Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

After Effects : Astuces et techniques

Maîtriser les paragraphes justifiés

Testez gratuitement nos 1341 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Les paragraphes justifiés permettent de justifier votre texte avec une grande précision. Il s'agit de connaître les options qui comptent.
07:32

Transcription

Nous allons maintenant étudier comment travailler sur des paragraphes. Nous avons ici un bloc de texte, je vais zoomer dessus, qui est tiré de Wikipédia. Vous voyez, c'est assez compact. Le problème, c'est qu'il n'est pas justifié. Il a été collé tel quel en utilisant les outils de paragraphe, vous les connaissez. Ils se trouvent ici. En réalité, je vous propose de recommencer à zéro. Je vais supprimer ce bloc de texte. Je vais vous montrer la page Wikipédia dont je me suis servi. Ça se trouve ici, en bas. « La typographie », « À l'origine ». Je sélectionne donc tout ce bloc de texte jusqu'à cet endroit-là. Je vais faire un copier-coller. Notez ici qu'il y a évidemment des caractères spéciaux et des hyperliens qui ne vont pas être récupérés. Je vais maintenant dans « After effect ». Je vais dézoomer légèrement. Je vais utiliser ici mon outil de texte. Si je clique seulement une fois, je vais créer un texte libre. Et là, si je colle, on se retrouve avec une phrase absolument interminable. À partir de là, rien ne m'empêche de le remettre ici en normal en « Regular », baisser la taille. Et maintenant je vais commencer à changer ici en mettant des espaces et des retours à la ligne pour pouvoir formater mon texte. Néanmoins ça risque d'être fastidieux pour arriver au bon résultat. Je vais montrer une autre technique qui marche très bien, en utilisant ici mon texte. Et maintenant je laisse appuyé pour tracer un rectangle de paragraphe. Je relâche, je vais aller jusqu'ici. Et maintenant je vais Ctrl + V, ce qui me permet de le coller à l'intérieur. Maintenant ce paragraphe se met automatiquement au point. Je vais déjà le réduire ici pour avoir la totalité du texte là-dedans. Je vais l'ajuster un peu plus finement par là. On appuie sur Crtl + R pour faire apparaître les règles. Je vais zoomer dans la composition. Et maintenant je vais amener une règle ici, pour le ferrer à cet endroit-là. Je vais prendre cet élément-là et on va l'ajuster précisément ici. De la même manière, je fais apparaître une règle ici, pour le caler par rapport au texte. Vous voyez que le magnétisme me permet de les mettre comme ça, comme je veux. Je vais appuyer sur Crtl + ; et Crtl + R pour faire disparaître les règles. Mon paragraphe ne ressemble toujours à rien. Je vais plutôt utiliser ici, dans les options de paragraphe, les différents paragraphes justifiés. Vous les connaissez peut-être et ne vous en servez pas, parce que si on prend celui-ci par exemple, on se retrouve avec quelque chose de rarement très joli. Regardez ces espaces entre ces caractères, franchement ça en fonctionne pas. Curieusement, Adobe a choisi par défaut d'utiliser un compositeur multiligne qui ne marche pas ou difficilement. Si vous faites ici un clic sur paragraphe, vous allez voir en bas : « Compositeur ligne par ligne Adobe », changez-le en « Compositeur multiligne ». Systématiquement, vous obtiendrez un résultat plus intéressant. Voyez, c'est bien plus harmonieux que ce qu'on avait tout à l'heure. Je dirais presque que c'est satisfaisant et qu'on peut s'en contenter. Néanmoins, je vais chercher ici différentes options pour essayer de voir ce qui marche le mieux. Bon compromis de taille et de total. Donc je continue comme ça et je regarde. Je vais peut-être décider ici que ce texte, à la fin, doit rester entier. C'est tout à fait possible si vous le sélectionnez et allez ensuite dans « Caractère » en haut, on clique là-dessus, et en bas, on a une option « Sans retour automatique ». De cette manière, il va forcer la ligne à rester complète, comme vous pouvez le voir. Je valide l'ensemble du texte et je vais continuer à essayer de trouver des options comme ça. Là par exemple, j'aime bien cette disposition. Un autre problème ici : ce point qui s'est retrouvé sorti. Ça ne va pas du tout, donc je sélectionne cet ensemble de caractères ici, je retourne dans « Caractère » et je choisis à nouveau « Sans retour automatique ». De cette manière, je force l'alignement. Je reviens ici et je vais encore chercher une justification différente. Autre chose d'intéressant à vous montrer : la justification métrique ou optique. Si je mets ici sur « Métrique », on voit un léger changement. Maintenant je mets sur « Optique » : on se retrouve généralement avec quelque chose de plus intéressant. Notez que le « d » et le « a » sont plus proches par rapport à ceci. Je repasse en métrique et on voit la différence. À peu près systématiquement, je préfère la justification optique. Autre chose que vous n'utilisez peut-être jamais mais qui est intéressant : ce qu'on appelle le tsume qui nous permet de définir un peu plus l'espacement et notamment de légèrement comprimer les éléments ensemble. Je remonte un peu, j'essaie de voir. Peut-être à 3 % pour quelque chose de plus intéressant. Là on se retrouve avec un texte bien mieux justifié que tout à l'heure. Je n'ai pas sélectionné le bon élément, je vais revenir là-dedans, donc plutôt clic droit... souvenez-vous de l'astuce, sélectionnez le texte et je peux le descendre un petit peu par là. Comme ça pour casser un peu la mise en page. Je vous montre une dernière astuce intéressante : pour montrer que cet élément est une citation, je vais double cliquer à l'intérieur et ajouter les guillemets de ce côté-ci et de ce côté-là. J'appuie sur Ctrl + Maj + H pour les faire disparaître. Voilà, les guillemets sont un peu collés là-dessus. Très souvent en typographie, on préfère avoir des guillemets qui sont à l'extérieur. C'est exactement ce que je veux. Je vais aller dans « Paragraphe » et je vais chercher ici « Ponctuation romaine hors justification ». Ce que ça fait, c'est que ça me sort ici mes guillemets. Ainsi, je peux prendre le guillemet et l'agrandir en taille. Voyez qu'il s'agrandit indépendamment du reste qui se trouve là. Je pourrais également envisager d'utiliser autre chose que ces guillemets. Pour ça je vais utiliser la table des caractères de Windows, que j'ai déjà chargée. Vous la trouvez dans vos programmes et dans les utilitaires. Vous tapez tout simplement « table des caractères » et je voudrais chercher ici le vrai chevron. Je vais double-cliquer pour le faire apparaître là. J'enlève celui-ci. Je copie le caractère. Je l'amène ici, et je vais le coller. Donc je sélectionne et je le colle. Voyez, il est mis à jour. Maintenant je vais réduire un petit peu sa taille. On va peut-être aller à 75 qui m'a l'air moins excessif. Et je vais pouvoir me servir de mes options pour le mettre par là, et l'ajuster plus finement. Je peux reporter ces changements ici : 75 pixels à celui-là. Je vais retourner dans ma table des caractères et sélectionner l'autre caractère. Voyez que j'ai ici une alternative : taper ALT0187, c'est ce que je vais faire. Je relâche et voyez qu'il a été mis à jour. Maintenant je vais rentrer ici 75 pixels. On se retrouve avec ce chevron qui se trouve là. On va difficilement pouvoir résoudre ce problème. Deux solutions seraient d'appuyer sur Entrée pour le mettre à la ligne. Vous voyez qu'il sort de là. Et ensuite en utilisant Tab un grand nombre de fois, on va l'amener où il faut, par là. Et on va se servir de nos outils afin de l'amener vers le haut. On valide pour avoir le résultat, et maintenant on le ramène un petit peu par ici. Voilà, on se retrouve maintenant avec un bloc de caractères qui a été entièrement formaté à la main. Je ne suis pas spécialement fan des chevrons, je pense que je les enlèverais, mais c'est pour vous montrer un peu comment ça fonctionne. Vous voyez toutes les possibilités de mises en page de caractères. Donc c'est très avancé et ça va beaucoup plus loin qu'on ne pense. Imaginez le temps qu'il faudrait pour obtenir exactement ce résultat-là en utilisant le système ligne par ligne uniquement.

After Effects : Astuces et techniques

Soyez encore plus créatif et productif avec After Effects. Passez en revue toutes les astuces en termes de gestion de projets, d’animation, de calques de forme, etc.

3h20 (39 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :19 mai 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !