Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Excel 2016 : Analyse de données avec Power Pivot

Lier à des fichiers CSV

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Voyez comment lier un fichier CSV (Coma- Separated Values, valeurs séparées par des virgules) à Power Pivot. Ainsi, vous pourrez importer et traiter les données.
09:36

Transcription

Nous allons voir maintenant le cas le plus courant d’utilisation de PowerPivot au niveau de l’ import de données, hors département évidemment informatique. Il s’agit de se lier à des tables ou des listes de données qui sont dans des fichiers Excel autres que celui dans lequel on travaille. Vous me demanderez quel est l’intérêt de ceci ? C’est que comme on le verra plus tard, Excel avec PowerPivot permet de créer des liaisons entre les tables un peu comme le fait un logiciel de base de données relationnelle, c'est-à-dire Access si vous connaissez peut être Access. Et donc, on va pouvoir se débarrasser des limites de la fonction Recherche V. Alors voyons un exemple d’un tel import. On va dans l’onglet Accueil Obtenir des données, et on a donc ici quatre types de catégories d’import de données. À partir de base de données comme SQL Server, Access, Analysis Services ou PowerPivot. À partir de service de données comme Azure MarketPlace ou un Flux de données OData. Ou à partir d’autres sources diverses variées. Donc d’abord on retrouve certains qu’on a déjà vus avant, plus Oracle, Teradata, Sybase, Informix, IBM DB2. Et on retrouve tout en bas Excel et Fichier Texte. Et également on a Connexion existante, qui pour l’instant est vide parce que, on s’est connecté à aucune source externe. Alors, voyons comment procéder. On va partir donc de Obtenir des données, on va dans À partir d’autres sources, on va aller chercher le premier qui nous intéresse qui est Fichier Excel. On valide par Suivant. Un assistant démarre qui nous demande le Nom convivial des connexions. Il faut savoir qu’il est important de nommer ses connexions au cas où les collègues déplacent les fichiers sources ou les renomment. Donc là, conformément à la tradition on va appeler ça cnx soulignez c'est-à-dire underscore et puis, on va mettre XLS parce que, c’est une connexion à fichier Excel. Et, on va mettre ici Source principale. Ensuite, il nous demande le chemin du fichier, on va cliquer sur le bouton Parcourir. Dans le Chapitre 02 des exercices du cours, on va aller chercher le fichier Excel qui s’appelle Source principale. On ne sait pas encore ce qu’il contient, mais on va le voir. Je sais d’avance que toutes les tables qu’il y a dans ce fichier, ont dans la première ligne, une ligne d’entête. Donc on va cocher effectivement qu’il y a une ligne d’entête qui est bien présente. On peut cliquer sur Testez la connexion pour vérifier qu’un collègue n'a pas ce fichier actuellement ouvert, ce qui nous empêcherait éventuellement de continuer dans l’Assistant. En cliquant sur Avancé on a des informations techniques comme vous pouvez le voir, qui sont vides ici parce qu’il ne s’agit pas d’un logiciel de base de données, ni d’un serveur. Donc, quand on se connecte à Excel, ici, le Fournisseur OLE DB est vide au début. OK, sur le bouton suivant, il nous affiche toutes les tables et les feuilles qu’il trouve dans le fichier Excel. Si on en a beaucoup, on peut cocher ici la case qui est dans le coin supérieur gauche, et elle les sélectionnera toutes. Si on n’en veut qu’une, il suffit de cocher celle qu’on veut. Et si on est qu’un logiciel ou une technologie serveur comme on le fera plus tard, on peut cliquer en bas sur le bouton Sélectionnez les tables Connexes. Si vous avez une table des ventes et que vous dites Sélectionnez les tables Connexes, il va également aussi importer les tables concernant les clients, concernant les produits vendus. Des informations sur les produits vendus, et ainsi de suite. Ce sont des Informations Connexes. Ensuite, on a un bouton Afficher un aperçu et filtrer, qui va nous permettre déjà de préfiltrer à l’avance certaines données qu’on ne veut pas. Donc, là ici je peux tout à fait dire que je veux que les IBM 500. Je valide par OK, comme vous le voyez, il n’y a que les IBM 500. Et dire par exemple que la colonne qui s’appelle Numéro client, je ne la veux pas. Or, l’intérêt de préfiltrer c’est au fait d’avoir PowerPivot qui est plus réactif dans les traitements des formules. Ça ne sert à rien d’importer des colonnes que vous savez d’avance qu'elles vous seront inutiles. On valide par OK. On clique sur le bouton Terminer. On attend un petit moment. Il va vous dire très probablement que la Table principale est réussie. Qu’il a importé 27 lignes. On fait Fermer et ça crée un onglet qui a comme nom le nom de la table Excel dans l’autre fichier. On peut renommer cet onglet, en faisant un double-clic dessus et l’appeler donc tbl ici à nouveau XLS pour savoir quel est le type de source, Source principale. Sachez également au niveau des onglets que vous pouvez tout à fait faire un clic droit et comme tout bon logiciel de traitement de données, mettre une description. Ce qui n’existe pas à la base dans Excel, dans le tableur parce que ce n’est entre guillemets pas un outil orienté ingénierie et science et bonne pratique de travail. Donc, là on peut mettre Données des ventes de 2001 sous le format d’un fichier Excel. Voilà, j'espère que je n'ai pas fait de fautes de frappe. Données des ventes de 2001 sous le format d’un fichier Excel. Voilà, c’est tout bon à priori, et même a posteriori d'ailleurs. On valide par OK. Donc, j'aurais aussi pu mettre une description à celui-là, là en sortant, même si c'était du copier/coller. Revenons à nos moutons. Donc là, on voit qu'on a effectivement que les IBM 500. Si je vais là sur la flèche, je n'ai plus accès aux autres articles. L’autre colonne qu'il y avait ici au début, qui s'appelait Numéro client, elle n'est plus là. Bon, maintenant allons voir dans Obtenir des données externes connexion existante. Donc, on a effectivement maintenant quelque chose dans Connexions existantes. Si on clique sur Ouvrir, il recommence l'assistant. Ce n’est pas vraiment ce qu'on cherche. En plus, si je clique sur Aperçu et filtrer, pourvu que ça recommence l'assistant, je retourne sur la même chose et on voit qu'il dit que Numéro client est toujours actif et qu’il y a tous les articles, ça n'a rien à voir. Vous allez me dire dans ce cas, en quoi c'est utile ? Je vais quitter l'assistant. Je vais revenir dans Connexion existante, et on va cliquer sur Modifier. Et c'est là que c'est important, outre le fait qu'on peut renommer la connexion. C’est que si nos collègues ont déplacé le fichier Excel, ou l'on renommé, on peut aller repointer dessus. Voilà, donc, ça c'est juste du simple Windows, vous cliquez sur Parcourir, et puis, s''il n'y a pas de souci avec votre installation Excel, ça marche sans aucun problème. Bon, ceci étant dit, on souhaite récupérer les colonnes qu'on a enlevées et mettre tous les articles à nouveau. Alors, dans l'onglet Conception il y a un bouton qui s'appelle Propriétés de table qui est là où vous voyez mon curseur de souris. Si on clique sur Propriétés de table alors oui, effectivement, c'est du code SQL. On est dans un cours de base, je ne vais pas trop rentrer dans le vif du détail. Mais sachez déjà que le filtre est là. On voit le WHERE ([article]='IBM500' qui veut dire où article = IBM 500. Si on enlève ceci, et qu’on valide pour voir qu'on a pas fait de fautes de frappe et que c'est tout bon. On peut faire Enregistrer. On attend un petit peu et, pour le coup, on voit qu’il y a toutes les colonnes qui sont là. Si on retourne dans Propriétés de table, alors là, il y a un petit problème, qui est propre à Excel 2013 et 2016. Il n'y arrive plus. Alors, dans le cas présent, ce que l'on fait, on fait [Inaudible] PowerPivot, on ferme Excel, on enregistre. Il faut fermer toutes vos instances de Excel, mais vraiment toutes, toutes, toutes. Vous rouvrez Excel, vous rouvrez votre fichier de travail, vous retournez dans PowerPivot, vous allez dans Conception, vous retournez dans Propriétés de table et il y a plus ce message. Donc, oui, ce n’est pas élégant. Mais c'est un problème qu'on a signalé à Microsoft il y a un an, on attend qu'il le corrige. Pour récupérer l'autre colonne, c'était une colonne de Numéro de client. Là, il y a un mode qui s'appelle le mode de conception. Si on clique là, et puis qu'on fait OK, on revient simplement dans le code. C’est juste que l’outil Conception ici, vous aide à visualiser le résultat de ce que vous faites. Donc, là si je clique sur le point d'exclamation. On voit le résultat des noms des colonnes. On devait avoir les lignes, mais, il y a un autre problème avec Excel 2013, 2016 qui fait qu'on ne voit pas les lignes. Là on va simplement copier ceci, on copie l'une des colonnes, on colle, ce n'est pas un cours SQL, donc je fais vite. On rajoute la virgule, et puis là, on va mettre donc le nom de la colonne manquante et c'était Numéro_client. Et si je clique sur le point d'exclamation, il remet la colonne. Il n’y a pas de message d'erreur, on valide par OK. On peut redire Valider. Si on a peur d'avoir fait une erreur. On valide par enregistrer, et puis là maintenant si on va regarder, on a ici Numéro client qui est tout à droite. Et puis évidemment, on peut le déplacer à nouveau tout à gauche, sans aucun problème, normalement majeur. Et voilà. Et c'est tout bon. Donc, on sait importer une table d'un fichier Excel externe. On sait également comment changer la source si besoin est. On sait les filtrer à l'avance, changer les filtres après coup, mais là, j'ai fait vite, le code SQL, ce n'est pas un cours avancé du SQL. Il y a également dans l'onglet Accueil le bouton Actualiser, qui actualise, évidemment, vous vous en doutez. Et puis voilà, c'est tout en attendant que Microsoft corrige les petits couacs qu'il y a pour l'instant avec Excel 2013 et 2016 concernant cet éditeur SQL qui normalement ne devrait pas être ainsi, mais beaucoup plus simple.

Excel 2016 : Analyse de données avec Power Pivot

Abordez l'analyse de données avec Excel et Power Pivot. Importez des données de différentes sources, créez des mesures et des indicateurs de performance clés intégrés, etc.

3h27 (33 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :8 sept. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !