L'essentiel de CakePHP

Installer le plug-in DebugKit

Testez gratuitement nos 1325 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
DebugKit est un plug-in qui dispose d'une barre d'outils facilitant le débogage des applications CakePHP.
06:02

Transcription

Debug Kit, c'est une barre d'outil qui permet de débugger facilement votre application. Donc, c'est cette barre-là en rouge. Par défaut, Debug Kit doit être installé sur votre instance CakePHP, mais dans le cas contraire, il faut faire le code suivant en ligne de commande. Il suffit de faire cette ligne de commande, mais chez moi, elle est déjà installée, donc je ne vais pas la réinstaller. Ensuite pour activer le plug-in, dans le cas où Debug Kit n'est pas installé, il faudra aussi faire cette ligne de commande là, qui permet de loader automatiquement Debug Kit. Ensuite, pour activer Debug Kit, il va vous falloir SQL Lite 3, puisqu'ici, cette barre-là a besoin d'une base de donnée pour fonctionner. Donc, pour vérifier si vous avez SQL Lite 3, il suffit de faire : aptitude search php 7.0 - sql Lite 3. Vous voyez bien que chez moi, il y a le petit i, qui veut dire installé, c'est pour ça que ma barre fonctionne et s'affiche, parce que si elle ne s'affiche pas chez vous, c'est qu'il manque SQL Lite 3. Si vous souhaitez utiliser autre chose que SQL Lite 3, il est possible dans le fichier config.app de changer cela, et ensuite, il faut aussi veiller à ce que dans app.php, tout en haut, vous ayez bien « debug » qui est à « true ». Donc la barre, soit elle est déjà ici, soit elle apparait maintenant. Donc ici, vous pouvez choisir de l'afficher ou non, donc ça, c'est intéressant, si vous n'en avez pas besoin, vous pouvez l'enlever. Elle donne un ensemble d'informations sur les variables d'environnement utilisées par Cake, par exemple lorsque vous cliquez sur environnement, donc ici, vous avez différentes constantes, vous avez ici toutes les constantes de CakePHP, www_root par exemple, pour avoir un lien vers les assets, tmp pour un lien vers les tmp, etc. Donc là, vous avez vraiment tout un tas d'informations qui peuvent vous être utiles. Ensuite, vous pouvez visualiser le cache ici. Donc ici, vous pouvez vider le cache si par exemple, vous voyez que quelque chose devrait fonctionner mais que cela ne fonctionne pas, vous pouvez aller voir ici, et vider certains caches. Il donne aussi un historique de toutes les roots visualisées. Ici, vous voyez toutes les roots que j'ai vues, et vous pouvez même cliquer sur une root que vous avez visitée il y a quelque temps. Il suffit de cliquer dessus et vous avez un ensemble d'informations qui changent en fonction de l'historique sur lequel vous avez cliqué. Ensuite, là, je me mets sur « current request ». Vous voyez que quand je passe sur une requête qui était dans un historique, ici, ça passe en violet. Par exemple, vous voyez que dans le « include », je vais avoir les inclusions pour une requête que j'ai effectuée à 10h. Là, je me mets sur la requête courante. Ensuite vous avez l'onglet « include », ça permet de voir les fichiers appelés pour traiter la requête qui était souhaitée par le client, donc vous. Ici, vous pouvez voir l'ensemble des classes que vous chargez. C'est pour ça que je vous disais tout à l'heure qu'il faut limiter les use et tout ça, ici, c'est pour éviter d'avoir à récupérer des classes dont vous n'avez pas besoin, en fait. Ensuite vous avez l'onglet « log ». Là, c'est lorsque vous avez une erreur, ça s'affiche ici, tout simplement. Donc ici, je n'en ai pas. Ensuite, vous avez l'onglet « request ». Ça affiche les informations telles que les variables « get » et « post », ou encore les cookies. Ici, je n'ai pas d'information en post, mais j'ai des paramètres de root. Voilà, ici, je sais que j'ai un cookie, par exemple, et je suis sur la root « article ». Ensuite, vous avez l'onglet « session ». Ça permet d'afficher les variables de session. Par exemple, ici, je suis connecté avec mon utilisateur, et j'ai bien une variable dans Auth User. J'ai bien toutes les informations de mon utilisateur. Ici, vous pouvez aussi voir les flash messages que vous pouvez avoir. Ici, vous avez la Config, Ensuite, dans Sql Log, vous pouvez voir les requêtes que vous effectuez sur votre serveur. Par exemple, lorsque vous affichez des articles ou des choses de ce genre-là, ça s'affiche ici. Par exemple, je vais me mettre sur /users, donc je me reconnecte. Voilà, donc ici, dans Sql Log, je vais avoir mes requêtes. Donc ici, on peut voir et débugger facilement les requêtes que je viens d'effectuer, là, c'est parce que je suis sur users. Sur users, je récupère l'ensemble de mes utilisateurs qui sont dans ma base de données. Ici, je vois quelles requêtes j'effectue. Ensuite, vous avez l'outil « timer ». Ça affiche les informations sur le temps de traitement de la requête. Donc là, lorsque vous avez de petits problèmes de performance, ça peut être intéressant d'aller voir de ce côté-là. Vous avez tout un tas d'informations. Là, c'est le temps de génération du cache, etc. Vous avez vraiment des choses qui sont très intéressantes ici. Et enfin, vous pouvez voir ici, les variables, donc, les variables qui sont assignées aux templates. Par exemple, j'ai une variable « serialized » avec aucun utilisateur, et ici, j'ai bien une variable « users » qui contient mon utilisateur, son password, son rôle. Ici, c'est bien le password qui n'est pas en clair, Donc, voilà, pour l'outil debug kit. Ensuite, dans la prochaine vidéo, nous allons voir comment générer du code avec l'outil Bake, qui est un outil directement intégré à CakePHP.

L'essentiel de CakePHP

Développez des applications web évolutives avec CakePHP, du simple blog au site e-commerce à fort trafic. Installez et configurez le framework, maîtrisez le routing, etc.

3h39 (45 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
CakePHP CakePHP 3
Spécial abonnés
Date de parution :22 nov. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !