». Je viens donc avec cet outil me positionner sur mon document. Notez que j'ai un outil qui a une certaine dimension. Pour le changer, avec la touche « Alt » enfoncée et un « Clic Droit » sur PC ou « Ctrl+Alt+Clic » sur Mac, vous allez pouvoir glisser de gauche à droite ce cercle rouge qui apparait pour en changer le diamètre. Et si vous jouez en glissant vers le haut, vous allez le rendre plus doux ; vers le bas, vous allez le rendre plus dur. À vous donc d'adapter l'outil, bien entendu, à la zone que vous allez vouloir sélectionner. Maintenant, préoccupons-nous de la façon de travailler de cet outil. Vous remarquerez qu'il n'a pas de réglage ou presque. Échantillonner tous les calques permet simplement, lorsqu'il y a d'autres calques, de travailler à travers les calques dans la sélection, et le seul unique réglage serait l'accentuation automatique. On va voir ici comment fonctionne cet outil. Il va bien sûr être amené à détecter le sujet. Et pour cela, il faut qu'ils connaissent bien ce qui différencie le sujet du fond. Ça peut être la couleur. Comme ici, le marquage très net entre le fond bleu et le personnage. Mais ça peut être aussi d'autres critères Par exemple, je vais en mettre un en évidence avec un « Filtre » qui me permet de tracer les contours. Et là, on voit bien effectivement le dessin exact du contour. On voit qu'il y a des zones plus dessinées que d'autres Dans le fond, il n'y a aucun dessin. Si je regarde sur une image comme celle-ci, il y aura du dessin bien établi évidemment dans les changements de couleur et de contraste, Ce sera plus délicat dans les zones où on sera, ici, effectivement, sur du ton sur ton. Si je regarde le même filtre de tracer le contour, je vois qu'effectivement, il y a des chances qu'on détecte correctement les choses par ici, plus délicate par ici, bien entendu. Je reviens sur ma première image. Et je vais donc cliquer sur ce pointeur qui va analyser la couleur qui est derrière, la couleur de la peau, en l'occurrence. Et en cliquant, je vois bien que d'un seul coup, elle a détendue sa zone jusqu'à des zones où on retrouve d'autres dessins. Eh bien, vous allez pouvoir, en cliquant et en maintenant glisser, aller chercher, par détection, les contours correspondants. Eloignez-vous progressivement vers l'extérieur lorsqu'elle n'a pas été prise, jusqu'à essayer de détecter les contours extérieurs. Rapprochez-vous progressivement sans relâcher le bouton de la souris. Si vous l'avez relâché, il y a un « + » qui vous permet de toute façon de montrer qu'on va continuer l'opération Donc, en cliquant à nouveau, je m'aperçois que j'étends bien, en allant chercher plus loin les éléments de la même référence. Voilà une sélection qui s'est faite par détection des contours de façon relativement efficace. Notez que si je passe sur ce portrait lorsque je vais cliquer et glisser sur le visage en lui-même, pas de problème Mais dès que je vais aller m'éloigner vers l'extérieur pour aller chercher plus loin, eh bien, je m'aperçois qu'ici, j'ai été trop loin évidemment. Le petit « + » que vous voyez dans le rond peut être transformé en un « - » en appuyant sur la touche « Alt ». À ce moment-là, je vais le lui demander, par même détection des contours, de supprimer les couleurs sur lesquelles je passe. Et là, vous voyez que le logiciel est capable donc de se rapprocher du sujet par soustraction. Ajout ou soustraction à la sélection pour essayer de positionner ces sélections la plus proche possible du sujet. Je reviens sur celui-ci. Je désélectionne. Et je vous montre, en aggrandissant les zones pour bien voir ce qui se passe, comment va se passer la détection du contour. Lorsque vous faite votre détection, vous voyez que la détection n'est pas très belle ; mais ne vous inquiétez pas, dès que vous relâchez, elle s'ajuste. J'essaie de vous remontrer ici, regardez bien. La détection se fait uniquement avec des lignes droites ou des lignes diagonales Mais dès que vous relâchez, tout se lisse, tout devient beaucoup plus proche du sujet. Ne vous laissez pas piéger par un aspect visuel qui ne vous convient pas avant d'avoir relâcher la souris. En effet, après ce relâchement, automatiquement, le logiciel améliore le contenu la sélection. La sélection ainsi faite peut être mémorisée sur le calque En cliquant sur ce bouton comme un masque de fusion. L'image est donc entière mais masquée par la zone représentée par ma sélection. Notez, bien entendu, que cette sélection ne peut vous convenir en termes de qualité. On verra effectivement dans un deuxième temps comment améliorer les sélections qu'on réalise, surtout des sujets complexes comme les cheveux.

Photoshop CC 2017 pour les photographes

Découvrez les fonctionnalités spécifiques à la correction d'images avec Photoshop. Utilisez Camera Raw, configurez votre espace de travail, réalisez des sélections, etc.

8h05 (101 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Votre/vos formateur(s) :
Date de parution :18 janv. 2017
Durée :8h05 (101 vidéos)

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !