Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Exchange Server 2016 : Les nouveautés

Installer le serveur de boîtes aux lettres

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Implémentez le serveur de boîtes aux lettres à l'aide de l'assistant d'installation. Ce serveur dispose de l'ensemble des fonctionnalités nécessaires à la messagerie.
06:32

Transcription

Vous avez terminé tout ce qui est lié à la préparation de l'AD, pour l'installation d’Exchange Server 2016. Maintenant, il reste une dernière opération à faire sur le contrôleur de domaine. Vous voyez que vous êtes bien sur le contrôleur de domaine. Notamment, vous devez installer le pack d'administration des outils à distance. Donc pour cela, vous ouvrez l’invite de commande « PowerShell ». On va le faire avec « PowerShell », c'est plus simple et plus rapide et vous installez donc une fonctionnalité Windows qui est « RSAT-ADDS ». Vous faites « Entrée ». Voilà, vous n’avez pas besoin de redémarrer, c'est terminé maintenant pour tout ce qui est lié au contrôleur de domaine. Toutes les prochaines manipulations vont se faire sur le serveur Exchange, qui est un serveur indépendant du contrôleur de domaine, même si c'est un serveur membre du domaine bien évidemment. Le serveur en question a évidemment été rattaché au domaine « Active directory » Donc maintenant, vous êtes sur le serveur Exchange qui est un serveur membre du domaine, sur lequel dans ce scénario, une installation de Windows serveur 2012 R2 a été faite. Il a été entièrement mis à jour grâce à « Windows update » mais c'est un serveur qui est complètement vierge, il a simplement été rattaché au domaine. La première opération consiste à télécharger et installer un composant qui permet de faire un lien avec notamment tout ce qui est lié à la vidéo et l'audio de Microsoft. Et ce composant s'appelle Unified Communications Managed API 4.0 ou en abrégé : « UCMA 4.0 » Donc vous le téléchargez. C'est ce que j'ai fait. Ici, dans « bin », vous voyez le runtime d'installation d’UCMA. Très bien. Donc vous lancez l'exe. « Suivant ». Vous acceptez les termes. L'installation ne dure pas très longtemps, donc vous faites « Terminer ». Vous n'avez pas besoin de redémarrer. J'ai aussi téléchargé donc la dernière version d'Exchange. Cette version a été décompressée dans un dossier qui s'appelle « XSG2016 », dans lequel vous retrouvez notamment le « setup.exe. » Nous allons utiliser cette commande « setup.exe. » Alors, il y a deux façons de l'utiliser: soit vous pouvez l'utiliser en mode vraiment graphique. Voilà, vous le lancez et là vous avez une interface graphique qui est agréable, qui est facile à suivre et vous faites « Suivant », « Suivant », donnez quelques paramètres qui vont bien et l'installation se termine. Toutefois, l'inconvénient je trouve, de ce mode d'installation c'est que vous ne savez pas précisément les opérations qui vont être faites derrière. Par ailleurs, il y a des choix qui sont faits par défaut, qui peuvent ne pas vous convenir, notamment le nom des bases de données ou bien le remplacement. C'est pour ça que nous aurons l'occasion d'utiliser cette interface graphique. Mais pour l'instant, je préfère utiliser « setup.exe » en ligne de commande. Donc je vais fermer l'interface graphique et je vais ouvrir au contraire une invite de commande. Dans cette invite de commande, je vais taper la commande d'installation du serveur Exchange 2016. Juste avant, je précise que j'ai créé sur la partition « E:\ » qui se trouve ici, tout simplement un dossier que j'ai appelé « BDD01 », qui va contenir mon fichier de base de données, mon fichier avec l'extension « edb », ainsi que les fichiers journaux. Je sais bien que pendant des années on a préconisé de séparer les fichiers journaux de la base de données, mais vous savez aussi que depuis Exchange Server 2013, c'est de moins en moins nécessaire, notamment si vous mettez en place un DAG, sur lequel je reviendrai un petit peu plus tard. Donc je vais tous simplement taper ma ligne de commande. Donc vous tapez « setup.exe », vous indiquez que vous êtes en mode « installation ». il existe d’autres modes d'installation, notamment de récupération. Vous indiquez que c'est le rôle « mailbox ». Bien évidemment, vous avez le rôle de serveur edge. Ce rôle « mailbox » intègre tous les rôles, on l’a déjà vu. Alors après, il faut taper la long chaîne de caractères qui vous permet d'accepter les termes du contrat de licence. Voilà. Vous indiquez le nom de votre base de données, le nom logique, donc ici dans ce scénario, elle s'appelle « BDD01 ». Vous indiquez le chemin où va être stocké le fichier physique qui va supporter cette base de données. Donc dans ce scénario je vais indiquer que le chemin du fichier de base de données, donc « FilePath », c’est « E:\BDD01 » et je vais creer « BDD01.edb ». Voilà, donc ça c'est le nom du fichier. Il ne me reste plus qu’à indiquer le nom du fichier journal. Donc effectivement, comme je l'ai indiqué, je vais juste mettre le même chemin, cette fois-ci avec le paramètre « LogFolderPath: » et j’indique : « E:\BDD01 », parfait. Donc là, j'ai terminé l'écriture de ma commande. Et vous faites « Entrée. » Pour l'instant, on voit tous les rôles de boîte au lettre qu'il installe, notamment les services de transport, d'accès au client, de messagerie unifiée, de boîte au lettre, de transport frontal et le frontal d'accès au client qui sont liés à l'architecture qui est celle en réalité d'Exchange Server 2013. L'installation est démarrée. Dans se scénario, l'installation a duré environ 25 minutes. Bien évidemment, la duré réelle de l'installation dépend du matériel dont vous disposez. Comme c'est indiqué qu'il faut redémarrer, je redémarre le serveur. Une fois que vous avez redémarré votre serveur Exchange, vous vous connectez au Centre d'Administration Exchange. Le Centre d'Administration Exchange remplace les deux interfaces d'administration de « Microsoft Exchange Server 2010 », la console de gestion Exchange, le EMC et le panneau de configuration. Donc là, vous tapez votre nom de domaine, nom d'utilisateur, « se connecter », je vais stocker le mot de passe, je vais définir le fuseau horaire, j'enregistre. Donc je suis bien connecté au Centre d'Administration Exchange. L'installation d'Exchange est terminée.

Exchange Server 2016 : Les nouveautés

Prenez en main les améliorations d’Exchange Server 2016. Voyez les évolutions fonctionnelles du travail collaboratif, la protection contre la perte de données et l’archivage, etc.

1h08 (14 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Thématiques :
IT
Administration réseau
Spécial abonnés
Date de parution :19 juil. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !