Découvrir la gestion de projet simplifiée

Lister les tâches

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Dans cette étape, vous allez réaliser l'étape clé de la planification. Il s'agit d'établir la liste des tâches.

Transcription

« Rédiger la liste des tâches » est la deuxième étape du processus. C'est la partie-clé de la planification. En y réfléchissant bien, c'est la seule étape dans laquelle vous pouvez vous tromper, car il est très facile d'oublier une tâche. Vous oublierez sûrement quelque chose, surtout si vous planifiez un projet pour la première fois. Et il vous sera facile d'effacer les tâches dont vous n'avez pas besoin. Vous ne direz pas : « Nous avons terminé la construction de la maison plus tôt, parce que nous n'avons pas eu besoin d'élever un mur. » Ou « La maison vous a coûté moins cher, parce que nous n'avons pas posé le toit. » Donc, toutes les tâches présentes sur votre liste devront être exécutées. Mettons un effort particulier dans la rédaction de cette liste. Comment s'y prendre ? Eh bien, il existe trois méthodes pour rédiger la liste des tâches, et je les vois comme étant plutôt « Cerveau droit » , « Cerveau gauche » et « Cerveau du voisin » , c’est comme ça que je m'en souviens. La méthode « Cerveau droit » est celle du « Remue méninge » ou « brainstorming. » « Gardez à l'esprit quatre manager du projet » ne signifie pas nécessairement que vous devez vous asseoir tout seul derrière votre bureau pour brainstormer. Réunissez votre équipe et impliquez vos collaborateurs dans le processus. Si vous impliquez votre équipe, vous récolterez plus d'idées et vous obtiendrez également une meilleur adhésion de leur part. C'est la première chose à faire. La deuxième, « Cerveau gauche » est de rédiger l'arborescence structurée des tâches. Que ce jargon en vous effraie pas, c'est simplement une liste de tâches reliées entre elles comme les branches d'un arbre. C'est un très bon moyen pour lister les tâches, car ainsi vous n'en oublierez aucune. Vous aurez des catégories et sous-catégories. Par exemple, logiciel, matériel, personne, formation. C'est la deuxième approche pour rétablir la liste des tâches d'un projet. La troisième méthode est celle du « Cerveau du voisin. » Cette méthode consiste à interroger un expert, une personne qui a l'expérience de ce type de projet, ou encore recruter un consultant extérieur. Vous pouvez aussi utiliser des moteurs de recherche, mais d'une manière ou d'une autre, croiser les informations avec d'autres personnes. Structurez votre liste. C'est toujours mieux de pouvoir présenter une liste bien organisée et lisible, plutôt qu'une liste inexploitable des tâches aléatoires. Ainsi, ce sera plus facile pour les personnes que vous consulter de vous faire un retour. Par exemple, « Vous avez oublié une branche » , « Vous avez pensé au juridique ?» Ces retours peuvent s'avérer énervant, mais utiles. Le dernier point à prendre en considération par rapport à ces trois méthodes, est la taille du tamis : jusqu'à quel niveau de détail devez-vous aller. Vous n'allez pas vous contenter d'écrire : « construire une maison » , « vingt mille euros » , « six mois ». La plupart d'entre nous commencerait par « les fondations » , « les murs » , « le toit » et « les raccordements aux services ». Vous pouvez détailler les pièces: « chambre, salle de bains, cuisine, salon... » Dans la cuisine, vous pouvez définir ce que vous voulez : « cinq prise de courant de 20 ampères, six [inaudible], un radiateur », ou vous pouvez aller encore plus loin et préciser : « percez un trou dans le mur, à un endroit précis. » Clairement, le défit est bien de définir le niveau approprié de détail. Plus les mailles du tamis sont grandes, plus difficile sera l'estimation du budget et du temps nécessaire. Si vous dites simplement « cuisine », ce sera difficile d'établir un devis. Si vous mettez trop de détails, par contre, vous risquez de vous y perdre, et votre plan sera bien trop compliqué. Donc, vous avez besoin d'utiliser votre bon sens et votre expérience, pour définir le niveau adéquat de détails. Si vous êtes familier avec les tâches et les durées établies à la liste, vous ne devrez pas prendre plus d'une semaine. Voilà donc la liste des tâches. Je vous encourage fortement à utiliser les trois méthodes, ce qui vous permettra d'être serein sur le fait de n'avoir rien oublier. Maintenant, pour votre projet en cours, posez-vous les questions : « ai-je utilisé les trois méthodes pour établir ma liste de tâches ? » « Quelle méthode est-ce que j'utilise habituellement ? » « Que pourrais-je faire différemment la prochaine fois ? » Réfléchissez à ces questions, et vous verrez que vous aurez plus de facilités à mener à bien votre projet.

Découvrir la gestion de projet simplifiée

Mettez en œuvre efficacement vos projets. Créez un diagramme de Gantt afin de livrer des projets de qualité, à la plus grande satisfaction de vos clients et collègues.

1h14 (19 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Spécial abonnés
Votre/vos formateur(s) :
Date de parution :10 nov. 2016
Durée :1h14 (19 vidéos)

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !