L'essentiel de CINEMA 4D R18

Maîtriser l'occlusion ambiante

Testez gratuitement nos 1330 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
L'occlusion ambiante est un phénomène naturel d'occultation de la lumière. En maîtrisant ses principes, vous serez en mesure de donner un aspect plus réaliste à vos scènes.
05:08

Transcription

L'occlusion ambiante est le nom du phénomène naturel que vous pouvez remarquer dans les coins d'une pièce ou sur un objet qui est posé quelque part. Vous avez généralement une petite ombre de contact. Cette ombre de contact est générée parce que les rayons de lumière n'arrivent pas à rejoindre cette zone-là, qui est trop étroite. Si je lance un rendu interactif dans Cinéma 4D avec zone de rendu interactif, sur ma scène, voyez que nous n'avons rien de bien intéressant. Encore une fois, nous avons un cube qui est posé sur le sol. Nous utilisons notre lumière par défaut et ça ne ressemble vraiment à rien car nous n'avons pas d'ombre de contact, pas d'effets de volume, l'aspect de notre objet est très bizarre. Si j'appuie sur Alt + R, on comprend un petit peu mieux à quoi ressemble la scène, grâce à nos segments que j'ai affichés, mais sinon, c'est franchement abstrait. En affichage, déjà, on peut améliorer un petit peu cet aspect, en allant dans Options et vous avez, ici, SSAO. Si je repasse, ensuite, en ombrage de Gouraud, me donne cet effet, voyez, de ligne. Je vais l'enlever pour qu'on voit bien avant et après. Cet effet nous permet de voir un petit peu mieux ce qu'il se passe. Néanmoins, si je lance un rendu, c'est toujours aussi plat. S'il est présent dans notre affichage, il n'est pas présent au moment du rendu. Pour le voir, il va falloir l'appliquer. Je vais chercher dans mes Réglages de rendu en cliquant là-dessus, et dans Effets, je vais chercher, dans toute cette liste, l'occlusion ambiante. On va laisser avec les réglages par défaut pour le moment. Je vais réduire un petit peu sa taille, on va se mettre de côté et je rappuie sur Alt + R. Et, vous voyez, effectivement, notre occlusion ambiante qui vient d'apparaître. Ça change radicalement la physionomie de notre scène, parce que maintenant, notre objet à l'air d'être posé sur le sol, on le voit, ici, grâce aux ombres de contact, de même que nous apercevons la géométrie et nous comprenons ce qu'il se passe grâce à cet ombrage. Il faut bien comprendre que cet ombrage est un effet. C'est une tricherie qui se moque totalement de la lumière présente dans la scène. Ça calcule simplement des angles les uns par rapport aux autres. Dès qu'il rencontre un angle droit, il va mettre une surface noire. Les réglages se trouvent ici. Vous pouvez déjà activer et désactiver l'effet. Vous pouvez régler la couleur, par exemple, si j'amène ma couleur par ici, on voit bien l'impression d'une occlusion ambiante plus présente. De la même manière, ici, je pourrais choisir un gris pour qu'elle soit un petit peu moins caractérisée. Là, ça ressemble plus à de la saleté. On va revenir à ses réglages par défaut. ici, la longueur de rayon minimum et maximum nous indique sur quelle distance il va étendre cette matière. Si je prends mon cube et je regarde la taille, on voit qu'il fait 400cm de haut, nous avons donc une occlusion qui se fait sur 100cm. Si je la mets à 10, on va avoir quelque chose de beaucoup plus fin. À l'inverse, si je la mets à 1000, ça donne une impression d'ombré général sur ma scène. Les autres réglages, je vais passer, ils sont assez précis, il y en a un par contre qui est intéressant, c'est le contraste. Si vous augmentez le contraste, c'est comme si vous rajoutiez de l'occlusion ambiante. À des hautes valeurs, ici, on a vraiment l'impression que notre cube possède un ombrage. En réalité, c'est un style de rendu qui peut se suffire à lui-même. Vous pouvez faire des rendus qu'on appelle Clay render très facilement avec ça, le rendu est rapide et la qualité est plutôt bonne. Alors, un mot concernant la qualité de justement, notre occlusion ambiante, si je mets le curseur au maximum, vous allez voir que nous avons beaucoup de grains, il faut savoir que ce grain va se régler ici, avec les échantillons minimums et maximums. Par exemple, si je monte à 128, on va avoir globalement une meilleure qualité. Et si je monte les échantillons minimums à 36, le grain a tendance à disparaître globalement. Bien sûr, le temps de rendu se retrouve impacté. Dernière chose, une option intéressante est apparue dans Cinéma 4D R18, c'est la possibilité d'inverser les directions, si je clique dessus, on se retrouve avec une occlusion ambiante inverse. Alors, pour mieux s'en rendre compte, je vais justement mettre une valeur faible, telle que 25, par exemple. Et maintenant, vous voyez ce que ça fait, ça me dessine plutôt mes arrêtes. C'est un effet très intéressant qui peut être utilisé pour générer des effets d'usure. Dernière chose à savoir, si vous désactivez l'occlusion ambiante d'une manière générale et que je vais dans mon matériau qui est appliqué sur mon cube, j'en profite d'ailleurs pour l'appliquer sur le sol pour que cela fonctionne bien, et je vais dans mon matériau, je vais chercher ma diffusion et, dans diffusion, je vais plutôt double-cliquer pour que l'on voit mieux notre ensemble, voilà. Dans diffusion, je vais chercher, ici, dans Texture et je descends tout en bas et on va chercher Effet, Occlusion ambiante. On obtient à peu près la même chose que l'autre. Ça nous permet d'appliquer notre occlusion ambiante à un seul objet, voyez que les réglages sont fondamentalement les mêmes. Maintenant, ça nous permet d'avoir des réglages d'occlusion ambiante différents d'objet en objet. Il faut savoir que celle que nous avons ici dans notre projet général s'applique à tous les éléments sans distinction. Si vous voulez aller vite, vous allez utiliser plutôt cette occlusion ambiante, si vous voulez un contrôle précis, vous pouvez utiliser celle qui se trouve dans les textures. Quoiqu'il en soit, l'occlusion ambiante est à peu près indispensable, aujourd'hui, pour faire des rendus de bonne qualité. C'est quelque chose qui va relativement vite et qui marche quasiment toujours, facile à maîtriser, pour des résultats toujours garantis.

L'essentiel de CINEMA 4D R18

Exploitez toute la puissance de CINEMA 4D. Prenez en main l'interface, utilisez les splines​ et les matériaux​, effectuez des modélisation​s​ polygonale​s​, ​ajoutez de la lumière, etc.

7h57 (91 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !