L'essentiel de CINEMA 4D R18

Maîtriser les images clés

Testez gratuitement nos 1257 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Les images clés sont à la base de l'animation. Grâce à leur maîtrise, vous serez en mesure de réaliser de belles animations.
06:07

Transcription

Cinéma 4D permet d'animer très facilement des objets. Dans cette scène, nous avons un simple objet posé sur le sol, par défaut, cette sphère nous pouvons la déplacer, la redimensionner, faire tout ce que nous voulons, et elle ne va pas bouger dans le temps. En bas nous voyons ici la timeline. La timeline nous indique à quel moment dans le temps nous nous situons. Nous sommes ici à 0, ça va jusqu'à 90 par défaut, on parle d'images. Notre sphère, donc, ne se déplace pas. Comment faire pour lui créer un déplacement ? Par exemple, je voudrais qu'elle aille dans cette direction. Plusieurs manières pour le faire, on va commencer par la manière la plus simple. On va cliquer ici, sur l'enregistrement automatique d'image clé. Vous pouvez remarquer que notre Viewport est maintenant surligné de rouge, je vais prendre maintenant ma sphère, et je vais avancer dans le temps. On va supposer qu'ici, c'est mon point de départ, j'avance dans le temps, jusqu’à 90 images, et je vais lui demander d'aller par ici. Donc je prends sur l'axe bleu, et je la déplace. Une fois que je relâche, on va voir apparaître une trajectoire. Nous voyons également apparaître dans la timeline, deux petits carrés, ici, qui correspondent aux images clés. Et maintenant, si je me déplace dans la timeline, nous voyons notre sphère se déplacer. Pour lancer une lecture, vous appuyez sur F8. Arrivée à la fin, la lecture se boucle. Vous pouvez également cliquer là-dessus, qui revient exactement au même, Lecture avant, voyez, le raccourcis est F8. Vous avez également des possibilités d'avancer d'image en image en avant ou en arrière. Les raccourcis sont G et F. Ces deux boutons nous permettent d'aller vers une image clé suivante et précédente. Dans notre cas à nous, nous n'avons que deux images clés. Enfin, ces deux icônes correspondent au tout début et à la toute fin. Notez que je suis toujours en enregistrement automatique d'image clé. On va se déplacer jusqu’à l'image 50. Et maintenant, je vais déplacer vers le haut. Voyez, effectivement, que je viens de créer une nouvelle image clé, et que ma trajectoire a encore changé. Maintenant, si j'appuie sur F8, nous voyons notre sphère qui se déplace vers le haut et redescend vers le bas. Si je reviens à l'image 50 et que je déplace, je vais modifier cette image clé, ma trajectoire change, par contre, si je vais à l'image 70 et que je la déplace, par exemple, par ici, nous créons à nouveau une nouvelle image clé et notre trajectoire change. Nous avons maintenant quatre images clés. Vous pouvez sélectionner les images clés en les sélectionnant de cette manière. Vous pouvez même les déplacer. Cependant, ça manque de précision dans cet axe-là. Vous ferez généralement plutôt ce genre de manipulation dans le mode cinq vues. Par exemple, je peux ici attraper cette image clé et l'orienter par là. On va revenir dans cette interface, le Viewport principal, nous voyons notre animation complète. Je vais maintenant désactiver l'enregistrement automatique d'image clé. Que se passe-t-il si j'essaie de déplacer ma sphère ? Je la déplace par ici, ça a l'air de fonctionner. Je me déplace, tout a l'air tout à fait correct, néanmoins, vous pouvez constater que ma trajectoire n'a pas changé. Et vous allez avoir une surprise dès que vous commencez à avancer dans le temps, Parce que votre sphère va se téléporter à l'endroit précis de sa trajectoire. Si j'augmente son échelle, par contre, si je reviens en arrière, vous voyez que l'échelle est maintenue. Effectivement, puisque je n'ai créé un déplacement que sur notre position. Ça sera la même chose sur la rotation. Si je veux animer, par exemple, son échelle, je vais revenir au début, activer l'enregistrement automatique d'image clé et on va aller jusqu'à 50 et maintenant, je vais réduire son échelle, et je viens de créer une animation. Je peux aller jusqu'à 58 et augmenter à nouveau, et voyez qu'il prend en compte cette modification. Ce sera la même chose pour la rotation, si je me décide de l'activer. Quelque chose d'important à noter, c'est le taux de lecture et la vitesse de défilement. Si je vais dans Édition et que je vais chercher dans Préférences du projet, ça me fait apparaître, dans ma fenêtre d'attributs, ici, les préférences du projet, et dans Réglages du projet, nous voyons plein de choses intéressantes, notamment IPS, images par seconde. Attention, cinéma 4D, par défaut, se met à 30 images par seconde. Nous vivons en Europe, où tout le monde est en 25 images par seconde. Donc, on va changer ce système à 25 IPS. En faisant ça, j'ai décalé mes images clés. Voyez que ça a changé, et je me retrouve avec des images clés intermédiaires. Donc, attention à ce piège ! Ne vous trompez pas, parce que si vous commencez des animations à 30 IPS et que vous changez en cours de route, vous aurez des problèmes. Là, j'ai 75 images, ce n'est pas suffisant pour ma durée générale, 75 images, à 25 IPS, ça fait seulement trois secondes. J'aimerais monter à 5 secondes 125 images. Donc, je vais me déplacer avec l'ascenseur, ici, voyez Durée du projet, et voyez dernière image et je vais changer à 125. Et en bas, je mets, dernière image de l'aperçu, 125. Et maintenant, j'ai une plus grande marge de manœuvre pour animer ma sphère. Par exemple, ici, je peux la faire revenir par là. Et nous avons notre animation complète. Bien sûr, je peux manipuler les images clés directement depuis la timeline, si je l'attrape ici, je vais la déplacer dans le temps. Mes pointillés que vous voyez apparaître, ici, correspondent à chaque image intermédiaire. Les gros points correspondent avec une image clé, et les petits points les images intermédiaires. On peut éditer une image clé, la déplacer dans le temps, par contre, vous ne pouvez par attraper ces petits points intermédiaires. On peut manipuler un peu mieux la timeline avec cet onglet, ici. Et par exemple, vous pouvez réduire la durée d'aperçu. Si je lance ça, j'appuie sur F8, voyez que je lis le 0 à 65. Je peux faire la même chose de l'autre côté, et de cette manière, me restreindre dans la lecture d'un segment. Mon animation existe toujours, de 0 à 125. Il suffit de revenir de cette manière, on la voit en entier.

L'essentiel de CINEMA 4D R18

Exploitez toute la puissance de CINEMA 4D. Prenez en main l'interface, utilisez les splines​ et les matériaux​, effectuez des modélisation​s​ polygonale​s​, ​ajoutez de la lumière, etc.

7h57 (91 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !