Les fondements de la photographie : Photo de nuit et en basse lumière

Maîtriser la température de couleur au flash

Testez gratuitement nos 1300 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Le flash intégré de l'appareil est utile en basse lumière pour déboucher les ombres. Il est également utile comme éclairage d'appoint du sujet.
avec
02:50

Transcription

Tout au long de cette formation, nous avons surtout parlé de prise de vue en lumière ambiante mais, si elle n’est pas suffisante, vous pourriez utiliser le flash. Il ne s’agit pas d’un cours sur le flash, mais le flash intégré de l’appareil est utile en basse lumière, pour déboucher les ombres, ou comme éclairage d’appoint du sujet. Cependant, déboucher les ombres au flash en basse lumière pose problème. Nous avions déjà évoqué le fait qu’en cas de faible lumière, les images ont une forte dominante rouge-orange. L’appareil aura pas mal de difficultés à faire une balance des blancs correcte de nuit ou en basse lumière. Regardez ce qui se passe si je prends Janna en photo avec le flash intégré. Le flash est efficace et j’obtiens une image bien exposée, mais observez la différence entre les couleurs du visage et celles de l’arrière-plan. Ici, on parle de balance des blancs. Chaque type d’éclairage a une température de couleur différente et, donc, a une dominante qui lui est propre. C’est ce que nous voyons ici, le flash et les lumières d’arrière-plan n’ont pas la même dominante colorée, et, donc, l’éclairage du visage est différent de celui de l’arrière-plan. Du point de vue exposition, c’est bon, mais ça manque de naturel. Ça fait trop « photo au flash ». Il faudrait que l’éclair ait la même teinte que l’arrière-plan. Et c’est tout à fait possible, grâce à une gélatine, un morceau de cellophane teinté. Il existe plein de gélatines colorées. Ceci est une CTO, température couleur orange, et il en existe de différentes épaisseurs pour moduler l’effet. Je vais donc en prendre une, la découper et la fixer devant le flash. Cela va modifier la température de couleur du flash, de sorte qu’elle coïncide avec l’arrière-plan, et le résultat sera plus homogène. On en trouve dans toutes les boutiques photo et sur Amazon. Ce n’est vraiment pas difficile à trouver. Je prends deux secondes pour l’installer sur mon flash. Voilà ma gélatine CTO fixé sur le flash, avec un peu de gaffer. Le plus important, c’est de recouvrir complètement la tête du flash, mais pas avec le ruban adhésif. La gélatine va teinter l’éclair du flash. Et l’image obtenue sera très différente. L’éclairage du premier plan et de l’arrière-plan sera plus homogène. Vous voyez, la température de couleur se rapproche de celle de l’arrière-plan. Notre modèle n’a plus cette dominante froide. C’est vraiment un moyen très simple d’équilibrer la lumière du flash et celle de l’arrière-plan, qui n’est d’ailleurs pas réservé aux cas de basse lumière. Il y a aussi les couchers de soleil. À chaque fois qu’il y a une différence de couleur entre le flash et l’arrière-plan, une gélatine est un moyen simple et efficace de régler le problème.

Les fondements de la photographie : Photo de nuit et en basse lumière

Mettez toutes les chances de votre côté pour réaliser de bonnes photos en basse lumière. Découvrez des astuces de prise de vue qui vous aideront à gérer ces conditions difficiles.

3h46 (53 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !