Écrire pour le web

Intégrer des visuels au bon format

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Apprenez à optimiser vos visuels. Vous allez aborder des notions indispensables comme le format, la taille et le poids des images.
03:28

Transcription

Après avoir vu comment créer vos propres visuels, passons à l'étape suivante, comment intégrer des visuels au bon format. Il faut tenir compte de trois choses. La dimension, c'est-à-dire la place que va occuper votre image dans la page. La définition de votre image, sa résolution. La définition, c'est le nombre total de pixels dans une image. Elle est définie par le nombre de pixels sur la hauteur, multiplié par le nombre de pixels sur la largeur. Plus il y a de pixels, plus l'image est précise. Dans l'exemple suivant, nous avons le même cliché, mais avec une définition différente. La photo de gauche fait 240 pixels en largeur, 320 en hauteur. Si on multiplie 240 par 320 on arrive à 76800 pixels. 76800 pixels, c'est donc la définition de cette image. Celle de droite est de 50 pixels en largeur, et de 66 en hauteur. Sa définition est donc de 3300 pixels. Cette dernière est beaucoup plus floue, car elle a été redimensionnée. On voit clairement une déperdition de la qualité de ce visuel. On se retrouve sur LinkedIn, dans la partie publication d'article. La définition de vos visuels doit être adaptée à la configuration de l'espace où vous publiez. Reprenons l'exemple de cette même photo de fleur, au format 240x320, que je télécharge, afin de l'intégrer dans un article sur LinkedIn. On va très vite se rendre compte, que cette photo n'est pas parfaitement adapté à ce format. Même si j'essaye de la déplacer, vous voyez, elle apparaît entièrement en largeur, mais pas complètement en hauteur. Par ailleurs, ce cliché est légèrement flou. Dans ce cas précisément, la résolution n'est pas parfaite, puisque la résolution c'est en fait la densité de l'image, le nombre de pixels par unité de longueur. Une densité insuffisante par rapport à l'espace réservé. Les deux photos de fleur qu'on a vu un peu plus tôt, n'ont pas non plus le même poids. Celle gauche pèse 31,8 ko ou kilo octets. Celle de droite seulement, 5,3 ko. À ce propos, pensez à bien mentionner dans votre publication, le format des documents, quand vous incitez l'internaute ou le mobinaute à cliquer sur un PDF, une vidéo ou des documents Excel, Word ou autres. Précisez bien le poids et le volume du fichier, si celui-ci est lourd. De retour sur le site canva, pour revenir plus en détail sur la possibilité que vous avez de récupérer et d'envoyer sur votre site, des visuels dans différents formats de fichiers, que ce soit en jpeg, en png, bmp, etc. Ces formats ont tous des avantages et des inconvénients. En png, l'avantage c'est que vous évitez la perte de qualité, ce qu'on appelle la pixellisation. En revanche, vous risquez de vous retrouver avec des fichiers plus lourds. L'avantage en jpeg, ou jpg, c'est que vous allez pouvoir choisir le niveau de compression de l'image. Compresser des images peut être une bonne solution, à condition d'obtenir un visuel de qualité acceptable. C'est donc tout là le problème. Trouvez un compromis entre l'optimisation des images et la prise en compte du temps de téléchargement des pages du site où sont publiés vos contenus. Pour donner une valeur très générale, disons qu'il vaut mieux éviter d'utiliser des visuels de plus de 200 ko sur un blog. 40 ko c'est une bonne moyenne, à condition que ces visuels ne soit pas trop nombreux. En fin de compte, ce qui est important, c'est ce que l’œil va aussi détecter.

Écrire pour le web

Optimisez la rédaction de contenu destiné au web et améliorez le référencement de votre site. Découvrez les habitudes de vos lecteurs, choisissez bien vos sujets, etc.

1h19 (24 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :24 janv. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !